Avertir le modérateur

08/07/2014

Mes années 80 (musicales) sont plus belles que les leurs (4/50) - 1984 & 1986 - en guise d'hommage à Lizzy Mercier Descloux

Billet du 27.04.2010 - MAJ 08.07.2014

Lors de sa création, Radio Nostalgie programmait du rock des années 50/60 : Gene Vincent (un peu), Johnny Halliday (déjà) beaucoup, les yé-yés (trop). Aujourd'hui, la nostalgie, ce sont les années 80. A toutes les sauces, la mode, la musique, la coke (?)...

Mais coté musique des années 80 qu'on fait subir aux auditeurs, je m'énerve vite. Ras le bol de ces merdes qui en étaient déjà à l'époque, même si elles on eu du succès.

Ras le bol des "besoins de rien (et surtout pas d'eux), (PAS) envie de toi", ras le bol des "Images", des "Ricci e poveri" à renier de honte ses origines italiennes, et de toutes ces autres bouses (françaises, italiennes ou d'ailleurs) pour les oreilles.

Il y avait plein d'autres musiques, qui ont eu du succès (ou pas) dans ces années 80.

En voici quelques unes que j'écoutais alors, sans volonté d'exhaustivité.

lmdgazelles.jpg

Quand Lizzy Mercier  Descloux est décédée en 2004, j'avais été frappé par l'indifférence et le silence des médias à son égard. Je n'ai pas souvenir d'avoir lu ou vu alors des articles sur elle et cela m'avait passablement énervé.

J'ai déjà parlé ici de Lizzy Mercier Descloux. C'était dans mon premier hommage à Nelson mandela il y a trois ans déjà. Parce que, avec Paul Simon (Graceland, 1986) et Johnny Clegg (Third world child, 1987),elle est celle qui a fait découvrir dès 1984 la musique d'Afrique du Sud aux français (et à moi) avec cette reprise du succès des Mahotella Queens "Kazet" (plus connu sous le nom d'"Où sont passées les gazelles ?").

 


Lizzy Mercier Descloux les gazelles

Puis en 1986 j'ai retrouvé Lizzy Mercier Descloux, grâce à un ami complètement raide dingue de cet album, plus jazz, où on retrouve sur quatre morceaux le souffle génial de la trompette de Chet Baker.

 

oneforthesoul.jpg

 


Après ça, j'avoue que j'ai perdu le fil, ces deux albums continuant néanmoins de m'accompagner depuis cette époque.

Peu avant son décès, j'avais remarqué son nom dans une revue éditée par un lieu parisien. Content de cette retrouvaille, j'ai alors découvert ses autres aventures, musicales et artistiques (au coeur de la création de la no-wave newyorkaise des années 78-79, amie de Patti Smith, de Jean-Michel Basquiat, etc. cf sa bio sur wikipedia).

Lizzy Mercier Descloux mériterait une place bien plus grande dans les esprits curieux des musiques des années soixante dix à quatre vingt dix. Tous ses disques ont été réédités par ZeRecords, le label de son compagnon (mari ?), mais le site du label est pour l'instant indisponible (MAJ 08.07/2014).

Je vous encourage à les découvrir, cela vaut le détour.

Paz y Salud !

Zgur

 

Bonus :

Un bel article sur la réédition des deux premiers albums de Lizzy Mercier Descloux sur popnews.com

Une reprise de 1995 du Sun is shining de Bob Marley

 

Episodes précédents :

(1/50) - 1980 : Original Mirrors

(2/50) - 1980-1982 : UB40

(3/50) - 1981 & 1984 - Laurie Anderson

 

Retrouvez toute la série en cliquant sur : Mes années 80 (musicales) sont plus belles que les leurs

20/02/2009

Un peu de beauté dans ce monde de merde

stael_sicile_1953.jpg

La Sicile

 

Stael1.jpg

Nicolas de Staël dans son atelier en 1954

 

 

 

Comme quoi, tous les Nicolas n'ont pas été mauvais pour ce monde !

Mais ça ne s'arrange pas ces derniers temps.

Arf !

Zgur

 

D'autres "Un peu de beauté dans ce monde de merde"

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu