Avertir le modérateur

11/01/2019

Bonne guerre civile 2019 ?

asterix-bagarre.jpg

Elle couve depuis des années en France et en Europe.

Depuis dix ans, des symptômes se sont manifestés ou ont été craints (cf L'été de la rage (2009))

La guerre civile et sociale pourrait bien arriver en 2019.

Il suffirait d'une étincelle pour déclencher la rage immense contenue dans les classes moyennes inférieures qui se rendent compte enfin qu'elles se font enfler par les politiques menées depuis trop longtemps par ceux qui nous dirigent.

Ils n'ont pas vu venir les Gilets jaunes.

Ils redoutent cependant cette étincelle qui mettra le feu aux poudres qui n'attendent que ça, comme le bois sec attend la foudre pour incendier la forêt desséchée.

Ils croient que militariser la police et les forces de l'ordre en général suffira à contenir l'explosion qui vient.

Et qu'ils pourront continuer à imposer au peuple une politique dont il ne veut pas, qui ne fonctionne pas (un système perdant-perdant) et qui est le ferment de sa colère.

"Une des raisons de l'exaspération, c'est que les préoccupations populaires ne sont pas mises à l'agenda politique officiel."

comme avait si bien dit Alain Bertho, il y a dix ans justement (Le temps des émeutes).

L'exaspération est à son comble aujourd'hui.

Quelle sera l'étincelle ?

Bien malin qui le sait.

La seule chose que l'on sait, c'est qu'elle arrivera.

Et ensuite, non, ça ne sera pas comme une bagarre du village d'Astérix.

politique,émeutes,guerre civile,vers la guerre civile et sociale,2009,2019,gilets jaunes
Photo : Mathias Zwick - Hans Lucas

politique,émeutes,guerre civile,vers la guerre civile et sociale,2009,2019,gilets jaunes

Alors, Bonne Année 2019 ?

Ou Bonne guerre civile 2019 ?

Ou Bonne révolution 2019 ?

Nul ne sait ce qui en sortira.

Mais ça va péter.

Zgur_

 

 

08/02/2018

Cadeau de Bonne Année 2018 ...

ll est de tradition en France de dire qu'on peut souhaiter la bonne année jusqu'au 31 janvier.

Et de le faire.

Enfin quand on est dans les temps (et pas dans l'étang, comme disait Robert Boulin, mais je diverge et dix verges c'est énorme, ce que disait l'ami Pierre Desproges à propos de nos coutumes, lui le limousin et pas moi qui a écrit deux fois "comme disait" et ce n'est pas terrible stylistiquement, mais là encore je m'égare, comme Saint Lazare qui a réssuscité et moi non, enfin pas encore, et même si, hé bien ça m'étonnerait fort qu'on donne (ou donnât - mais pas Sommer) mon nom à une gare tandis qu'à lui, oui. La vie est injuste, quuoique, donner son nom à une gare ... pour entendre les gens râler à cause des grêves ... Bref...)

Je disais donc que je ne suis pas dans ... les temps (cf ci-dessus sinon ça va se voir que je fais du remplissage afin de compenser - un peu - le fait de n'avoir rien publié ici depuis quatre mois malgré tous les sujets brulants d'actualités, politique ou pas).

Alors comme je l'ai déjà fait plusieurs fois à l'époque lointaine où j'envoyais des voeux par courrier à ma famille et à mes amis qui ni ne le faisaient ni ne me répondaient, ni l'une ni les autres (à quelques exceptions près), je vous offre ceci qui sera très efficace pour faire la jonction avec l'année 2019 (mais si, vous verrez) :

bon  2018  2019.jpg

 Et donc, démerdez-vous avec ça, c'est cadeau, c'est de bon coeur.

Voilà, merci, au revoir, à bientôt, le blog est réouvert, ça va saigner et c'est tant mieux.

Arf !

Zgur_

 

17:27 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : voeux, 2018, 2019, humour

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu