Avertir le modérateur

05/08/2010

Musique noire du Pérou : découvrez Novalima

Mon autre découverte musicale de l'été dernier (avec Staff benda Bilili) fut le groupe de musique noire péruvien NOVALIMA.

Et oui, la musique péruvienne, ce n'est pas QUE flute de pan et  condors passants.

Novalima, c'est une musique forte, aux rythmes particuliers descendant des escclaves africains déportés dans ce pays andin et amazonien (si, si, regardez un carte).

 

 

 

Et c'est aussi et surtout une grande présence scénique.

Tiens, je viens de voir qu'ils seront au Festival du bout du monde à Crozon le 7 aout 2010.

C'est complet, veinards !

Quant à moi, je dis merci au magnifique Cabaret Sauvage à Paris et au Black Summer Festival 2009 .

Oui, je sais je suis en retard ...

Comme le lapin...

Non ! Pas crétin ...

Mais procrastinateur . ;0)

 

Hasta luego.

Paz y Salud !

Y mucha buena musica para todas y todos !

Zgur

 

Bonus :

Site officiel : www.novalima.net

www.myspace.com/novalima

novalima-cover.jpg

07/11/2008

Hommage à Yma Sumac (1922-2008)


yma4.jpg

Je ne sais pas vous, mais, moi, il m'arrive de temps en temps d'apprendre le décès de quelqu'un que je croyais mort(e) depuis longtemps.

Non, je ne vous parlerai pas aujourd'hui du parti solférinesque, mais de la chanteuse péruvienne Yma Sumac qui vient de s'eteindre à 86 ans et à Los Angeles.

Iimmense vedette des année 50-60, elle fait partie des chanteurs et chanteuses que la génération de mes parents aimait et s'ingéniait à nous montrer en exemple de "bonne musique". Fort de mes certitudes artistiques juvéniles d'alors, je détestais cordialement toutes ces musiques et le leur faisais savoir, non sans provoquer polémiques et différends artistiques et familiaux inconciliables.

Puis avec l'âge, et la curiosité musicale venant, j'ai appris à apprécier et à aimer moi-aussi certaines des musiques qu'écoutait mes parents, oncles et tantes (pas tout quand même).

Et notamment les chansons d'Yma Sumac.

La descendante (?) de l'empereur des incas (si on en croit sa biographie) possédait selon la légende une capacité vocale de quatre octaves et demi mais certains insinuent qu'elle fut bien aidée aussi par les artistes ingénieurs du son ;0°.

Quoi qu'il en soit, sa musique a un charme indéniable, qui a été redecouvert bien plus tard, particulièrement chez les illustrateurs sonores des émissions de radio/télé françaises des années 90. Il se peut ainsi que vous reconnaissiez un générique dans les morceaux qui suivent :

i Que aprovechen!

 

Yma Sumac - Gopher Mambo

 

Yma Sumac - Bo mambo

 

Yma Sumac a aussi tourné dans plusieurs films. J'aimerais bien qu'Arte prépare une soirée hommage et nous passe Le Secret des Incas de 1954 avec Charlton Heston. Cela a l'air d'être un monument cinématographique digne de feu l'Observatoire national du Kitsch.

 

La prochaine fois, je vous parlerai peut-être de Xavier Cugat ou de Carmen Miranda et Perez Prado.

Et eux, je suis sûr qu'ils sont morts.

Arf !

Zgur

 

Bonus :

La bio d'Yma Sumac sur Wikipedia

Le site officiel : www.yma-sumac.com

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu