Avertir le modérateur

28/01/2013

Mes années 80 (musicales) sont plus belles que les leurs (9/50): Killdozer, par Killdozer (1980)

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas les raisons de cette série,
c'est à lire ici, ici ou
.

Killdozer est un groupe français très méconnu (il n'a même pas de fiche dans wikipedia.fr, c'est dire!). Il n'a fait qu'un album dumême nom, gorgé de de rock, de soul et surtout de funk. Avec cette énergie et cette puissance funk qu'on a rarement trouvé chez les groupes français, surtout à l'époque.

Malgré quelques bonnes critiques (dans Métal Hurlant et d'autres), zéro succès populaire. Echec sans doute dû à une pochette trop inspiré du logo des hardeux Trust, et donc un peu en incohérence avec le contenu funk de la galette.

killdozer_Booklet_.jpg

Restent les morceaux...

Puissants :

MagicDrums (When Fela blows his sax)

"Funka'Rollers"

 My Thang (J. Brown)

Les seuls français que je connaisse à avoir approché d'aussi près le funk à cette époque sont les Téléphone lors d'une reprise du "Sex Machine" de James Brown.

Mais les Killdozer pouvaient aussi avoir un son nettement plus rock :

 

Killdozer, voilà encore une preuve de plus que le public n'a pas toujours raison. Mais aussi qu'être bon et trop en avance, n'est pas non plus un gage de réussite commerciale.

Mais Killdozer (comme les autres groupes et albums de ma série "Mes années 80 sont plus belles que les leurs"), c'est quand même autre chose que la daube chiatique qu'on nous ressasse avec le label "Années 80" ! Berk ! Berk ! Et re-Berk !

Alors, faites votre choix.

Moi, c'est déjà fait.

Arf !

Zgur_

 

Bonus :

Plus d'infos sur Killdozer chez Rock Made In France (site non sponsorisé par Arnaud Montebourg ;0)

Le morceau "Funka' rollers" en plateau télé sur le site de l'INA

Et Killdozer c'est aussi ien sûr le nom d'un Bulldozer dans la nouvelle du même nom de Theodore Sturgeon

19/06/2011

Mes années 80 (musicales) sont plus belles que les leurs (7/50) Joe Jackson "Look Sharp" & "I'm the man" (1979)

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas les raisons de cette série, c'est à lire ici, ici ou .


Ah, ça fait un moment que je veux mettre ces deux disques de Joe Jackson dans cette série sur mes années 80. Et ne venez pas me dire qu'ils sont sortis en 1979, parce qu'en France ça doit être en 80 et puis je suis chez moi ici et je fais ce que je veux. Non mais.

jjacksonsharpman.jpg

Joe Jackson est un immense musicien. Qui s'est orienté après ses débuts rock énervé nourri de reggae et de punk, vers une musique jazz plus complexe et apaisée mais toujours de grande qualité et avec un grand succès. Tant mieux pour lui.

Mais...

A tous ses disques ultérieurs je préférerai toujours ces deux galettes dont je ne sais quels morceaux choisir (puisque choisir, c'est renoncer) tant je les connais tous pas coeur, les rocks, les ballades, les très énervés et les plus désabusés. Je les aime tous, chacun pour des raisons différentes.

Alors començons par un morceau dominical :

"Sunday papers"

"...If you want to know about the gay politician
If you want to know how to drive your car
If you want to know about the new sex position
You can read it in the sunday papers, read it in the sunday papers

Sunday papers dont ask no questions
Sunday papers dont get no lies
Sunday papers dont raise objection
Sunday papers dont got no eyes..."

(Nous, le dimanche, on a le JDD, Aujourd'hui/LeParisien, ou les torchons sans grand intérêt de la PQR. Ce n'est pas mieux.)

 

Et, dimanche ou pas, You gotta "Look Sharp" !

 

"...Smoke my cigarettes and drink my beer
Tell me that this world is no place for the weak
Then you can look me in the eye
And tell me if you see a trace of fear

You gotta look sharp
You gotta look sharp
And you gotta have no illusions
Just keep going your way looking over your shoulder..."


D'ailleurs, on sait tous que 'C'est different pour les filles" ("It's different for girls")

"...She said - just give me something
Anything
Well give me all you got but not love
No not love she said
Don't you know that it's different for girls
You're all the same"


Mais mon morceau préféré de JJ (1) reste 'I'm the man" dont la modernité est étonnante, tant d'un point de vue musical que du sens des paroles (et sur des superbes images d'un concert au College Hatfield Polytechnicle 14 juin 1980) :

 

"I'm the man"

Pretty soon now
You know I'm gonna make a comeback
And like the birds and the bees in the trees
It's a sure-fire smash
I'll speak
To the masses through the media
And if you got anything to say to me
You can say it with cash

'Cause I've got the trash and you got the cash
So baby we should get along fine
So give me all your money 'cause I know you think I'm funny
Can't you hear me laughing
Can't you see me smile

I'm the man (I'm the man, I'm the man, I'm the man)
I'm the man that gave you the hula-hoop
I'm the man (I'm the man, I'm the man, I'm the man)
I'm the man that gave you the yo-yo

Kung fu
That was one of my good ones
Well what's a few broken bones
When we all know it's good clean fun
Skateboards
I've almost made them respectable
You see I can't always get through to you
So I go for your son
I had a giant rubber shark and it really made a mark
Did ya lookit lookit lookit all the blood
So give me all your money 'cause I know you think I'm funny
Can't you hear me laughing
Can't you see me smile

I'm the man (I'm the man, I'm the man, I'm the man)
I'm the man that gave you the hula-hoop
I'm the man (I'm the man, I'm the man, I'm the man)
I'm the man that gave you the yo-yo

Right now
I think I'm gonna plan a new trend
Because the line on the graph's getting low

And we can't have that
And you think you're immune
But I can sell you anything
Anything from a thin safety pin
To a pork pie hat
'Cause I got the trash and you got the cash

So baby we should get along fine
Why don't you give me all your money
'Cause I know you think I'm funny
Can't you hear me laughing
Can't you see me smile

I'm the man (I'm the man, I'm the man, I'm the man)
I'm the man that gave you the hula-hoop
I'm the man (I'm the man, I'm the man, I'm the man)
I'm the man that gave you the yo-yo"

 

"Mais je peux te vendre n'importe quoi
d'une petite épingle à nourrice à un chapeau "pork-pie"
Parce que j'ai la camelote et tu as le fric
"

Trente et un ans après, on n'a pas, je crois, décrit aussi bien dans une simple chanson la puissance et le cynisme du marketing et de la mode (qui se démode) façonnés par ceux qui tirent les ficelles et les bénéfices du système, banksters et autres complices.

Je n'en avais pas conscience alors quand, jeune et néanmoins (déjà) énervé, j'écoutais en boucle cette chanson, et les autres de ces albums de Joe Jackson.

Je me suis rattrapé depuis.

Arf !

Zgur_

 

 

En savoir plus :

La bio de Joe Jackson sur wikipedia en français, en anglais

 

 

(1) faudra que je vous parle un jour de l'autre JJ de mon coeur, l'immense JJ Cale ;0)

14/02/2009

Spécial Saint Valentin: "L'amour pue" ("Love stinks") par le J. Geils Band

En ce jour de dégoulinades mercantiles autour de l'amour censément éternel, je préfère me souvenir avec délice et amusement de cette chanson de 1980 par le J.Geils Band : "Love Stinks" (L'amour pue) qui avait été inspirée à John Geils par une rupture particulièrement pénible.

Cette chanson a été reprise dans plusieurs films, dont "Mr & Mrs Smith" (2005 - avec Brad Pitt et Angelina Jolie) et "The wedding singer" (1998 - avec Adam Sandler et Drew Barrymore).

 


 

 

LOVE STINKS
J. Geils Band

You love her
But she loves him
And he loves somebody else
You just can't win
And so it goes
Till the day you die
This thing they call love
It's gonna make you cry
I've had the blues
The reds and the pinks
One thing for sure

(Love stinks)
Love stinks yeah yeah
(Love stinks)
Love stinks yeah yeah
(Love stinks)
Love stinks yeah yeah
(Love stinks)
Love stinks yeah yeah

Two by two and side by side
Love's gonna find you yes it is
You just can't hide
You'll hear it call
Your heart will fall
Then love will fly
It's gonna soar
I don't care for any casanova thing
All I can say is
Love stinks

(Love stinks)
Love stinks yeah yeah
(Love stinks)
Love stinks yeah yeah
(Love stinks)
Love stinks yeah yeah
(Love stinks)
Love stinks yeah yeah

I've been through diamonds
I've been through minks
I've been through it all
Love stinks

(Love stinks)
Love stinks yeah yeah
(Love stinks)
Love stinks yeah yeah
(Love stinks)
Love stinks yeah yeah
(Love stinks)
Love stinks yeah yeah

 

35249.jpg

"Deux par deux et cote à cote

L'amour vous trouvera, oh oui!

Vous ne pouvez vous cacher.

Vous entendrez l'Appel.

Votre coeur se rendra.

Et l'amour s'envolera,

Et grandira.

Moi, je me fiche du tralala à la Casanova

Tout ce que je peux dire c'est:

L'amour pue !

 

 

Et comme le disait en BD Martin Veyron à la même époque "L'amour propre ne le reste jamais très longtemps".

 

"Jusqu'au jour de ta mort

Le truc qu'ils appellent amour

Te fera pleurer."

 

Mais ça fait créer de la bonne musique, entre autres ...

Arf !

Zgur

01/07/2008

Message personnel (ter)

 

The Selecter  "Too much pressure" - 1980

 

Too Much pressure, too much pressure, too much pressure, too much pressure
Too much pressure, this pressure got to stop
Too much pressure, it's getting to my head
Too much pressure, they're giving me hard times
Too much pressure, my man made me sad
Too much pressure, him try to make me look small
Too much pressure, end up with no money
Too much pressure, my car fail its MOT
Too much pressure, I said my car fail its MOT
Too much pressure, too much pressure, too much pressure, too much pressure
Too Much pressure, Him fumble up a woman
Too much pressure, my life's so hard
Too much pressure, and all them certain kind of people
Too much pressure, them having it easy
Too much pressure, them having it easy
Too much pressure, them sail through life
Too much pressure, them have no joy
Too much pressure, them have no joy
It's too much pressure, it's too much pressure
This pressure got to stop
This pressure got to stop
This pressure got to stop
It's got to stop, it's got to stop....

Too much pressure, oh lord oh lord
Too much pressure, oh what me a go do
Too much pressure, it's too much pressure
Too much pressure, it's too much pressure
Too much pressure, oh lord oh lord
Too much pressure, somebody help me
Too much pressure, it's too much pressure
Too much pressure, it's too much pressure
This pressure got to stop...

 

This pressure got to stop !

Arf !

Zgur

 

 

 

Voir le mesage personnel n°2

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu