Avertir le modérateur

16/08/2013

Le perroquet soviétique, le banquier suisse et la marmotte

politique,humour,blague,urss,staline,perroquet,goulag,russie,suisse,banques,bnaksters,banquiers suisses,capitalisem,communisme,kgb,marmotte

Une petite blague d'avant la chute du mur de Berlin disait :

En 1950, l'URSS vit pleine période stalinienne.

Dans un appartement collectif de Moscou, il y avait un perroquet qu'Yvan avait sans doute racheté à un hoolligan déviationniste titiste qui l'avait dressé à répéter constamment :

- Rhoo ... Staline est un gros enculé capitaliste étatiste ... Staline est un gros enculé capitaliste...

Ce qui faisait beaucoup rire Ivan et ses colocataires.

Mais évidemment, le KGB fut averti de celà et déboula un jour dans l'appartement au perroquet.

L'agent demanda au propriétaire du perroquet :

- Fait parler ton perroquet !

Et le perroquet de clamer :

- Rhoo ... Staline est un gros enculé capitaliste étatiste... Rhoo... Staline est un gros enculé capitaliste...

Le kagébiste en colère dit au propriétaire du perroquet :

- Mais ça ne va pas du tout ça. Comment oses-tu avoir un oiseau qui insulte notre Père à tous bien aimé ? Tu vas avoir de gros, gros problèmes si tu ne règles pas ça rapidement. Ecoute, je suis dans un jour de bonté je te donne une semaine pour corriger ton perroquet. Sinon tu finiras en prison, et lui ... couic !

Ivan s'adresse alors au perroquet :

- Allez, parle bien sinon on va mal finir!

- Rhoo ... Staline est un gros enculé capitaliste étatiste ... Rhoo... Staline est un gros enculé capitaliste...

Faché, Ivan laisse le perroquet dans le noir jusqu'au lendemain. Puis lui redemande:

- Parle !

- Rhoo ... Staline est un gros enculé capitaliste étatiste ... Rhoo... Staline est un gros enculé capitaliste...

Encore plus faché mais commençant à prendre peur, Ivan réfléchit et décide de mettre son perroquet dans la chambre froide collective en attendant le retour du kagébiste.

Quand ce dernier revient après la semaine de grâce, il demande à Ivan :

- Alors, tovaritch, où est ton perroquet ? J'espère qu'il a changé de discours sur notre grand et bien-aimé Staline.

Et Ivan de répondre :

- Vois et écoute par toi même, camarade.

Ivan sort alors le perroquet de la chambre froide et celui-ci se met à déclamer

- Ô Grand Staline, Ô chef des peuples;
  Toi qui fais naître l'homme
  Toi qui féconde la terre
  Toi qui rajeunis les siècles
  Toi qui fais fleurir le printemps
  Toi qui fais vibrer les cordes musicales
  Tu es la fleur de mon printemps
  Un soleil reflété par des millions de cœurs humains. (1)

 Surpris mais satisfait, le kagébiste demande alors à Ivan :

- Très bien.
  Mais qu'as-tu fait ?

Et Ivan de répondre :

- Moi ? ... Rien !
  Mais quelques jours de Goulag ...

 

Aujourd'hui la presse raconte : le banquier suisse Condamin-Gerbier n'a pas de liste de politiciens français ayant fraudé le fisc.

 

Et la marmotte, elle aussi, évite d'aller au Goulag (2)  et met le chocolat dans le papier alu...

 

Arf !

Zgur_

 

(1) poème de Rahimov, publié dans la Pravda, 28 aôut 1936.

(2) Le Goulag a fait l'objet de nombreuses blagues, mais il n'en n'était pas une. Pour ceux qui n'y connaissent rien, je conseille la lecture des livres de Varlam Chalamov  et de Jaques Rossi, et aussi du livre "Goulag", de Tomasz Kizny.

 

 

30/11/2009

Pour un minaret, les émirs et les pétrodollars quittent la Suisse

raffinerie-de-petrole_940x705.jpg

Minarets non traditionnels

 

Bon, c'est donc reparti pour un tour de machine à baffes et à conneries toute faites.

Ce n'est pas tant la pensée unique qui nous mine la vie (quoique ..), c'est plutôt la pensée automatique de nos "zélites".

Aujourd'hui, la pensée automatique des élites, c'est de vouloir nous faire croire que les suisses sont des vilains racistes parce qu'il ne veulent pas plus de minarets dans leur pays. C'est sûr qu'un référendum populaire, on n'est pas trop habitué, dece coté-ci du Léman. Et on est encore moins habitué à en respecter le résultat quand par hasard on s'y est aventuré.

Pour en revenir aux minarets, je partage complètement l'avis de SAS Swami:

"Je refuse d'assimiler à du racisme ou à de la xénophobie l'allergie à une religion (à n'importe quelle religion, ou à toutes les religions, ou à toutes les religions d'un certain type). Bien qu'hélas l'histoire, en particulier du XXe s., nous donne de sinistres exemples d'assimilation peuple = religion ayant abouti à de terribles massacres, pogroms ou génocides, cette histoire ne me paraît pourtant absolument pas de nature à justifier que l'on persiste dans de telles assimilations, bien au contraire.

Pour moi, une religion reste une opinion et non pas une race, une ethnie ou une couleur de peau, et comme toute opinion (notamment politique) il me paraît tout-à-fait légitime d'avoir sa propre opinion quant à ces opinions que sont les religions, en particulier tout-à-fait légitime de pouvoir en faire la critique, y compris en les combattant dès que ces religions ne se mèlent pas seulement de régler les rapports individuels de leurs fidèles avec "Dieu", mais prétendent également, dans une mesure plus ou moins grande, avoir un impact sur la vie sociale et ses lois, régir celles-ci, et s'imposer à toute autre personne que ses fidèles."

Et puis se foutre sur la gueule pour un machin qui n'existe pas (ou alors il a intérêt à avoir une bonne excuse !), ce n'est vraiment pas malin.

Comme dit Richard Dawkins :

"La religion est une insulte à la dignité humaine. Que ce soit avec ou sans elle, il y aura toujours des gens bien qui font de bonnes choses, et des mauvais qui font de mauvaises choses. Mais pour que des gens bien agissent mal, il faut la religion."

D'ailleurs, un imam indonésien s'est déjà prononcé contre cette décison suisse.Un indonésien. Même pas suisse, ce qui pour le coup aurait plus de logique.

Ca me rappelle  qu'un autre imam indonésien avait condamné, il y a une quinzaine d'années (ou plus),  une robe d'Yves Saint Laurent qui était apparemment ornée d'une calligraphie arabe reprenant le nom du prophète. Ils n'ont pas d'autre choses à faire, les imams indonésiens, que de regarder les télés occidentales ?

Et finalement, malgré le référendum, ça m'étonnerait que les milliards de pétrodollars quittent les banques suisses, ni que les émirs cessent de venir s'encanailler à Marbella.

Et ça n'améliorera pas non plus la situation sociale des travailleurs immigrés musulmans et exploités dans les chantiers et les entreprises des monarchies du golfe persique, jolis pays où je serais emprisonné (et plus si affinités) pour un billet comme celui-ci.

Le combat devrait plutôt être social et politique que religieux.

Arf !

Zgur

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu