Avertir le modérateur

18/03/2009

Non ! Le nouveau président malgache ne s'appelle PAS Angelina Jolie !

rajangelina.jpg

Rangélina président ?

 

C'est bien connu, les français ne sont pas les rois des langues étrangères.

Et les journalistes ne valent surement pas mieux que la moyenne des français. Alors qu'ils sont censé devoir le faire et qu'ils en ont plus facilement la possibilité ("fact checking", qu'on vous dit).

Chaque année, nous avons droit à nos sempiternels "Fleuschine-gue Mi-do" (pour mai-do-(weu)) et "Ro-djeure Fédérère" (pour Ro-Gé), et au massacre de la prononciation dans quasiment chaque reportage ou documentaire sur les contrées proches ou lointaines mais étrangères.

Et ça devient encore pire lorsque les journalistes s'aventurent par le hasard de l'actualité dans des langues plus exotiques.

Ces derniers jours, c'est la langue malgache qui a eu son tour d'être martyrisée par des incompétents de la corde vocale (et du respect des auditeurs). Pour nommer les présidents sortant et entrant, on a entendu de tout et surtout du n'importe quoi.

La palme revient je crois à Europe 1 dont tous les journalistes ont prononcé ce matin An-dra Ra-jo-na, le nom du nouveau président autoproclamé de Madagascar qui se prononce (selon mes sources autorisées) "An-drj' Ra-Djzo-hé-line" avec un accent tonique quelque part ;0).

Finalement, prononcer Angelina Jolie est presque plus proche de la prononciation correcte.

Alors, les journalistes ...

Chez l'orthophoniste !

Mwarf !

Zgur

15/11/2008

Pas d'armistice pour le maljournalisme

gentioux.gif

 

Mardi dernier c'était le 90ème anniversaire de l'armisitice de la première guerre mondiale (enfin celle ou l'Occident a fait combattre des gens du monde entier).

Les médias se sont répandus en lamentations unanimes sur cette première commémoration sans poilu survivant, sans survivant des combats, depuis la mort de Lazare Ponticelli.

Par exemple dans La Dépèche du Midi du14.11.2008 :

"Dans le cimetière de Palaja, sous un ciel gris, ce 11 novembre 2008 avait une résonance toute particulière. Il s'est déroulé comme partout en France sans le regard des derniers témoins, après la mort de Lazare Ponticelli."

Or cette information, fournie d'abondance par des journalistes encartés, est FAUSSE.

En effet à ce jour, il y reste dix anciens combattants reconnus de la guerre de 14-18.

On trouve leur noms facilement sur wikipedia (en anglais ici, en français là).

Il y a même parmi eux un français qui a combattu du 3 au 11 novembre, Fernand Goux. Bizarrement, la brièveté de cette période (moins de trois mois) de combat a fait qu'il n'a pas été reconnu comme dernier combattant par les autorité françaises. (et un autre français, Pierre Picaud).

La chair à canon doit donc avoir survécu au feu assez longtemps pour être reconnu comme telle.

Ca ne consolera pas ceux qui arrivés au front en même temps que Fernand Goux auront été déchiquetés par un schrapnell ou une mitrailleuse. On ne leur a pas demandé un temps minimum pour mourir. Pas plus qu'aux gazés des trois derniers mois de guerre.

Pourtant en juin 2008, La Dépèche du Midi (oui, la même) s'en est souvenu :

Quatre mois après le décès de Lazare Ponticelli, dernier Poilu décédé le 12 février à l'âge de 110 ans, un spécialiste de la Grande guerre a retrouvé un Français de 108 ans, qui était au front début novembre 1918 mais qui ne possède pas le statut d'ancien combattant.

 

Connerie de guerre.

Connerie d'administration.

Connerie de journalistes peaux de tambour qui ne lisent même pas leur journal (et pas qu'à la Dépèche !)

 

Zgur

14/03/2008

Quand Le Parisien prend les "blancs et nuls" pour des abstentionnistes

 370fee8b39ae3a3f8f3fda89e07f3f20.jpg

Il semble que personne ne l'a remarqué mais Le Parisien s'est emmellé les pinceaux informatiques dans la présentation des résultats du premier tour des élections municipales.

Je parle bien du Parisien, journal fait avec des journalistes qui recoupent leurs infos. Des professionnels, quoi ! Pas des branleurs de blogueurs tout juste bons à colporter les rumeurs les plus complotistes ou crapoteuses, hein !

Et bien Le Parisien ne fait rien de moins que de comptabiliser les votes blancs et nuls dans les abstentions! 

Je l'ai remarqué dimanche soir dernier en recherchant  les résultats précis de certaines villes sur le site internet du journal (www.leparisien.fr).   Et cela me semble assez grave car non seulement l'erreur apparaissait dimanche soir sur le site, mais aussi lundi dans le journal papier. Et elle est toujours présente sur le site vendredi 14 mars dans la soirée !

Pour illustrer cela, je prendrai encore l'exemple de Levallois-Perret et de l'élection au 1er tour de l'innénarrable Patrick Balkany. Voici comment leparisien.fr présente les résultats de Levalois-Perret (Hauts de Seine) en fin de soirée du 1er tour :

5e1d432f0f088071effc1e7dd0214d59.jpg

 

Et dans le journal papier Le Parisien du 10 mars 2008 :

 382a680993e2502d1d3d99977c836341.jpg

Et toujours sur le site leparisien.fr, vendredi 14 mars à 22h00  

Élections municipales
MUNICIPALES DE Levallois-Perret

Elu au 1er tour : BALKANY (UMP)     

Inscrits         40 270           
Votants        22 999     57,1%
Exprimés     22 355     55,5%
Abstention   17 915     44,5%


Sièges à pourvoir          45     élus

------------------------------------------------
MANDOIS (PC)                  1 219       5,5%     1
BALKANY (UMP)               11 515     51,5%    35
JEANCARD (MoDem)          2 209       9,9%     2
LEPRINCE-RINGUET (DVD)  2 406     10,8%     2
DAVID (PS)                      5 006     22,4%     5

Source : Le Parisien 
 
 
Alors que sur le site officiel du Ministère de l'intérieur, les résultats officiels sont les suivants :
  
Nombre      % Inscrits      % Votants
Inscrits           40 270                
Abstentions    17 271      42,89         
Votants           22 999      57,11         
Blancs ou nuls      644        1,60      2,80  
Exprimés         22 355      55,51    97,20  
           
           
Liste conduite par                  Voix      % expr.  Sièges                                                
----------------------------------------------------------
Mme Annie MANDOIS          1 219      5,45       1
M. Patrick BALKANY           11 515    51,51     35 
M. Philippe JEANCARD         2 209      9,88       2 
M. Loïc LEPRINCE-RINGUET  2 406    10,76       2 
M. Thierry DAVID                5 006    22,39       5 
 
 
 

44,5 % d'abstention d'un coté, 42,89 % en réalité selon les chiffres officiels !

Bon, je sais, vous direz que je pinaille pour 640 bulletins.

Mais l'erreur de calcul est sur tous les résultats communiqués par le journal Le Parisien depuis une semaine !

Bravo les pros !

 

La seule solution, c'est que tous les journaux (et pas que Le Parisien) inscrivent noir sur blanc le nombre de votes blancs et nul, comme dans les résultats officiels.

Rien que de les voir, ces votes blancs et nuls, ça fera du bien à l'analyse.

Et ce sera un pas vers la reconnaissance du vote blanc, à mon avis bien plus protestataire que l'abstention.

Mais c'est peut-être ce que (inconsciemment (?)), les medias ne veulent pas ?

Mince, d'aucuns diront que la complotite me reprend. 

Arf !

Zgur 

 
Et toujours honte aux abstentionnistes levalloisiens qui laissent  élire un Patrick Balkany alors qu'il sont plus nombreux que les votants pour le maire. Balkany n'est élu qu'avec 51,51% de 55,51% des inscrits, soit 28,59%. Vu comme ça, c'est moins glorieux, n'est-ce pas ?
 
     
       
       
       
       
       

19/03/2007

Maljournalisme tranquille au Parisien

medium_heroes.3.jpg

 

Vendredi dernier, La Parisien consacrait un article à la nouvelle série qui fait un tabac aux Etats-Unis et qui va bientôt être diffusée en France par TF1, "Heroes". C'est l'histoire de plusieurs personnes ne se connaissant pas et qui voient apparaitre en eux des super-pouvoirs (régénération cellulaire, téléportation, télépathie, ...). Ces personnes et leurs pouvoirs vont changer l'histoire du monde.

Et le journaliste de faire des liens entre cette nouvelle série et d'autres séries, "Lost" notamment.

Pourtant, le sujet de "Heroes" me fait d'abord penser à une autre série diffusée en ce moment en France. Cette série, c'est "Les 4400". Son sujet est le retour à l'époque actuelle de 4400 humains enlevés dans le siècle passé et renvoyés, intacts, à l'époque actuelle par les humains du futur pour sauver l'humanité. Ils se découvrent chacun une aptitude para normale qui semble faire partie du plan de sauvetage. Ils doivent changer le cours de l'histoire pour cauver l'humanité.

medium_4400.jpg

 

Juste un petit truc qui me chiffonne quand même dans l'article du Parisien: toutes les séries citées dans l'article en comparaison avec "Heroes" sont des séries difusées par TF1, exclusivement.

Et, surtout, l'article ne cite pas LA série ("Les 4400") dont le sujet se rapproche le plus de celui de "Heroes".

Serait-ce parce que "Les 4400" est diffusé par M6?

 

Vous direz que je vois le mal partout.

Peut-être.

Mais c'est troublant.

Trivial peut-être aussi, mais troublant 

Et pour tout dire énervant.

Car si un journal se permet une telle approximation sur un sujet trivial, sans grand enjeu (autre qu'économique pour TF1),  à quel type d'approximation peut-il se laisser aller sur des sujets moins triviaux, avec plus d'enjeu?

Pour moi, la question reste ouverte.

 

Zgur

 

En savoir plus:

medium_bévue.jpg

 

A propos de  "Bévues de presse" de Jean-Pierre Tailleur (Ed. du Félin, 2002) : sur acrimed, ou sur le site de JP Tailleur (hélas pas mis à jour depuis longtemps)

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu