Avertir le modérateur

27/06/2009

Un peu de pastiche et d'humour dans ce monde d'hommages (dommage) à Michael Jackson

Plus moyen depuis deux jours d'ouvrir une radio ou une télé sans entendre une chanson de Michael Jackson (pour le meilleur) ou des litanies de commentaires généralement sans intérêt (pour le pire)

Mais je n'ai pas encore entendu que Michael Jackson avait tant de talent (voire de génie) et de succès qu'il a souvent été pastiché, notamment par "Weird" Al Yankovic (que Michael Youn a du beaucoup regarder).

En ces temps d'hommages larmoyants, un peu d'humour ne nous fera pas de mal. surtout que pendant l'enfumage médiatique, les affaires continuent et les coups bas continuent à pleuvoir.

 

Fat

 

Eat it

 

Ou encore un clip indien très inspiré de Thriller dont j'ai déjà parlé ici:

 

 

Et on aussi peut aller voir Paul Préboist  (assez pitoyable, il fuat bien le dire) en MJ chez le Boeuf qui pleure (?) la mort de Frégoli.

N'hésitez pas à en signaler d'autres.

Et quant à moi, je préfèrerai me souvenir du Michael Jackson de l'époque Thriller (et pas seulement parce que c'était ma jeunesse ;0)

Arf !

Zgur

 

 

26/06/2009

Hep ! Patron (de presse) ! Une mousse !

20070828-foam_pacific_ocean.jpg
Journaliste ramenant de quoi remplir les ondes et les gazettes au sujet de la mort de Michael Jackson


Depuis l'annonce de la mort de Michael Jackson, c'est - encore - reparti pour pour un tour.

Pris de court sur la "viande froide", les medias tournent à vide sur le décès du "roi de la pop".

Et vas-y que ça tire à la ligne en répétant à l'envi les mêmes anecdoctes, et vas-y que ça blablate sans fin sur les considérations généralement sans intérêt de prétendus spécialistes qui se prennent pour les détenteurs de la Vérité Ultime au sujet de l'importance supposée de feu Michael J. dans la culture mondiale et/ou personnelle de ces messieurs.

Sans compter les séquences tire-larmes de base des des micro-trottoirs ou des "antennes ouvertes" dont on force l'émotion quand les participants osent rester un tant soit peu d'une sobriété de bon aloi. L'interview nullarde de Madame Bruni Sarkozy diffusée ce soir sur les ondes d'une radio dite périphérique devrait d'ailleurs, à ce titre, être récompensée dans les meilleurs concours de flagornerie d'écoles de journalisme révérencieux (pléonasme français).

Finalement, c'est comme la mousse :

"Un amas serré de bulles qui se forme à la surface de certains liquides lorsqu'ils sont agités ou battus"

A moins que ce soit : "une végétation qui se forme sur les eaux stagnantes" (du journalisme)

Ou mieux encore : "une maladie contagieuse due à un champignon qui se développe sur la peau des poissons journalistes vivant dans de mauvaises conditions d'hygiène".

Enfumage et remplissage sont les deux mamelles de ce journalisme-là, une vraie maladie à bulles.

Beurk !

Zgur

(qui aime bien les chansons de Michael Jackson)

 

 

13/06/2009

Un peu de beauté (gabonaise et musicale) dans ce monde de merde et (un tout petit peu moins) corrompu (10)

Billet du 13.06.2009 MAJ 25.01.2014
3567255622526.jpg

Le chef d'état au pouvoir depuis le plus longtemps dans son pays, Omar Bongo est mort  cette semaine (ou avant ? - merci SuperNo).

Il n'y a donc plus de gabonais au numéro (de compte en Suisse) que vous avez demandé ! (la maison Zgur ne refuse jamais l'obstacle d'un jeu de mot laid ;0).

Bongo a emporté avec lui ses secrets de polichinelle et les autres moins connus. Il faut maintenant souhaiter au Gabon (et pas qu'à lui) de sortir de la Françafrique sans pour autant rentrer dans la Chinafrique ou l'Américafrique.

Car comment expliquer autrement que par le pillage la triste et pauvre situation générale de la population d'un pays si peu peuplé mais doté de si grandes richesses ?

Le pillage de l'Afrique est le sujet d'une chanson du dernier album de Pierre Akendengue, un de mes chanteurs favoris, dont je connais par coeur la plupart des albums et dont je voulais parler ici depuis longtemps.

 

 

Riche

Pays de bananes,

Hévéa, cacao, de café

Avant d’être pillé ;

C’était très bien payé !

Même si quelqu’un a volé

Ce quelqu’un était prisonnier

 

Piller c’est pas payer

Piller, c’est sous payer

 

Riche

Pays d’okoumé,

Pétrole, fer uranium

Faune sacrée

Avent d’être pillée :

Faut rien gaspiller !

Même si quelqu’un a trop coupé,

Ce quelqu’un sera décalé !

 

Ça yen a, ça yen a

Pilleurs, ça yen a

Voleurs, ça yen a

Pollueurs, ça yen a

Corrupteurs, ça yen a

 

Quand

Sonnera le réveil de la rue Afrika

Des cerveaux

Non privatisés

On fera le V !

Même si quelqu’un s’est « migré »

Ce quelqu’un saura se retourner !

 

Piller, c’est pas payer

Piller, c’est sous payer

 

Ça yen a, ça yen a

Pilleurs, ça yen a

Voleurs, ça yen a

Pollueurs, ça yen a

Corrupteurs, ça yen a

 

Assez,

Assez pillié !

Assez,

Assez comme ça !

Cacao, café, hévéa,

Ebène pillé, ivoire pillé

Ça yen a, ça yen a, Afrika, ça yen a

Génies pillés, âmes pillées, œuvre d’art pillées

Ça yen a, ça yen a, Afrika, ça yen a

in Vérités d'Afrique (2008)

 

La musique de Pierre Akendengue m'accompagne depuis plus de vingt ans (merci à l'ami qui me l'a fait découvrir) et je découvre à chaque écoute quelque chose de nouveau dans les harmonies, les rythmiques et les paroles de ces chansons toujours teintées d'humanisme, de foi en l'homme et de dénonciation de ce que certains peuvent faire de pire, guerre, exploitation, esclavage.

Une oeuvre de Pierre Akendengue est plus connue de nos oreilles même sans le connaitre, lui, car il a participé à ce chef d'oeuvre au grand succès public Lambaréna. Avec Hugues de Courson, Akendengue mélangea harmonieusement la musique de J.S. Bach à celle des pygmées, étonnante de richesse et de complexité :


 BACH TO AFRICA - Sankanda+Lasset uns den nicht zerteilen

 

Mais parmi les chansons des dix neuf (!) albums composés par Akendengue, ma préférence va à plusieurs chansons des débuts, dont cet hymne à la mère Afrique , berceau de l'humanité, "Afrika Obota", qui est le titre de son deuxième album (1976) et qu'il reprend dans son dernier Vérités d'Afrique (2008).

En voici la version de 1976 :


 

Alors profitez du projecteur mis aujourd'hui sur le gabon pour découvrir cet artiste majeur de la musique africaine que Claude Nougaro qualifiait de «L'Africain de la chanson française et le français de la chanson africaine».

 

Paz y salud

Zgur

 

 

En savoir plus :

Le site officiel : www.akendengue.com

Le MySpace : www.myspace.com/pierreclaverakendengue

La bio de Pierre Akendengue sur RfiMusiques

P.S.: Il y peu de clips disponilbes d'Akendengue sauf Bekelia (tiré de Gorée) et le tout nouveau Tondavowe,mais j'avoue qu'ils ne me satisfont pas et ne sont pas, à mon avis, à la hauteur du tallent d'Akendengue. Il y avait dans chacun des albums, d'autres chansons à mettre en avant.

Et qui nous mettrait sur YouTube le clip d'Epuguzu, vu il ya longtemps à la télévision française ?

MAJ 25.01.2014 Aujourd'hui on en trouve beaucoup de clip de Pierre Akendengue sur YouTube. Il manque toujours l'enregistrement d'Epuguzu (et la réédition en CD de cet album indispensable).

On peut aussi écouter quelques un de ses albums sur deezer.

 

12/06/2009

Des clous dans le lait

06.jpg

A l'attaque des citadelles de la consommation

 

Adepte de la cogestion de la politque agricole française (un de ses dirigeants a même été ministre), la FNSEA envoie ces derniers jours ses fantassins à l'assaut des gros vilains de la grande distribution.

Z'étaient pourtant plutôt copains comme cochons il y a peu, les bouseux et les patrons.

Et je ne sache pas que les agriculteurs votent en masse contre des gouvernements de droite dont la politique de maintien de bas salaires ne peut être acceptée que par la compression des coûts, à tous niveaux, et plus particulièrement sur les produits gricoles de base.

Tout ça pendant que les intermédiaires cherchent à maintenir leur marges et bénéfices.

Rappellons que les familles actionnaires de la grande distribution sont devenues en cinquante ans parmi les plus riches de France.

Au dépens très souvent des producteurs coincés par le chantage et le pouvoir des centrales d'achat oligopolistiques.

 

MORALITÉ : quand les clous votent pour les marteaux, faut pas qu'ils s'étonnent de se faire taper dessus.

 

Pourtant, "Pas de pays sans paysans".

Oui mais lesquels ?

Ceux chantés par les Fabulous Trobadors et les Massilia Sound System :

Arf !

Zgur

 

10/06/2009

Loi Création et Internet: c'etait bien une victoire à l'Hadopyrrhus!

hadopiriplol.png

Voilà.

Ce qui était prévu et annoncé s'est produit, la loi merdique, inutile, liberticide et inefficace Création et Internet, dite loi Hadopi a été censurée par le Conseil Constitutionnel et vidé de sa substance.

Le passage en force de la loi au Parlement était donc bien une victoire à la HadoPyrrhus pour ce gouvernement, son ministre de la culture et pour le président.

Sarkozy et Albanel sont ridiculisés. (One more time !)

Mais comme à leur habitude, ils continuent à tenter d'imposer leur merde.

Bon, les gars, ça a déjà couté combien en fonds publics et en temps de cerveau parlementaires disponibles (spéciale dédicace aux députés de gauche et de droite qui se sont vaillamment battu AVEC de vrais arguments lors du débat) ?

Fini de jouer, là.

Il y a une crise à combattre.

Hé Ho !

Réveil !

Albanel démission !

Arf !

Zgur

 

 

Et bravo à la quadrature du net pour le combat et la jolie couronne (vue chez l'ami Falcon) ;0)

 

07/06/2009

Elections européennes : Un peu plus de merde dans ce monde de merde

Voilà.

La "majorité" présidentielle pavoise.

Les vieux et les de droite sont sortis voter, eux. Donc elle est première. Elle est loin devant le PS. Mission accomplie.

Certes elle n'a que 28% de 40% des inscrits soit seulement 11,2% des inscrits mais elle nous emmerde, elle est devant, "ce qui n'était jamais arrivé à un parti au pouvoir"  dixit le storytelling appris et répété ce soir par les Bertrand, Copé et ocnsorts.

D'ailleurs la propaganda est à l'oeuvre : "Le parti présidentiel n’est qu’à trois points du score de Nicolas Sarkozy lors du premier tour de la présidentielle." selon France Info ! alors que la participation aux élections présidentielles de 2007 fut de 83,77 % ! Cherchez l'erreur!

Stantis-CityCouncilLemmings.jpg

L'UMP en tête ! "Au moins il nous dirige quelque part !"

 

...

Alors merci à tous.

Merci au Parti Solférinesque, incapable de réunir ses propres électeurs.

Merci aux sondeurs qui nous ont raconté des conneries (comme d'hab.)

Merci aux journalistes, toujours aussi nuls et incompétents.

Merci aux apparatchicks de tous partis rabougris dans leur querelles d'appareils et d'amibitions petit-bras.

Merci aux abstentionnistes qui sont tombés dans le piège.

Et merci aussi aux abstentionnistes de gauche.

...

 

La démolition va continuer.

Fallait déjà pas les inviter en 2007.

Alors fallait encore moins les conforter en 2009.

Prochain round électoral en 2010 pour les régionales.

Puis en 2012.

...

2012 ou la fin du monde selon les mayas.

Au moins, ça nous évitera un deuxième quinquennat de Sarko !

Arf !

Zgur

 

04/06/2009

Abstention, piège à cons

829501223481535.jpg

 

A l'approche des prochaines élections européennes, la question de l'abstention est revenu dans les discussions. J'y ai souvent participé et il ne surprendra aucun lecteur de ce modeste blog que je suis pour le vote et contre l'abstention. J'ai tenté de synthétiser mes différentes interventions en ce qui suit :

Nous avons trois options "offertes" par notre système de représentation "démocratique" :

- s'abstenir

- voter blanc ou nul (inscrire "connards" ou "merde" sur son bulletin, tant qu'on a un bulletin)

- exprimer son vote

sans oublier le fait que de nombreuses personnes ne sont pas inscrites sur les listes électorales.

Cela fait donc plutôt quatre options possibles, en tenant compte du refus de s'inscrire :

 

1) Ne pas être inscrit (volontairement)

C'est rejeter le système. Par principe.

C'est une position honorable mais qui n'est cohérente QUE si on rejette tout le système et qu'on crée le sien dans son coin. Quelqu'un qui refuse de s'inscrire et de voter et qui vient après réclamer une hausse du RMI me semble particulièrement incohérent. Voire un simple parasite du système qu'il honnit mais qui ne peut vivre qu'en symbiose avec ce même système qu'il prétend rejeter.

 

2) S'abstenir

A priori, c'est une autre façon de rejeter le système, de refuser l'offre qui nous est présentée.

Mais s'abstenir, c'est laisser les autres décider du choix. Jusqu'à les laisser, même peu nombreux, même moins nombreux, choisir le pire. On ne sait pas pas non plus déterminer dans les abstentionnistes qui sont ceux qui rejettent le système et qui sont ceux qui s'en foutent ou ont simplement oublié (?) ou sont dans l'impossibilité temporaire de voter.

 

3) Voter blanc ou volontairement nul

C'est rejeter le choix qui nous est offert. Et le faire savoir.

Ce vote n'est pas pris en compte dans le calcul des pourcentages. Le chiffre brut des "blancs et nuls" n'est d'ailleurs pas communiqués dans les résultats. Comme il m'a toujours intéressé, j'ai toujours du le déduire approximativement à partir du pourcentage et du nombre de votants. Les tenants de la prise en compte du vote blanc sont nombreux. J'en fais partie à deux conditions, celle de rendre le vote obligatoire et celle d'annuler le vote (et de recommencer) si les blancs atteignent un certain niveau (à déterminer mais plutôt élevé).

Je considère qu'un vote blanc est plus marquant de l'expression du rejet qu'un abstention. Et si on atteignait 40% de votes blancs (et nuls) plutôt que 40% d'abstention, cela aurait plus de poids dans le débat politique. C'est ce que veut montrer l'écrivain portugais et Prix Nobel de Littérature 1998 José Saramago dans son roman "La lucidité" (1)

 

4) Exprimer son vote

C'est exprimer son choix.

Et choisir, c'est bien connu, c'est renoncer.  C'est donc souvent voter à son corps défendant pour un(e) candidat(e) ou une liste qui ne nous convient pas tout à fait. Hélas, c'est le cas dans la plupart des choix que nous avons à faire dans la vie. Très rares sont les  moments de notre vie où nos choix, nos actions, les objets de nos choix sont  en accord total avec nos convictions profondes. Si rares d'ailleurs qu'on s'en souvient généralement  toute notre vie.

J'ai vraiment l'impression que celles et ceux qui disent ne pas vouloir aller voter parce que "Ils" n'ont pas tenu compte de notre vote NON au TCE (donc que voter ne sert à rien) sacralisent le vote bien plus que je ne le fais.

Mon choix est de d’abord virer les plus nocifs ou de les empêcher d’arriver au pouvoir, qu’il soit local, régional ou national. "Primus non nocere", comme dit le serment d’Hippocrate, "D’abord ne pas nuire".

S je partage l'avis de beaucoup sur Ségolène Royal et le P"S", je préfèrerais quand même aujourd’hui être en train de contester sa politique social traître plutôt que d’avoir envie de dégueuler chaque fois que mon oeil se pose sur Sarko dans tous les journaux. Et je rappelle que quelques personnes seraient encore en vie plutôt que de s’être (entre autre) jetés par la fenêtre pour éviter les rafles de notre belle police sarkozyste. Pour moi ça fait déjà une grande différence. "Primus non nocere" ...

Et pour les élections européennes, ne pas voter c’est rater la seule occasion de voter à la proportionnelle (même faussée par les scrutins régionaux) et de peut-être trouver une liste correspondant mieux à nos idées. Certes, on n’empêchera pas, par exemple, Barnier et Dati d’être élus en Ile de France, mais on peut limiter le nombre de leurs amis.

Et cela aura un impact puisque le parlement européen a plus de pouvoir que le parlement (de godillots umpistes) français (voir le cas du temps de travail, dans la chronique de Gérard Filoche dans Siné Hebdo de cette semaine).

Bref, la tactique de François Ruffin et ses amis à Amiens (on se débarrasse d’abord de de Robien et ensuite on rappelle aux nouveau élus le lendemain même de la victoire pourquoi on l’a fait et ce qu’on veut vraiment) me semble bien plus intéressante.

Mon cauchemar est une France qui se comporterait comme Levallois (2) suivant la loi de Blakany et qui conforterait ainsi Sarko et sa clique avec plus d’abstentionnistes que de votants pour eux  !

Alors même si la couverture de Siné Hebdo me fait rire :

une-sine-hebdo-39.jpg

Je suis sûr que tant qu'à se faire baiser, il vaut mieux quer ce soit avec de la vaseline et en le sachant qu'à sec et par surprise.

Et ce n’est surement pas en s'abstenant dimanche prochain qu’on empêche(ra) l’élection au parlement européen de quelques connards  de droite de plus, ou de ceux qui se prétendent de gauche.

Si élections = piège à cons, je sais, mais c'est parfois utile et très simple pour se débarrasser de fâcheux.

Alors, évitons de les inviter.

Votons (et PAS nul, ni blanc, si possible).

Arf !

Zgur

 

 

Notes :

(1) "Ce que je dis, c’est que on peut choisir de voter pour un parti, on peut rester chez soi, on peut rayer son vote ou on peut voter blanc. L’abstention, c’est la solution la plus facile, mais ce n’est guère significatif. Tandis que les gens qui font l’effort d’aller voter peuvent, par le vote blanc, exprimer d’une manière claire un mécontentement. Et dire qu’ils en ont marre de voter depuis si longtemps sans voir, dans les faits, de changement. Même 20% de votes blancs pousseraient les gens à réfléchir. Vous savez, je ne fais pas mystère de mes convictions, je suis communiste. On me l’a souvent reproché, comme si j’étais un ennemi de la démocratie. C’est absurde. Je suis, au contraire, un communiste qui dit : sauvons la démocratie. Car ce que nous avons là, que nous appelons démocratie, n’est qu’un simulacre. On se rit des pauvres dans les cabinets du pouvoir. On rigole du troupeau que nous sommes. Il est temps de faire quelque chose."

cf entretien avec Saramango là : http://partiblanc.blogspot.com/search/label/saramago

 

(2) L'éléction de Blakany en 2001 à Levallois ayant été annulée, il a été réélu, rappellons le, en septembre 2002 avec environ 4 500 voix (sur 34 500 inscrits) d'avance sur son plus proche adversaire avec 15 700 abstentionnistes (45% des inscrits).   Les chiffres bruts sont toujours plus parlant à mon humble avis:

Patrick Balkany (divers droite) 9 839 voix (53,78 %) ELU

Union pour Levallois (divers droite) 5 053 (27,62 %)

Union de la gauche 3 404 (18,61 %).

Total contre Balkany = 8 457 voix

Blancs et nuls 480

Et nombre d'abstentionnistes : 15 733 ... sur 34 500 inscrits!!!

Les asnièrois, eux, se sont débarrassés de Aeschliman (condamné depuis en première instance).

 

17/05/2009

Eurovision 2009 : KAAS-toi, pov'conne !

h-20-1539020-1242542668.jpg

Alors que toutes les antennes nous claironnaient à l'unisson depuis des semaines que c'était plié d'avance et qu'elle allait gagner, tellement sa chanson était bonne et tellement elle était une super méga vedette dans les pays de l'Est, Patricia Kaas s'est lamentablement vautrée au concours Eurovision de la chanson merdique.

Vous me direz qu'on s'en fout un peu. Beaucoup, même.

Ici comme ailleurs.

Ben oui.

Mais ...

Une fois de plus, l'enflure de la prétention journalistique s'est dégonflée d'un coup sur la pointe acérée de la réalité.

Une fois, ça va...

Toutefois...

Ce n'est pas la première fois.

Rappelez vous,  entre autres, les soit-disant "quatre mousquetaires" du tennis qui allaient, c'était gagné d'avance, ramener des trophées au pays, comme des ferrets à la reine et ont fini battus et le nez dans la poudreuse.

Alors, amis journalistes,

A l'avenir...

Arrêtez de vous palucher à l'avance !

Arrêtez de nous beurrer les Monts (de l'Arrée) !

Laissez les gagner d'abord, avant de répandre votre bave de contentement et de satisfaction cocardière.

Vous passerez moins pour des cons et ça vous libérera du temps pour parler de sujets autrement plus intéressants (genre: comparatifs des programmes des différentes listes aux élections européennes et leur cohérence avec les dires antérieurs et les activités des candidats à l'assemblée européenne, par exemple ).

Quant à la nullité du jeu de mot de titre, sâchez que la Maison Zgur ne recule devant aucun sacrifice ;0)

Arf !

Zgur

 

L'excellent dessin illustrant la louze est de l'excellent Snut que je découvre à cette occasion

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu