Avertir le modérateur

13/11/2012

Sabotage des voies ferrées TGV : après la (fausse ?) piste #Tarnac, la piste oubliée

Il semblerait bien que la piste Tarnac prenne de plus en plus l'eau et montre chaque jour avec plus d'évidence l'importance de la manipulation de services spécieux, de l'enfumage policier et de l'instrumentalisation politique par le pouvoir sarkozyste alors aux affaires.

Tarnac.gif
Un livre à lire, un site à découvrir
(clic clic sur l'image)

Mais si, finalement, et la justice le dira (peut-être), Coupat et ses ami(e)s épiciers ne sont pour rien dans cette affaire, alors QUI ?

QUI avait pu installer si habilement les "crocs du diable" des "caténaires de la peur", comme l'avait subtilement titré Le Figaro avec son flegme habituel lorsqu'il s'agit de beugler contre une mouvance anarcho machinchose.

FireShot Screen Capture #020 - 'Le Figaro - Le Figaro Magazine _ Le caténaire de la peur' - www_lefigaro_fr_lefigaromagazine_2008_11_10_01006-20081110DIAWWW00547-le-catenaire-de-la-peur_php.png

Hein, QUI  donc ?

...

C'est alors que ressort une piste oubliée, ignorée des enquêteurs.

En effet, qui est capable de poser si facilement des crochets aux formes singulières sur un cable d'alimentation électrique de TGV_?

Un tel savoir faire aurait du attirer les enquêteurs vers les seuls hommes capables d'une prouesse d'une telle précision :

Hein, QUI donc ?

...

...

...

...

...

...

???

-> Les anarcho-borigènes d'Australie, bien sûr !

dont voici le premier portrait-robot (en action) à diffuser par toutes les polices :

schallplatte_boomerang.jpg
Remarquez le crochet "de la peur" (version bêta)
positionné dans sa main gauche (pas la droite)

prouvant là son appartenance à une mouvance gauchiste !

 

La piste Australienne !

Elle est bonne, non, la piste ?

De quoi reconsidérer toute l'enquête, je crois !

MWAHAHAHAHA !

Arf !

Zgur_

 

 

MàJ 12.03.2018 légère modification du titre

17/11/2008

Tagada tagada, voilà la page cent vingt trois

Mistlav me l'a demandé et  cela m'a intéressé, je vais donc répondre à son 123-tag, tout en le tordant à mon idée :

Donc, cinq phrases à partir de la cinquième de la page 123 d'un livre.

Dans mon cas, cela sera cinq livres.

medium_insurrection_qui_vient.jpg

Tout le pouvoir aux communes !

in L'insurrection qui vient, du comité invisible - La Fabrique (2007)

 


9782742778287FS.gif

406

Si un étranger me témogne de la fidélité, je le considère comme un parent.

Si un parent me trahit, il m'est hostile.

Si le poison m'est favorable, je le prend pour antidote.

Si l'antidote me contrarie, je le regarde comme un poison.

in Robâiyât (les quatrains), d'Omar Khayyâm (traduction de Hassan Rezvanian) - Babel/Actes Sud (2008)

 

2842051106.jpg

Quelques uns n'ont pas besoin des herbes de la Thessalie pour ensorceler, ils enchantent les sots et les présomptueux par le seul attrait d'une révérence. Ils font marchandise de l'honneur, et paient du vent de quelques belles paroles. Qui promet tout ne promet rien, et les promesses sont autant de pas glissants. La vraie courtoisie est une dette; celle qui est affectée, et non d'usage est une tromperie. Ce n'est pas une bienséance, mais une dépendance; ils ne font pas la révérence à la personne mais à la fortune; leur flatterie n'est point une connaissance qu'ils aient du mérite, mais une recherche de l'utilité qu'ils espèrent.

in L'homme de cour, de Baltasar Gracian - Mille et une nuits (1997)

 

666b_1.JPG

Ce jour-là, M. Haroun Tazieff dit en substance que, la bombe atomique, on n'avait pas trouvé mieux pour la santé des nuages.

Et puis la rose a gardé sa tige mais laché ses pétales, et M. Haroun Tazieff est retourné aux trous des volcans sur son vélocipède.

Là-dessus, voilà-t-il pas qu'une cuisine thermonucléaire ukrainienne s'embrase et nous dispense ses volutes assassines par dessus le rideau de fer que l'on croyait infranchissable. Chez nous les cuistres officiels sont rassurants. On dirait autant de petits Tazieff revenant bronzés de Mururoa.

in Chroniques de la haine ordinaire, de Pierre Desproges - Points Virgule (1987)

 

versl4398.jpg

L'imagination est utile pour se divertir, pour se distraire quand on est fatigué. Et elle sert la société, à condition d'être bien organisée, dirigée et canalisée. Sinon elle cause des troubles et elle est dangereuse.

S'il en va ainsi : comment peut-on grimper sur un colline et se mettre à voler ? Il faut d'abord imaginer qu'on peut le faire.

in Vers l'équilibre, de John Saul - Payot (2003)

 

Le choix des livres n'est évidemment pas fortuit.

Libre à quatre de mes lecteurs qui seraient tentés par l'expérience de m'en faire part.

Paz y salud

Zgur

10/11/2007

Lectures du week-end

Il fait gris, ça caille et je ne me suis pas encore habitué.
En plus, j'ai plein de boulot en retard.
Mais j'a prévu deux (petits) livres à lire ce week-end : 
medium_Swift_art_du_mensonge_en_politique.jpg

Ecrit en 1733 - 89 pages - 10 € - Jérome Millon

 

medium_insurrection_qui_vient.jpg

 Ecrit en 2007 - 125 pages - 7 € - La Fabrique éditions

 

Les deux me semblent d'une actualité brûlante. 

J'y reviens très prochainement.

Mais pas besoin de m'attendre pour les acheter, les lire, les conseiller à votre bilbiothèque, les offrir... 

Arf !

Zgur 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu