Avertir le modérateur

06/09/2008

J'ai marché dans une grosse référence. Si ça porte bonheur, va falloir que je joue au Loto !

314209859.jpg

"Attention ! Journalisme de caniveau !"

 

Merde, j'ai marché dans "Le Monde" du 4 août 2008

Comme disait Bernard Langlois en juillet à propos de Charlie Hebdo  :

"À la rigueur, si l’on est superstitieux, on peut y mettre le pied gauche."

J'espère que ça va me porter bonheur (même si ça pue).

 

De ma part, soutien indéfectible à Denis Robert.

Prochain jugement le 16 novembre 2008.

 

Zgur

 

 

 

29/04/2007

Plantu et les pétochards

 

medium_plantu.jpg

Sarkozy: "Pourquoi tant de haine ?"

 

"Sarkozy impressionne tellement que, s'il y a un pétochard dans la rédaction en chef, la liberté du dessinateur est fichue" dit Plantu.

A part ça, Sarko joue la victime. 

Et se plaint au Monde.

Il aime bien les caricatures, mais quand ce sont les autres qui en sont les cibles.

 Et pendant ce temps, les pétochards courent dans les couloirs des rédactions ...

 En attendant, craintifs, le 6 mai.

 

Zgur 

 

09/02/2007

Le Monde, roi du grand écart.

 

medium_gdecart.gif

 

 

medium_1999_Augustin_roi_du_Kung_fu.jpgHier soir, France 4 (re)diffusait ce film charmant que j'aime beaucoup "Augustin, roi du Kung Fu". Et ce matin,à la lecture de l'article de 20 minutes "Tous pour Charlie, la presse oublie ses doutes", il m'est de nouveau apparu évident que Le Monde est depuis longtemps le roi du grand écart.

Petits rappels hélas non exhaustifs :

Serge Faubert rappelait déjà que Le Monde s'était illustré dans l'annonce de scoops déjà parus dans d'autre journaux , en l'occurence L'événment du jeudi, mais c'est aussi souvent arrivé à des informations sorties dans le Canard Enchaîné ou Marianne (le-monde-me-donne-de-l-urticaire.html). Et même si Le Monde n'est pas le seul à faire cela, Le Monde se targue, lui, d'être une autorité en matière de déontologie journalistique (MWAAARFFF!! NDLR ;0)) et ne se prive pas de faire la moraline à ses confrères à la moindre occasion.

On peut aussi utilement rappeler l'attitude "exemplaire" du Monde lors du scandale du sang contaminé ou le mélange des genres a contaminé le jugement des journalistes : Frank Nouchi a traité ce sujet au Monde, avec Jean-Yves Nau en tapant sur le travail exemplaire d'Anne Marie Casterêt (à L'Evénement du jeudi),mais en oubliant de mentionner le lien financier unissant Nau et le docteur Garetta (http://www.acrimed.org/article758.html).

Et que dire du comportement fielleux du Monde envers Denis Robert lors de la sortie de son premier bouquin sur Clearstream, "Révélation$"? A ce sujet, je vous conseille vivement de lire le premier chapitre de "La boite noire" le seond livre de Denis Robert consacré à Clearstream. C'est éclairant.

Rappelons aussi le comportement totalement non journalistique du Monde face au livre de Péan et Cohen 'La face cachée du monde" où le journal mis en cause n'a jamais répondu sur le fond mais c'est contenté de hurler à la cabale et au complot.  

Tout cela m'est remonté la mémoire comme une remontée d'égouts (dégoût!) à la lecture dans l'article de 20 minutes de la justification de Laurent Greilsamer sur les hésitations du Monde l'an dernier sur la questions des caricatures de Mahomet :

"Oubliées les hésitations? Contacté hier, Laurent Greilsamer, chroniqueur au Monde, reconnaît que «le climat a changé en un an».«J’étais partisan de la prudence, se souvientil. Je plaidais pour qu’on ne publie les dessins qu’à des fins d’information et d’explication, sans provocation. Mais aujourd’hui, je suis solidaire avec Charlie. Et je ne vois rien de contradictoire à cela !"

Greilsamer devrait faire de la gymnatique tant sa souplesse de tortillage du cul est grande!

medium_silhouette_grand_ecart.jpg

 

Par ailleurs, on apprend sur la même page que  "Malgré leur nouvelle formule",  Le Monde a perdu 6% de ses ventes au numéro en 2006 par rapport à 2007. La Pravda sarkozyste de révérence?

N'y aurait-il pas un rapport de cause à effet?

Qui vont-ils essayer de racheter maintenant avec l'aide de leurs banquiers pour essayer de se renflouer?

Ils feraient mieux de faire un journal, un vrai.

Sic transit Le Monde...

Flushhh ....

 

Zgur  

 

En savoir plus : 

"Le Monde" sa vie, son oeuvre, chez Acrimed 

Fiche d'"Augustin roi du Kung Fu" sur Cinemotion.com

Le grand écart en haut est celui de  Raphael Schmitz

Le grand écart en bas  est un bronze du Burkina Faso trouvé sur le site www.artisanat-africain.com

27/01/2007

Viande froide : la nécro de l'Abbé sortait du frigo!

 

medium_buffet.jpg

 

Une viande froide en journalisme, c'est une nécrologie prête à l'emploi.

Tous les magazines et journaux (idem en audio-visuel) ont de tels textes, prêts à servir (à peine remaniés),  sur tous les personnages connus, dès que ceux-ci ont atteint un certain âge ou ont un risque connu de décéder. Cela explique le rapide déferlement d'articles  et de couvertures qui sortent comme champignons après la pluie dès qu'une personne illustre vient à passer l'arme à gauche.

Mais cette année, avec la mort de l'Abbé Pierre, nous avons eu droit à une nouveauté:

Encore mieux que le travail clandestin,

Mieux que les piges commandées, non publiées et pas payées,

Mieux encore que les piges non payées mais publiées sous un autre nom:

En effet nous apprend 20minutes du mercredi 24 janvier, la nécrologie de l'Abbé parue dans le Quotidien Vespéral des Marchés (Marque Déposée) est signée d'un Michel Castaing, lui même décédé depuis 2005.

Après le vote des morts en Corse, un quotidien (dirigé par un Corse) fait travailler un mort pour parler d'un mort.

Drôle de mise en abyme...

Etonnant, non?

 

Zgur

 

PS :  un marronier poncif et un intrus répugnant se sont glissés dans ces couvertures. Saurez-vous les reconnaitre?

 

 
medium_AbbePierre.5.gif
 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu