Avertir le modérateur

19/04/2012

Et dimanche, votez pour qui vous voulez (sauf NS et MLP) mais VOTEZ !

Un premier choix de qualité :

vote par mr serk.jpg

J'hésite encore ...

Marf ! Non !

 

 

Sarkozy, fallait pas l'inviter, vous étiez prévenus !

Maintenant, on peut le dégager, ainsi que sa clique de bras cassés et de baltringues nocifs.

Alors ne nous en privons pas.

Dimanche VOTONS !

Arf !

Zgur_

 

La superbe photo, ou plutôt la photo des superbes affiches par Mr Serk, aurait été prise à Brest

26/03/2012

Sarkozy, rentre chez toi ! Ici, c'est CHEZ MOI! Guéant, rentre chez toi ! Ici, c'est CHEZ MOI !

J'aime beaucoup Ridan.

J'en ai déjà posté des chansons ici et là.

Et aujourd'hui j'ai réécouté l'album "L'ange de mon démon" et surtout cette chanson qui me semble particulièrement d'actualité :

 

Rentre chez toi - par Ridan

J'ai pas trouvé mon chemin,
J'ai pas trouvé ma voix,
J'ai pas trouvé les mots pour devenir quelqu'un de bien.

J'ai volé un dico, pour bien causer la France,
Pas besoin d'être Rimbaud pour bien comprendre qu'on
Ne veut pas de toi.

J'ai pas non plus ma place
Dans cet appartement,
J'crois que mon appartenance nuit encore plus
Que mon odeur.

J'peux pas être l'inconnu qui t'offre
Des bouquets de fleurs,
J'ai la couleur du beur
Que la vie transforme en balayeur.

J'ai longuement hésité à refaire mes bagages.
Ici les gens sont fous
Et ne se nourrissent que de rage.

Il faudrait qu'on leur dise
Combien nous sommes chez nous,
Qu'avec ou sans papiers,
De toutes manières partout c'est chez moi !


{Refrain, x2}
J'aurais pu être blanc,
J'aurais pu être noir,
(Rentre chez toi !)
J'aurais pu être ce qu'on veut
De toutes manières ici c'est chez moi !

J'aurais pu être jaune,
J'aurais pu être rouge,
(Rentre chez toi !)
J'aurais pu être ce qu'on veut
De toutes manières ici c'est chez toi !


Ma vie est un échec,
Ma vie n'était qu'un jeu,
Où il vaut mieux être roi
Que jeune de banlieue.

J'en parle à l'imparfait
Mais le temps ne change plus,
Le passé m'a fait mal
Et le futur ne m'a pas plu.

J'ai le choix entre la rue
Et les promesses volées.
On construit de nos mains
L'empire de nos aînés.

Mieux vaut qu'on fasse sans toit
Au risque de vivre dehors,
Mieux vaut qu'on fasse sans toi
Chaque seconde c'est de l'or.

Pas le temps pour être heureux,
C'est aujourd'hui demain.
Nous bâtirons tout seuls
L'avenir de nos prochains.

C'est pas l'ANPE qui va m'filer mon pain,
La France je la paie cher,
Sois le bienvenu chez moi...


{Refrain, x2}


Bienvenue chez toi !
Rentre chez toi !
Bienvenue chez toi !

C'est pas ton bout de papier
Qui va me dire où c'est chez moi !
La Terre de ma Terre c'est partout
Où je met les pieds,

Qu'ils soient noirs ou qu'ils soient rouges
Sincèrement je m'en fiche,
Dans la bêtise de ce monde,
J'aurais mieux fait d'être riche !

{Refrain, x2}

Bienvenue chez toi !
Rentre chez toi !
Bienvenue chez toi !

Bienvenue chez toi !

 

Alors ...

Sarkozy, rentre chez toi ! Dégage !

ICI C'EST CHEZ MOI !

...

Guéant, rentre chez toi !

ICI C'EST CHEZ MOI !

 

Putain, votons pour virer ces %$&#$ !

Virons-les !

Arf !

Zgur_

 

 

 

18/03/2012

Retour de Bastille 18 mars 2012

politique,melenchon,bastille,sarkozy,front de gauce,présidentielle,18 mars 20122012

J'ai été cet après midi écouter Jean Luc Mélenchon à la Bastille.

En écoutant la radio sur le chemin, j'ai bien remarqué qu'elles avaient peur de dire combien de monde étaient présents, "des milliers" sans plus de précision. Une attitude bien différente de celle adoptée pour les meeting de Sarkozy (et dans une moindre mesure de Hollande).

Il serait d'ailleurs ntéressant de comparer les traitements médiatiques des meetin de Villepinte et de Bastille, notamment sur le temps d'antenne accordé, le nombre d'occurrences d'évocation des meetings, et sur l'évolution dans les flash du nombre de participants annoncés.

En arrivant, il y avait vraiment beaucoup de monde. Autant sinon plus qu'un soir de bal de 14 juillet à la Bastoche. D'ailleurs, voilà un chiffre intéressant, déjà connu, et peu contestable par la police ;0).

politique,melenchon,bastille,sarkozy,front de gauce,présidentielle,18 mars 20122012

politique,melenchon,bastille,sarkozy,front de gauce,présidentielle,18 mars 20122012

politique,melenchon,bastille,sarkozy,front de gauce,présidentielle,18 mars 20122012

politique,melenchon,bastille,sarkozy,front de gauce,présidentielle,18 mars 20122012

politique,melenchon,bastille,sarkozy,front de gauce,présidentielle,18 mars 20122012

C'était impossible de twitter avant et pendant le discours.

Mais tout s'est étonnamment réglé cinq minutes après la fin du metting. Tout le flot de tweets est arrivé d'un coup. Merci Martin Bouygues (non, je ne suis pas (encore) chez free ;0)

Voilà c'était interessant.

Mais sur le contenu du programme, on verra dans d'autres billets.

Je vais voir maintenant le traitement biaisé qu'en font les médias aux ordres.

Arf !

Zgur_

 

Photos : Zgur_ ;0)

17/03/2012

Sarkozy et Guaino gros menteurs, sondeurs et journalistes complices

Une intervention d'Emannuel Todd qui les éparpille façon puzzle.

A diffuser et faire voir au plus grand nombre.

Et particulièrement à nos familles et amis qui seraient tenté de (re)voter Sarkozy.


Emmanuel Todd raille les dernières prises de... par Rive-gauche

il y en a pour tout le monde, et particulièrement pour les journalistes, "peaux de tambours" des mensonges de Guaino et Sarkozy.

"La lucidité, le refus, l’ironie et l’obstination, quatre moyens pour le journaliste de préserver sa liberté" a dit Camus.

On ne sent pas vraiment que les journalistes français aient un gros usage de ces quatre moyens, pour la plupart du moins, et plus on onte dans la hierarchie et moins ils s'en serve (si jamais ceux-là s'en s'oient servi un jour).

SarkoCaSuffit !

Qu'il dégage !

De l'air !

Zgur_

 

 

 

 

16/02/2012

Variations perso sur l'affiche Sarkozy

Il y en a plein et on peut en fabriquer (un peu chargé ce soir ;0)

Voilà mes deux projets qui correspondent à la réalité de notre pays :

ump.jpg

 ump2.jpg

ens.jpg

un ajout du 3 mars

politique,sarkozy,la france forte,humour,mafranceforte

 

Bilan nul !

Projets dangereux !

Sarko ça suffit !

Dégage !

Arf !

Zgur_

 

 

20/10/2011

Accouchement en douleurs à la maternité Nostromo

sarkobaylien.jpg

Les oeuf de l'UMP sont dangereux.

Mwarf !

Zgur_

17/07/2011

Déjà marre de la propagandastaffel sur le bébé électoral Sarkozy

Les journalistes laquais (aux ordres intériorisés du pouvoir) nous sussuraient depuis quelques temps que Nicolas Sarkozy cherchait à se représidentialiser en prenant du recul et que s'il se taisait, c'était pour mieux préparer sa campagne électorale.

D'abord, pour se RE présidentialsier, il faudrait déjà que Sarkozy ai déjà eu l'étoffe d'un président au delà du titre gagné en 2007 parce qu'il est une bête politique et un "bon" candidat, prêt à vendre à chacun une soupe différentee pour gagner les voix de presques tous.

Ensuite, se taire était sans doute pour lui une épreuve insurmontable qu'il a difficilement réussi à tenir sans sortir une fois de plus quelques conneries mémorables.

Mais le pire c'est ce qu'on va encore subir avec le bébé électoral à naitre.

L'infant.

Tant espéré par les pines-doctors de l'UMP.

Une fois de plus la communication paradoxale et confusionniste de la sarkozie marche à plein régime (de banane, comme notre république). On feint de proner la "discrétion", sur une affaire strictement "intime" et "personnelle". Mais la grosse artillerie est là, grâce aux amis bien placé dans la presse.

Des preuves en Voici, en voilà, crescendo :

nicematin-nice-cover-15-07-11bruni.jpg

vendredi 15 juillet

francesoir-cover.jpg
Samedi 16 juillet

3243_sommaire_parismatch.jpg
Semaine du 13 au 20 juillet

 

Déjà que depuis déjà un moment on essaye de faire croire aux français que cette bête politique se cultive au moins 20h par jour (en plus de son boulot de président, n'est-ce pas ! Faut dire qu'il a six cerveaux, cet homme-là !)

P1050099.jpg
Propaganda dans Le Parisien 17 juin

 

Là, j'en ai déjà ras la casquette de cette soumission des médias français aux plans médiatiques des cellules de communication élyséennes (mais ça vaut aussi pour les autres).

Bientôt cinq longues années de mensonges et de mauvais choix politiques et économiques vont être noyées dans la mélasse sentimentalo-parturiante comme on nous a baladé avec le retour de pomponnette Cécilia, sans doute revenue seulement pour obeir à son pacte de faire élire celui dont elle ne voulait déjà sans doute plus.

On voit bien à quoi sert à Sarkozy d'avoir des amis au manettes des grands médias. Le pourtant laquais Genestar avait payé en 2006 pour avoir cru s'en échapper une fois (lire son livre Expulsion).

Heureusement, il y a encore Internet pour contredire un peu ces manigances. Mais c'est encore bien peu de choses, et ce n'est pas sûr que cela dure encore longtemps.

Raison de plus d'en profiter pour essayer d'éviter ce malheur pour nous tous, que le plan de Sarkozy réussisse et qu'il soit réélu (même si je sais bien que l'élection d'un autre ou d'une autre ne nous garantit pas grand chose de génial pour l'après 2012).

Mais un peu d'espoir et de possibilité d'autre chose vaut mieux que la certitude du pire, un Sarkozy réélu pour cinq années de fer et de sang.

Fallait pas l'inviter en 2007 !

Faudra surtout pas le réinviter (avec ses sbires si copains avec des marchands d'armes, "à titre strictement personnel" (dixit Copé) bien sûr).

Pour ça, va falloir être créatifs et combatifs, croyez-moi.

Ce n'est pas gagné.

Arf !

Zgur_

 

A lire sur le même sujet (en plus "technique" et moins politique) : "Carla et le paparazzi, politique du bikini" par André Gunthert

 

14/07/2011

En ce dernier 14 juillet de la sarkozie, découvrez la Marseillaise noire (par Edgar Ravahatra)

 

Après la "Marseillaise des requins" de Gaston Couté, programmée ici même le 11 novembre dernier, je vous invite en ce dernier (j'espère) 14 juillet de la sarkozie finissante, à décourvir  la "Marseillaise noire" chantée par Edgar RAVAHATRA, artiste franco-malgache à découvrir si vous ne le connnaissez pas.

 

 

"La Marseillaise noire"

"Fils de la terre, tristes victimes,
Qu'un joug absurde abrutissait.
Des monstres n'oublions pas les crimes,
Pensons à celle qui disait : (bis)
Peuples, plus de sang, plus de guerre
Qui font rougir l'humanité,
Moi je suis la Fraternité,
Embrassez-vous, vous êtes frères.

Debout ! L'heure est venue, à chaque travailleur
Le pain (bis) qu'il a gagné, qu'importe sa couleur.


Debout! C'est l'heure solennelle !
Où, dans le vieux monde écroulé,
Le despotisme qui chancelle
Vient couronner la Liberté,
La discorde reprend sa pomme,
La raison humaine grandit ;
C'est l'intelligence et l'esprit
Et non plus la peau qui fait l'homme.

Debout ! L'heure est venue, à chaque travailleur
Le pain (bis) qu'il a gagné, qu'importe sa couleur.


Allons au delà de la race
Hommes de couleur, unissez-vous,
Combattant la haine qui menace
Car le soleil luit pour tous.
Que chaque peuple en lui prospère,
Au fronton de l'humanité,
Grave ces mots: "en toi j'espère,
Tu règneras, Égalité".

Debout ! L'heure est venue, à chaque travailleur
Le pain (bis) qu'il a gagné, qu'importe sa couleur.


La chanson interprétée par Edgar Ravahatra fait partie d'un projet discographique (qui semble en suspens) sur "les" Marseillaises.

Elle est inspirée, non pas du texte d'Alphonse de Lamartine, mais d'un texte du louisiannais Camille Naudin dont voici l'original (ici en pdf) :

La Marseillaise Noire
Chant de paix
Camille Naudin, Nouvelle-Orléans, 17 juin 1867

Fils d’Africains! Tristes victimes,
Qu’un joug absurde abrutissait.
De monstres oubliant les crimes,
Pensons à Jésus qui disait: (bis)
« Peuples, plus de sang, plus de guerre
« Qui font rougir l’humanité,
« Moi je suis la Fraternité,
« Embrassez-vous, vous êtes frères. »

Assez longtemps! le fouet infâme
De ses sillons nous a brisés,
Sans nom, sans patrie et sans âme;
Assez de fers! De honte, assez! (bis)
Que dans une sainte alliance
Les noirs et les blancs confondus
À la mort des anciens abus,
Marchant tous pleins de confiance,

Plus d’ombre! partout la lumière,
C’est l’Évangile qui paraît;
Le Blanc dit au Noir: mon frère,
À jamais Caïn disparaît
Plus de sang! L’impie ignorance,
Arme terrible du tyran
Aux peuples s’entredéchirant,
Ne dit plus: mort, sang et vengeance.

Allons! Malgré votre race,
Hommes de couleur, unissez-vous;
Car le soleil luit pour tous.
Que chaque peuple heureux, prospère,
Au fronton de l’humanité,
Grave ces mots: en toi j’espère,
Tu règneras, Égalité.

_500____marseillaise_noire_19.jpg

J'avoue volontiers que je préfère - un peu - l'adaptation d'Edgar Ravahatra, plus universelle et moins empreinte de religiosité.

Et j'en aime aussi sa façon de l'interpréter.

Et vous ?

Arf !

Zgur_

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu