Avertir le modérateur

17/06/2007

Plouf dans la vague !

 

medium_goutte280.jpg

 

Finalement, point de vague bleue !

Ouf !

Un peu. 

Et quelques bonnes claques bien senties (Juppé, Carignon, Mellick, ...)

Et quelques vieilles carnes qui continuent (Tiberi, Julia, ...) 

Mais les vilenies vont vraiment commencer maintenant.

On ne saurait demander aux "moules sur le rocher" de rester éveillées tard le soir à l'Assemblée.

Onpeut toujours réver.

 

Merci à celles et ceux qui ont voté. 

Zgur 

 

Dimanche 17 juin, votons CONTRE ...

 

medium_toilet_flush_.jpg

 

 Vague bleue ?

Sic transit démocratie... 

 

 

Même si les medias nous serinent qu'une vague bleue va submerger l'Assemblée Nationale,

Et donc que voter ne servirait à rien ce dimanche, 

 

IL NOUS FAUT VOTER !

 

Pour au moins deux bonnes raisons, une qui nous concerne tous immédiatement, et une qui n'est dans les mains que de quelques uns.

 

1/ Nous sommes tous concernés par la composition de l'Assemblée, car avec un nombre de députés de l'opposition très faible, le pouvoir sarkozyste aura la pouvoir de modifier la constitution sans débat comme bon lui semblera.

Comme l'écrivait Grabuge (Merci Grabuge): 

"Quoiqu'on en pense et quels que soient nos dégoûts à voter PS, il y a tout de même une et UNE SEULE excellente raison de se faire violence et d'aller voter CONTRE l'UMP : la Constitution.

Si l'UMP de Sarkofacho a 2/3 du Parlement, elle peut faire ce qu'elle veut de la Constitution sans problèmes. Avec plus de 140 parlementaires d'opposition (quelle qu'elle soit), impossible de modifier la constitution sans débat."

 

 2/ Certains d'entre nous peuvent voter dans des circonscriptions où se présentent des gens qui n'ont plus rien à faire à l'Asssemblée, les Carignon, Mellick, etc. 

Il y en a plein d'autres - de droite et de gauche - dont la mauvaise renommée n'a pas atteint le niveau national.

Leur élection ne tient qu'à quelques centaines de voix alors que les abstentionnistes sont des milliers. Il faut les dégager.

Les médias nous enfument à ne parler que des pourcentages en évitant soigneusement de parler des chiffres bruts, pourtant disponibles sur le site du ministère de l'intérieur.

Certains députés ont déjà été élus au premier tour avec moins de voix que d'abstentionnistes.

Vous parlez d'une vague bleue.

 

Mais le danger des godillots bleus est à nos portes

Fallait déjà pas l'inviter. 

Alors,  

Faudra pas les convier au banquet.

Car 

Le menu, c'est nous !

Alors VOTONS!

Zgur 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu