Avertir le modérateur

24/08/2016

Léo cent ans !

Léo Ferré (2016-1993) aurait eu cent ans aujourd'hui.

Mais aujourd'hui, un peu oublié de ses contemporains, surement méconnu voire inconnu des plus jeunes.

Ce n'est pas grave, il sera un jour de nouveau dans les oreilles et le coeur du grand public qui reconnaitra alors son immense talent.

Parmi  mes chansons préférées : "Avec le temps", belle comme un blues.

 

 

Avec le temps...
Avec le temps va tout s'en va
On oublie le visag' et l'on oublie la voix
Le coeur quand ça bat plus c'est pas la pein' d'aller
Chercher plus loin faut laisser fair' et c'est très bien
Avec le temps...
Avec le temps va tout s'en va
L'autre qu'on adorait qu'on cherchait sous la pluie
L'autre qu'on devinait au détour d'un regard
Entre les mots entre les lign's et sous le fard
D'un serment maquillé qui s'en va fair' sa nuit
Avec le temps tout s'évanouit

Avec le temps...
Avec le temps va tout s'en va
Mêm' les plus chouett's souv'nirs ça t'as un' de ces gueul's
A la Gal'rie j'Farfouill' dans les rayons d' la mort
Le samedi soir quand la tendress' s'en va tout' seule
Avec le temps...
Avec le temps va tout s'en va
 

L'autre à qui l'on croyait pour un rhum' pour un rien
L'autre à qui l'on donnait du vent et des bijoux
Pour qui l'on eût vendu son âme pour quelques sous
Devant quoi l'on s' traînait comme traînent les chiens
Avec le temps va tout va bien

Avec le temps...
Avec le temps va tout s'en va
On oublie les passions et l'on oublie les voix
Qui vous disaient tout bas les mots des pauvres gens
Ne rentre pas trop tard surtout ne prend pas froid
Avec le temps...
Avec le temps va tout s'en va
Et l'on se sent blanchi comme un cheval fourbu
Et l'on se sent glacé dans un lit de hasard
Et l'on se sent tout seul peut-être mais peinard
Et l'on se sent floué par les années perdues

Alors vraiment
Avec le temps ... on n'aime plus.
 
Source  http://www.paroles.net/leo-ferre/paroles-avec-le-temps#bvgVrVvczt3QFPSO.99

 

Seul(e)s celles et ceux qui savent savent
Qu'avec le temps ...

...

Arf !

Zgur_

 

Post scriptum : oui je sais, c'est un billet de feignasse. Alors allez lire ce beau texte d'Hervé Resse sur Léo Ferré. Et merci à Hervé de m'avoir, sans le savoir, motivé pour faire ce billet, si court soit-il.

21/02/2014

Il y a 70 ans Manouchian et son armée

affiche-rouge.jpg

21 février 1944

21 février 2014

70 ans.

Il y a 70 ans, Missak (dit Michel) Manouchian (en arménien : Միսաք Մանուշյան), né le 1er septembre 1906 à Adıyaman dans l'Empire ottoman est fusillé à 37 ans avec ses amis, au fort du Mont-Valérien.

Ent tout, vingt-deux membre des FTP-MOI, Francs-Tireurs et Partisans - Main d'Oeuvre Immigrée


Morts pour la France.

Morts pour une certaine idée de la France.

Surement pas celle des connards nés quelque part par hasard et qui se disent de souche, comme si cela devait leur conférer une supériorité quelconque, d'être de souche comme les champignons.

Plutôt la France de ces étrangers, ces métèques (ou pas), qui, comme Blaise Cendrars, né Sauser en Suisse, Georges Moustaki, né Mustacchi en Égypte et tant d'autres, ont CHOISI ce pays pour y vivre, pour le défendre ou pour y contribuer à l'art et à la culture. (Cette France, heureusement, de la majorité des français, enfin, j'ose l’espérer encore et toujours).

 L'Affiche Rouge (ou l'effet Streisand avant l'effet Streisand)

 

Vous n'avez réclamé ni gloire ni les larmes
Ni l'orgue ni la prière aux agonisants
Onze ans déjà que cela passe vite onze ans
Vous vous étiez servis simplement de vos armes
La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans

Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants
L'affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

Nul ne semblait vous voir Français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE

Et les mornes matins en étaient différents
Tout avait la couleur uniforme du givre
A la fin février pour vos derniers moments
Et c'est alors que l'un de vous dit calmement
Bonheur à tous Bonheur à ceux qui vont survivre
Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand

Adieu la peine et le plaisir Adieu les roses
Adieu la vie adieu la lumière et le vent
Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent
Toi qui vas demeurer dans la beauté des choses
Quand tout sera fini plus tard en Erivan

Un grand soleil d'hiver éclaire la colline
Que la nature est belle et que le coeur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d'avoir un enfant

Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient le coeur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s'abattant

 

Et vous pouvez aussi lire et faire lire la dernière Lettre à Mélinée

Bonheur à ceux qui vont nous survivre et goûter la douceur de la Liberté et de la Paix de demain


Que faisons nous - et que font nos "dirigeants" - aujourd'hui pour être dignes de ces sacrifices ?

J'ai plutôt peur de la réponse.

Arf !

Zgur_

 

Plus :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Missak_Manouchian

Bande annonce du film de Robert Guédiguian "L'Armée du crime"

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affiche_rouge

15/08/2011

Chansons à contre courant (!) et chansons de gauche (?)

Sous le titre « Musique de gauche ? » mais avec l’accroche « Comment peux-tu écouter ça ??? », Juan, de Sarkofrance pose cette question (qui m’est arrivée via Ruminances et Falconhill) :

"Et vous, ami(e)s blogueurs et blogueuses de gauche, quelles sont vos 3 chansons « à contre-courant »  ?"

D’abord, ça veut dire quoi « à contre courant » dans ce contexte ?

A contre courant de ce qu’un lecteur habitué s’attend à voir et écouter ici ?

Y’en aura.

Et y’en a qui vont être surpris.

Ou « musique de gauche»,  à contre courant de l’idéologie droitisante de la propagande ambiante en faveur de la soumission totale au marché la réalité ?

Y’en aura aussi.

Allons-y :

Tout d’abord, une chanson qui plaira à l’ami Falconhill, « Une île » par Serge Lama. J’aime beaucoup cette chanson. Serge Lama faisait partie de ces incontournables des variétés qu’on pouvait  voir sur les trois chaines de télé pendant mon enfance. Et je me souviens de la bêtise crasse de Guy Lux qualifiant Lama de « nouveau Brel ». Lama n’est pas Brel, mais il est Lama est c’est déjà pas mal.

Ensuite, attention les yeux et les oreilles, du Michel Sardou. Si. Si.

 

 

« Les ricains» est une chanson qui a fait (et fait encore chez certains) scandale.

Mais moi, cette chanson je la trouve juste. Et j’invite ceux qui en douteraient d’aller visiter le cimetière américain de Collevile sur mer.

colleville-2.jpg

Bien sûr, les américains ne sont pas venus non plus sans arrière-pensées, notamment pour exporter leur produits et leur style de vie, et pas seulement la « liberté». Mais les jeunes qui se sont fait trouer la peau sur les plages de Normandie sont quand même morts bien loin de chez eux.

Mais je n’oublie pas, contrairement à Sardou, les morts de Stalingrad, sans qui nous serions aussi « en Germanie, à écouter je ne sais quoi, à saluer je ne sais qui ».

La guerre est une saloperie. Et si il faut savoir la faire parfois, dans ces (rares) cas là, on peut TOUJOURS regretter de ne pas avoir fait ce qui aurait pu l’empêcher, ou d’avoir laissé faire ce qui la provoquée. Ca vaut pour les guerres passées, comme pour la prochaine qui s’annonce.

Enfin «à contre courant», plus par son contenu (sur l’air de « Petit caniche ») que par son interprète Didier Super, que j’aime vraiment beaucoup et que j’ai déjà intégré ici.

 

Didier Super me fait hurler de rire. Pas vous ?

Non ?

Bon, tant pis.

...

Et maintenant, Musique de gauche, ou musiques que j’aime, tout simplement :

D’abord Léo Ferré (je veux bien rire avec Didier Super, mais faut pas déconner trop longtemps quand même ;0)

 

 

Et Brassens, pour l'humanité de cette chanson, bien bien loin des cons qui nous gouvernent au profit unique de quelques privilégiés bien décidés à le rester, quel qu'en soit le prix.

 

 

 Et enfin, "Peuples du monde", une chanson du groupe malgache SENGE (déjà citée ici)

senge2.jpg

Découvrez Senge!

 

Alors,

Dégageons-les malfaisants !

Vite.

There Is No Alternative.

Arf !

Zgur_

 
 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu