Avertir le modérateur

24/03/2012

Un peu de beauté tunisienne et musicale dans ce monde de merde : Emel Mathlouthi

Cette semaine, c'était la fête nationale tunisienne (le 20 mars), et j'en profite pour partager avec vous, amis lecteurs,  la découverte que j'ai faite de la musique d'Emel Mathlouthi, belle chanteuse tunisienne, qui n'a pas une voix de jasmin comme l'écrit un marketing ridicule voulant surfer sur le role de la chanteuse dans la révoltion tunisienne. Non, elle a simplemnt une voix magnifique et de très beaux textes.

 

La même chanson, a capella devant la foule de Tunis en janvier 2011 :

 Kelmthi horra / Ma parole est libre

Nous sommes des hommes libres qui n 'ont pas peur
Nous sommes des secrets qui jamais ne meurent
Et de ceux qui résistent nous sommes la voix
Dans leur chaos nous sommes l'éclat.
Je suis le droit des opprimés,
Arrachés par des chiens
Qui pillent le pain quotidien
Et ferment la porte devant l'éclat d'idées.

Je suis de ceux qui sont libres et qui n'ont pas peur,
Je suis des secrets qui jamais ne meurent
Je suis la voix de ceux qui qui ne renoncent pas
Je suis libre et ma parole est libre.

Je suis libre et ma parole est libre.
N'oublie pas le prix du pain
N'oublie pas celui qui en nous a semé le chagrin
N'oublie pas celui qui nous a trahi.

Je suis de ceux qui sont libres et qui n'ont pas peur
Je suis des secrets qui jamais ne meurent
Je suis la voix de ceux qui ne renoncent pas
Je suis le secret de la rose rouge
Rougeur que l'on a adulée des années
Et dont l'odeur a été enterrée
En une journée.
Elle est sortie son voile en feu,
pour appeler les hommes libres.

Je suis une étoile dans l'obscurité
Je suis une épine dans la gorge de l'oppresseur
Je suis un vent par le feu attisé
Je suis l'âme de ceux qui n'oublient pas
Je suis la voix de ceux qui ne meurent pas

Du fer, je forme de l'argile
Avec laquelle je construit une nouvelle idylle
Qui devient des oiseaux
Qui devient des maisons
Qui devient vents et pluies.

Je suis les libres du monde uni,
de cartouches je suis.

 3149026006928.jpg

Ses chansons sont magnifiques.

Son disque est splendide.

 
Ma Lkit -Je n'ai pas trouvé

Je n'ai pas trouvé de lieu
Où pour un instant je puisse fermer les yeux.
Je n'ai pas trouvé d'ami
Qui puisse répondre à mes questions
Je n'ai pas trouvé de vague qui m'emmène au loin, loin.

...

 

Emel Mathlouthi sera encore en concert en France dans les prochaines semaines.

J'irai peut-être la voir et l'écouter.

Et il faudra bien un jour que je vous parle de ma Tunisie à moi.

Un jour peut-être.

Arf !

Zgur_

 

 

En savoir plus :

www.emelmathlouthi.com

www.myspace.com/amelmathlouthi

Les chants du jasmin, un article chez Mondomix

 

 

 

 

17/12/2011

"Vivre libre", un hommage anticipé de Jimmy Oihid à Mohamed Bouazizi ?

bouazizi.jpg

Il y a un an aujourd'hui, Mohamed Bouazizi s'immolait à Sidi Bouzid, petite ville tunisienne loin de la mer.

Parce qu'on l'empechait de mener une vie digne malgré les difficultés.

Ce "on", c'atait la police de Ben Ali, le président tunisien/dictateur ami de nos puissants et qui sera contraint à la fuite après les émeutes et la répression qui suivirent l'acte sacrificiel puis la mort de Mohamed Bouazi.

Le premier chef d'état arabe à tomber, avant Moubarak, Khadafi, et bientôt d'autres, malgré les répressions et les morts, trop nombreuses.

La soif de liberté de la jeunesse de ces pays est une vague que ne pourront pas arrêter la violence, ni les fondamentalismes, si ce mouvement est soutenu à l'extérieur.

Mais ça risque de prendre plus de temps qu'un seul printemps.

D'ailleurs, le jasmin ne fleurit pas au printemsp mais en été.

...

Depuis un an, quand je pense à ce qui s'est passé en Tunisie et dans le monde arabe, j'entends dans ma tête la chanson "Vivre libre" de l'algérien Jimmy Oihid qui date de son premier album, que j'avais découvert en ... 1990 ! Et dont je voulais parler depuis longtemps :

 

 "Vivre libre" - Jimmy Oihid (1990)

 

Vivre libre
Vivre libre

La marée a fait effacer
Ce qui me retient d’???*
Je n’ai plus rien à regretter
Si ce n’est ma liberté
Sans un espoir pour me guider
Sur cette place où je vais rester
Comme une épave sur le sable mouillé
Le monde entier va m’oublier

Wowo wowo vivre libre ou mourir
Vivre libre ou mourir

On se menace on se tape
Sans répit sans pitié
??*
Ce monde, on ne pense qu’à tuer

Wowo wowo vivre libre ou mourir
Vivre libre ou mourir

La mer, elle va m’emporter
Plus rien à espérer
Personne n’pourra me regretter
Alors que l’on m’a tant aimé

Wowo wowo vivre libre ou mourir
Vivre libre ou mourir
Vivre libre ou mourir
Vivre libre ou mourir

 

 

Cette chanson "Vivre libre" me semble vraiment coller à l'alernative choisie par les jeunesses arabes, particulièrement en Syrie.

La France, elle, vieillie et racornie sous le joug (moins violent certes) du sarkozysme a, pour l'instant, oublié ses ferments révolutionnaires, et particulièrement ceux de février 1848, les aspirations démocratiques et la soif de liberté.

Mohamed Bouazizi ne le savait pas, mais il aura marqué l'histoire.

Et contrairement à la chanson de Oihid, il y a beaucoup de monde pour regretter qu'il ne soit pas là pour voir ce que son geste à déclenché.

Qu'il repose en paix.

Libre.

A jamais.

Zgur_



 

* : Cette chanson est aussi revenu à l'esprit d'autres, puisque il y a un an, elle n'était pas disponible sur internet (à part un mp3 partiel). Merci à eux. Par contre la transcription est de moi, et jen na'ai pas tout bien entendu, si vous avez les remplaçants de ??

28/03/2009

Un peu de beauté dans ce monde de merde (5) : Paul Klee en Tunisie et les cordes africaines de 3MA

"Pâques 1914 Paul Klee part en Tunisie avec ses amis August Macke et Louis Moilliet. Les étapes de son voyage sont Marseille, Tunis, St. Germain, Hammamet et Kairouan. A son retour, il expose avec Marc Chagall à la galerie berlinoise de Herwarth Walden «Der Sturm». En octobre, il présente les dernières aquarelles réalisées en Tunisie dans le cadre de la « Neuen Münchner Sezession » dont il est membre fondateur.

L’attentat du 28 juin contre le dauphin du trône d’Autriche à Sarajewo déclenche la Première Guerre mondiale.

Le 26 septembre 1914, August Macke tombe sur le champ de bataille en Champagne près de Perthe-les-Hurlus."

Source : www.paulkleezentrum.ch

KleeGarten.jpg
Klee : Jardin en Tunisie (1914)
 

 

"Awal" : extrait de projet 3MA, la rencontre des cordes africaines de la valiha malgache de Rajery, du oud marocain de Driss el Maloumi et de la kora malienne de Ballaké Cissoko. Un des plus beaux disques sortis en 2008. Voir lire et écouter là: www.projet3ma.com.
 
Paz y Salud !
 
Zgur

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu