Avertir le modérateur

12/11/2008

La Corse n'est pas un asile pour l'ultragôche

petillon-003.jpg

MAM roule des biscottos devant la presse paillasson qui va nous en rabacher de l'ultragoche (voir aussi chez Guy Birenbaum).

Rapides les flics et les pandores.

Se sont fait semer pendant la filoche et n'ont rien réussi à empêcher.

Mais si la ministre nous dit que tout va bien , qu'elle nous avait prévenu, on va la croire, hein ?

Comment, non ?

...

Et les enquêtes sur les attentats et plastiquages de l'Ultra Corse, elles en sont où ?

Y'sont cons, les anarcho-gauchos.

S'ils étaient corses plutôt qu'internationalistes ni Dieu ni Mître, ils gambaderaient encore librement dans les maquis.

MAM ou la culture du résultat.

Mwwaarrf !

Zgur

 

Edit 13.11.2008

Lire aussi le texte de Jérome Leroy sur Causeur.fr

 

06/04/2008

Tapis de bombes préparatoire à un plan de rigueur qui ne veut pas dire son nom

"Le gouvernement ne pourra pas bouger sur les principes parce qu'il a un mandat pour faire avancer cette réforme et pour aller vers l'harmonisation"
 
 
7735ff63e2ed4dc92cae1bf8ed42e8f1.jpg 
... sur nous !  



Les pinocchios de l'UMP et du gouvernement font encore et comme à leur habitude tout leur possible pour tordre le sens des mots et éviter de dire la stricte vérité sur le plan de rigueur qui s'annonce, au détriment des classes moyennes et autres moins fortunées du pays.

Les médias complices martèlent leur discours préparatoires aux "sacrifices" à venir très bientôt ( lire à ce sujet Merci Monsieur CSA, merci Madame Sofres, grand merci Messieurs Opinion Way)

Bientôt le petit sondage arrangé de DesinformationWay nous prétendra, comme JF Copé, youkaïdi, alkaïda, que les français "souhaitent à plus de 80% les réformes du gouvernement qui vont dans le bons sens". 

Le Mensonge est au pouvoir.

Pour combien de temps ?

Arf !

Zgur

 

Remerciement: la belle image ci-dessus vient d'un site qui avait fait un lien vers ici il y a quelques mois. Je ne me souvient plus lequel, mais qu'il en soit remercié. 

 

19/11/2007

Des arguments pour claquer la gueule aux anti-grévistes

 b8dd63e49b267977ef504a39b29c57a2.gif

Hollywood oui, mais pas la propoagandastaffell ! 

 

Vous en avez marre de la  propagande anti-gréviste qui sévit ces jours-ci dans les medias ?

Vous êtes fatigués d'entendre parler de ces "privilégiés de fonctionnaires" ?

Vous enragez de ne pouvoir en placer une face à la logorrhée antisyndicale régurgitée par vos collègues de travail biberonns à TF1, RTL et aaux  autres ?

Alos voilà quelques arguments bien troussés (et trouvés grâce à SuperNo

 

Anti-grévistes, vos gueules !

Publié le samedi 17 novembre 2007.

La grève des transports pour la défense des retraites donne l’occasion à la droite de vomir sa bile haineuse. Micros et caméras pataugent dans la fange des inepties des anti-grévistes. Il faut répondre aux pires de ces délires.

"C’est une prise d’otages !". Non. Une prise d’otage, c’est si on t ’enferme dans une cave, menotté au mur, cagoulé, et que régulièrement on vient te foutre un pistolet sur la nuque en te menaçant de te buter parce que ta famille ne paye pas. C’est ça, une prise d’otage. Là, il s’agit simplement d’une grève.

"On nous empêche de travailler !". Non. Il n’y a pas de piquet de grève devant chaque entreprise. Personne n’est empêché de travailler. Simplement il faut nous démerder tous seuls pour nous déplacer, sans les cheminot-e-s et les traminot-e-s. Au passage, la situation illustre l’absurdité totale de l’aménagement du territoire qui consiste à loger les travailleurs et travailleuses à l’est de Paris et à placer leurs entreprises à l’ouest. Si habitation et travail étaient plus harmonieusement organisés, les transports ne poseraient pas tant de problème.

"Supprimer les régimes spéciaux, c’est une question d’équité". Non. C’est une question de dumping social. L’équité, ce n’est pas aligner sur le pire régime, mais sur ce qu’on peut faire de meilleur pour le plus grand nombre. Et l’équité n’est pas non plus à géométrie variable. Si la préoccupation réelle du gouvernement Sarkozy était l’équité, il instaurerait un salaire unique. Puisque tou-te-s les travailleurs/euses sont sensés cotiser le même temps pour leur retraite, pourquoi donc ont-ils et elles des salaires différents ?! Voilà pour le coup qui est bien inéquitable ! Allez, hop, tout le monde aligné sur le salaire moyen (1903 euros par mois en 2005), y compris le président de la République qui vient de se tripler son salaire pour gagner 10 fois ce salaire moyen !

"La mondialisation oblige à supprimer les régimes spéciaux". Non. Ceux et celles qui pensent ça sont donc prêt-e-s immédiatement à toucher un salaire chinois ou indien, puisqu’"avec la mondialisation on n’a pas le choix" ? Bonne nouvelle pour leurs collègues qui vont pouvoir se partager la différence ! La mondialisation n’est qu’un prétexte pour cacher des choix purement idéologiques.

"Avec l’allongement de la vie, il faut bien travailler plus longtemps". Non. La productivité augmente plus vite que l’espérance de vie. Donc la richesse existe pour financer largement cet allongement de l’espérance de vie. Simplement il y a un choix politique idéologique : laisser les capitalistes, les actionnaires, les possédants, accaparer cette richesse supplémentaire au lieu de la distribuer à ceux et celles qui ont contribué à la produire.

"C’était une promesse de campagne, être contre est anti-démocratique". Non. La démocratie, ce n’est pas tout est à prendre ou à laisser. La démocratie, c’est l’élaboration collective du fonctionnement de la société. Il n’y a pas de débat sur cette question, mais un passage en force du fait d’une lubie d’un seul homme. La démocratie, ce n’est pas un chèque en blanc.

"L’opinion publique est contre cette grève, les sondages le prouvent". Non. Un sondage n’a jamais rien prouvé. Tout dépend de la manière dont on pose la question. Demandons si vous pensez normal de travailler plus pour gagner moins. 99% de Non ! Donc 99% de gens contre la contre-réforme des retraites de Sarkozy.

Alors les anti-grévistes, vos gueules ! Arrêtez vos arguments de pilier de comptoir sans logique. Faites-vous greffer des neurones ! Et soutenez plutôt ceux et celles qui sont en train de se battre pour le droit à la retraite de tous et toutes.

Car il faut être soit complètement stupide, soit totalement malhonnète pour imaginer que le gouvernement Sarkozy s’arrêtera aux régimes spéciaux. C’est l’ensemble du régime de retraite par répartition qu’il veut détruire pour faire plaisir aux actionnaires des assurances privées. Dès qu’il en aura fini avec les régimes spéciaux, c’est le régime général qui passera à la moulinette de l’allongement de la durée de cotisation (encore !) et de la réduction des pensions (encore et toujours !). Alors bien sûr que c’est chiant, crevant, exaspérant de devoir se débrouiller sans les transports en commun pour se déplacer. Mais les responsables, ce sont les saboteurs des retraites : Sarkozy, Fillon et Bertrand.

Battons-nous maintenant si nous ne voulons pas bosser jusqu’à ce que mort s’en suive !

AL 93

http://libertaires93.over-blog.com

Repris là : http://al.lyon.free.fr/spip.php?article35

 

"Mais c'est une grêve politique !"

Comme si les choix et les manières de faire du gouvernement et de sa majorité ne l'étaient pas. 

Et les privilégiés ne sont pas là où les mêmes veulent nous le faire croire. 

Arf!

Zgur

17/10/2007

VIVE LA GREVE ! NON A LA PRISE D'OTAGE DES FRANCAIS PAR LA CLIQUE SARKOZISTE

medium_greve.jpg

 

Jeudi 18 octobre, c'est la grève quasi générale dans les transports.

Que je soutiens.

Même si et surtout parce que je ne suis pas fonctionnaire. 

On assite déjà à la propagande nourrie de la "prise en otage des français (qui veulent travailler) par ces feignasses de fonctionnaires dont on a que trop longtemps accepté les privilèges grassement payés par nos impôts fruits honteusement volés de notre dur labeur".

Pour la mise en musique, reportez vous au vomissoire du 13h00 quotidien de TF1, ou sur ça :

medium_fs.2.jpg
 
 
Pourtant la prise en otage n'est pas celle qu'on croit.
 
Il suffit de lire la prose de Denis Kessler, ex maoiste et désormais thuriféraire ultra liberal du Medef  (et par ailleurs patron du réassureur SCOR qui ne rêve que de se placer auprès des futurs fonds de pensions français)  :
 
"... on constate qu'il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C'est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance !"
...
 
"Cette «architecture» singulière a tenu tant bien que mal pendant plus d'un demi-siècle. Elle a même été renforcée en 1981, à contresens de l'histoire, par le programme commun. Pourtant, elle est à l'évidence complètement dépassée, inefficace, datée. Elle ne permet plus à notre pays de s'adapter aux nouvelles exigences économiques, sociales, internationales. Elle se traduit par un décrochage de notre nation par rapport à pratiquement tous ses partenaires."
 
Le texte complet de cet aveu de Kessler est digne de celui du Patrick Lelay sur le respect dû par TF1 au temps de cerveau disponible de ses télespectateurs vendu aux vrais clients de la télé , les publicitaires.
 
Tout casser.
 
Voilà le programme sarkosiste, enterrement du gaullisme dans la tombe creusée pour lui par le chiraquisme.
 
Et reconstruire au seul profit des amis du pouvoirs.
 
Ecraser les classes moyennes, les éclater pour en faire monter une minorité et en rabaisser la majorité dans la précarité et la pauvreté. 
 
Et faire croire aux classes moyennes que les pauvres, les chomeurs et les fonctionnaires sont des privilégiés, tout en offrant 50 000 € de dégrèvement fiscal aux 2300 foyers fiscaux les plus aisés. 
 
Etc. 
 

La réforme, ça n'est pas ça.

La justice sociale, ça n'est pas ça. 

Quand nous serons tous payés en Yuans, ils sera un peu tard pour se demander quoi faire.


Alors VIVE LA GREVE.

Défendons - nous ! 

 

 

On Strike !

 medium_strike.jpg


Fallait pas l'inviter, car

C'est nous le menu.

 

Arf!

Zgur 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu