Avertir le modérateur

25/08/2007

Ménage de rentrée

medium_medium_lagaffe_repos.2.jpg

 

Bon, j'avoue volontiers.

Je suis une grosse feignasse, procrastinateur en plus.

Deux billets en juillet, un seul en août.

Et pas des plus développés, je le reconnais volontiers.

Mais en fait, beaucoup de travail en juillet

Et en août, des vacances à cinq kilomètres de la première connection!

Ajouté à une grosse fatigue (et un léger écoeurement) post-électoral ...

Conséquece : grosse flemme bloguesque et peu d'inspiration. 

 

Merci en passant aux visiteurs réguliers de cet été et à ceux qui ont atterri ici par hasard à la recherche de la dernière chanson de Ridan ou des dessins de Voutch.

 

Mais 

Maintenant

C'est

Reparti

 

Et ça commence par un petit ménage de la liste de liens :

- exeunt donc les blogs de Krissolo (bientôt de nouvelles aventures ?) et  du pseudo-Mitterrand (Caramba, objectif SegoElysée raté) qui n'ont hélas plus rien à lire en ligne.

Mais rassurez vous, pas de Malodor ici ! 

 

Et dès demain ...

Banzaï !!

Arf !

Zgur 

10/06/2007

Du beau, du bon, du Bellay - par Ridan

Un peu de poésie dans ce dimanche d'élections d'avance déprimantes.

Ridan.

Que j'ai découvert comme beaucoup en 2004 avec sa chanson "L'agriculteur".

Et qui revient cette année avec un nouvelle album "L'ange de mon démon" et une superbe mise en musique d'un poème de Joachim du Bellay "Ulysse", (un petit coucou en passant à BertranD à Valparaiso, à qui cette chanson parlera peut-être plus qu'à d'autres ;0) )

 

 

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village,
Fumer la cheminée et en quelle saison

Mais quand reverrai-je, de mon petit village, fumer la cheminée et en quelle saison,
Mais quand reverrai-je ?

Reverrai-je le clos de ma pauvre maison
Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?
Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine,

Plus mon Loir Gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin, Et plus que l'air marin la douceur angevine.

Mais quand reverrai-je, de mon petit village, fumer la cheminée et en quelle saison,
Mais quand reverrai-je ?

J'ai traversé les mers à la force de mes bras,
Seul contre les Dieux, perdu dans les marais
Retranché dans une cale, et mes vieux tympans percés,
Pour ne plus jamais entendre les sirènes et leurs voix.

Nos vies sont une guerre où il ne tient qu'à nous
De nous soucier de nos sorts, de trouver le bon choix,
De nous méfier de nos pas, et de toute cette eau qui dort,
Qui pollue nos chemins, soit disant pavés d'or.

Mais quand reverrai-je, de mon petit village, fumer la cheminée et en quelle saison, mais quand reverrai-je ?

Mais quand reverrai-je ?
Mais quand reverrai-je ?
Mais quand reverrai-je ?
Mais quand reverrai-je ?

 

 

Ridan c'est l'anagramme de Nadir, le prénom.

Et Ridan vient de faire l'Olympia, pas encore le Zénith, son opposé.

Et pour ces deux dimanches, je serai sur la même ligne que Ridan dans Partie de Golf

Si tu me dis droite je te dirai gauche, si tu me dis gauche je dirai l'extrême,
Je voterai pour ceux qui votent la vie, plutôt que pour ceux qui votent la haine,
Si tu me dis droite je te dirai gauche, si tu me dis gauche je dirai l'extrême
Je voterai pour ceux qui votent la vie, plutôt que pour ceux qui foutent la merde
.

 

 

 

Bonne écoute

Votons ...

Quand même.

 

Zgur

 

En savoir plus :

La bio de Ridan sur Wikipedia

Site officiel de Ridan: www.ridan.com

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu