Avertir le modérateur

14/10/2009

Rappel de vocabulaire : népotisme

Rappel de la leçon de vocabulaire n°1 publiée ici même le 1er novembre 2007 !

 

""Première leçon de vocabulaire :

 

medium_VSD1.jpg

 

NÉPOTISME, subst. masc.


A.HIST. RELIG. Favoritisme de certains papes envers leurs neveux, les membres de leur famille, dans l'administration des affaires. Le népotisme et le scandale des pontifes ne sont plus possibles, comme les rois ne peuvent plus avoir de maîtresses en titre et en honneurs (Chateaubr., Mém., t.3, 1848, p.435). Jamais Souverain Pontife n'avait moins cédé au népotisme, à ce point que ses trois neveux et ses deux nièces restaient pauvres (Zola, Rome, 1896, p.180).

B.P. ext. Tendance à accorder des avantages aux membres de sa famille, à ses amis ou à ses relations indépendamment de leur valeur. Synon. favoritisme. On a écrit qu'en choisissant son neveu pour secrétaire, puis pour successeur, Lord Salisbury n'avait pas fait acte de népotisme. Mr. Balfour eût été en effet un homme remarquable même s'il n'était né dans le clan des Cecil (Maurois, Edouard VII, 1933, p.112). La vénalité, la cooptation, le népotisme viciaient l'administration, déjà faible en soi puisqu'elle était abandonnée en grande partie à l'aristocratie (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p.98):

Qu'ils [les ministres] aient placé quelques amis, quelques créatures, des électeurs influents, je le veux bien; le reste est de la calomnie pure. On a fait, il y a quelques années, du népotisme en grand; aujourd'hui on ne l'oserait plus.
Reybaud, J. Paturot, 1842, p.387.

 

Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé ne serait etc. etc.

Arf!

Zgur""

 

liberation-cover.jpg

La preuve par l'exemple !

 

La famille Sarkozy va presque finir par nous rendre Patrick Devedjian sympathique. Bel exploit.

re Arf !

Zgur

 

Relire aussi : les définitions de Ploutocratie et d'Oligarchie, encore et toujours d'actualité.

 

03/11/2007

Enrichissons notre vocabulaire - leçon n°3 : oligarchie

A la demande quasi-générale, troisième leçon de vocabulaire :

 

medium_comment_les_riches_detruisent_la_planete.jpg

 Pour le savoir (un peu), cliquez sur le livre

 

OLIGARCHIE, subst. fém.


A.Système politique dans lequel le pouvoir appartient à un petit nombre d'individus ou de familles, à une classe sociale restreinte et privilégiée. Au XVIIIe siècle le gouvernement municipal des villes avait donc dégénéré partout en une petite oligarchie (Tocqueville, Anc. Rég. et Révol., 1856, p.114). Jusqu'à la fin du XIXe siècle, on a vécu sur une typologie des régimes politiques héritée des Grecs, qui opposait la monarchie, l'oligarchie et la démocratie. Monarchie ou gouvernement d'un seul, oligarchie ou gouvernement de quelques-uns, démocratie ou gouvernement de tous (Traité sociol., 1968, p.5):

1. De même que dans la société actuelle l'influence de la bourgeoisie possédante et capitaliste, si elle est dominante, n'exclut pas pourtant toute influence de la démocratie et du prolétariat, de même l'État, expression et organe de cette société, est un composé d'oligarchie bourgeoise et capitaliste, de démocratie et de puissance prolétarienne.
Jaurès, Ét. soc., 1901, p.178.


P. méton. [Dans ce système pol.] Groupe restreint de personnes détenant le pouvoir. Bien que la puissance et l'argent se perpétuassent dans les mêmes familles, on tolérait l'oligarchie, parce qu'on avait l'espoir d'y atteindre (Flaub., Salammbô, t.1, 1863, p.99). Se courber sous le sabre d'une oligarchie militaire à qui la France doit Sedan et qui, détruisant par son impéritie les forces vives de l'armée, ne tolère point les critiques sous prétexte qu'elle est «l'armée» (Clemenceau, Iniquité, 1899, p.229):

2. L'existence d'une Chambre des Lords pouvait paraître absurde à des esprits qui n'admettaient pas de représentation sans élection; Disraëli montrait que le danger était plus grand encore de l'élection sans représentation. Une oligarchie de politiciens professionnels pouvait se faire élire, et gouverner un pays sans en être l'image...
Maurois, Disraëli, 1927, p.102.


B.P. anal.
1. [Dans une entreprise, un organisme, etc.] Organisation dans laquelle le pouvoir de décider, de diriger appartient à un petit nombre d'individus; p. méton., groupe restreint de personnes détenant ce pouvoir. Dans son évolution technocratique, l'entreprise publique a perdu tout caractère socialiste. À l'intérieur elle tend à enfanter des oligarchies professionnelles (Chenot, Entr. national., 1956, p.119):

3. ... une petite couche d'administrateurs gérant l'institution d'en haut, et jouissant d'une stabilité complète dans leurs fonctions dont le renouvellement est automatiquement assuré par une assemblée se conformant aux indications données par les dirigeants eux-mêmes. Là encore des études (...) seraient utiles pour préciser la réalité et la portée de cette propension à l'oligarchie dans les groupes de pression.
Meynaud, Groupes pression Fr., 1958, p.114.


2. Groupe restreint de personnes dominant l'activité d'un pays dans un secteur donné. Maladie profonde d'une société où sous couleur de servir la patrie, tous les intérêts des vieilles oligarchies s'organisent en des états-majors de caste, avec l'aide de l'Église, pour reprendre, sous les formes de la démocratie, l'antique e.ploitation de la France (Clemenceau, Vers réparation, 1899, p.551). Beaucoup [de journaux] furent les instruments des oligarchies occultes qui avaient intérêt à incliner l'opinion pour dominer l'État (Mauriac, Journal 4, 1950, p.226).
[Constr. avec un adj. indiquant le domaine dans lequel s'exerce la domination] Nous formerions une oligarchie intellectuelle, d'autant plus acclamés de la foule que nous serions moins capables de la flagorner (Bloy, Désesp., 1886, p.250). Il n'y a d'obstacle au développement de la justice sociale que la coalition de l'oligarchie financière (...) avec l'Église romaine, qui prétend détenir l'universelle autorité, et s'en servir, justice ou injustice, pour l'avantage de son pouvoir (Clemenceau, Vers réparation, 1899, p.382).

 

 

Comme toujours ...

Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé ne serait etc. etc. 

Arf !

Zgur

02/11/2007

Enrichissons notre vocabulaire - leçon n°2 : ploutocratie

Deuxième leçon de vocabulaire :
 
medium_Nuit_du_Fouquets_patrons.jpg

(Cliquez sur l'image pour la liste des invités)

 

PLOUTOCRATIE, subst. fém.
POLITIQUE


A. −1. Système politique ou ordre social dans lequel la puissance financière et économique est prépondérante. Ayant jeté (...) les yeux sur la France, il vit que, sous le nom de république, ce pays était constitué en ploutocratie, et que (...) la haute finance y exerçait un pouvoir souverain (A. France, Révolte anges, 1914, p.182). Identifiée au libéralisme, elle [la démocratie] glisse vers la ploutocratie (Vedel, Dr. constit., 1949, p.250):

. J'appelle ploutocratie un état de société où la richesse est le nerf principal des choses (...), où la capacité et la moralité s'évaluent généralement (...) par la fortune, de telle sorte, par exemple, que le meilleur critérium pour prendre l'élite de la nation soit le cens.
Renan, Avenir sc., 1890, p.415.

 Source : http://www.cnrtl.fr/lexicographie/ploutocratie

 

Toute ressemblance avec Pluto est une erreur

medium_Pluto.jpg

 

Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé ne serait etc. etc. 

Arf !

Zgur 

Enrichissons notre vocabulaire - leçon n°1 : népotisme

Première leçon de vocabulaire :

 

medium_VSD1.jpg

 

NÉPOTISME, subst. masc.


A.HIST. RELIG. Favoritisme de certains papes envers leurs neveux, les membres de leur famille, dans l'administration des affaires. Le népotisme et le scandale des pontifes ne sont plus possibles, comme les rois ne peuvent plus avoir de maîtresses en titre et en honneurs (Chateaubr., Mém., t.3, 1848, p.435). Jamais Souverain Pontife n'avait moins cédé au népotisme, à ce point que ses trois neveux et ses deux nièces restaient pauvres (Zola, Rome, 1896, p.180).

B.P. ext. Tendance à accorder des avantages aux membres de sa famille, à ses amis ou à ses relations indépendamment de leur valeur. Synon. favoritisme. On a écrit qu'en choisissant son neveu pour secrétaire, puis pour successeur, Lord Salisbury n'avait pas fait acte de népotisme. Mr. Balfour eût été en effet un homme remarquable même s'il n'était né dans le clan des Cecil (Maurois, Edouard VII, 1933, p.112). La vénalité, la cooptation, le népotisme viciaient l'administration, déjà faible en soi puisqu'elle était abandonnée en grande partie à l'aristocratie (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p.98):

. Qu'ils [les ministres] aient placé quelques amis, quelques créatures, des électeurs influents, je le veux bien; le reste est de la calomnie pure. On a fait, il y a quelques années, du népotisme en grand; aujourd'hui on ne l'oserait plus.
Reybaud, J. Paturot, 1842, p.387.

 

Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé ne serait etc. etc.

Arf!

Zgur

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu