Avertir le modérateur

15/11/2008

Pas d'armistice pour le maljournalisme

gentioux.gif

 

Mardi dernier c'était le 90ème anniversaire de l'armisitice de la première guerre mondiale (enfin celle ou l'Occident a fait combattre des gens du monde entier).

Les médias se sont répandus en lamentations unanimes sur cette première commémoration sans poilu survivant, sans survivant des combats, depuis la mort de Lazare Ponticelli.

Par exemple dans La Dépèche du Midi du14.11.2008 :

"Dans le cimetière de Palaja, sous un ciel gris, ce 11 novembre 2008 avait une résonance toute particulière. Il s'est déroulé comme partout en France sans le regard des derniers témoins, après la mort de Lazare Ponticelli."

Or cette information, fournie d'abondance par des journalistes encartés, est FAUSSE.

En effet à ce jour, il y reste dix anciens combattants reconnus de la guerre de 14-18.

On trouve leur noms facilement sur wikipedia (en anglais ici, en français là).

Il y a même parmi eux un français qui a combattu du 3 au 11 novembre, Fernand Goux. Bizarrement, la brièveté de cette période (moins de trois mois) de combat a fait qu'il n'a pas été reconnu comme dernier combattant par les autorité françaises. (et un autre français, Pierre Picaud).

La chair à canon doit donc avoir survécu au feu assez longtemps pour être reconnu comme telle.

Ca ne consolera pas ceux qui arrivés au front en même temps que Fernand Goux auront été déchiquetés par un schrapnell ou une mitrailleuse. On ne leur a pas demandé un temps minimum pour mourir. Pas plus qu'aux gazés des trois derniers mois de guerre.

Pourtant en juin 2008, La Dépèche du Midi (oui, la même) s'en est souvenu :

Quatre mois après le décès de Lazare Ponticelli, dernier Poilu décédé le 12 février à l'âge de 110 ans, un spécialiste de la Grande guerre a retrouvé un Français de 108 ans, qui était au front début novembre 1918 mais qui ne possède pas le statut d'ancien combattant.

 

Connerie de guerre.

Connerie d'administration.

Connerie de journalistes peaux de tambour qui ne lisent même pas leur journal (et pas qu'à la Dépèche !)

 

Zgur

12/11/2008

La Corse n'est pas un asile pour l'ultragôche

petillon-003.jpg

MAM roule des biscottos devant la presse paillasson qui va nous en rabacher de l'ultragoche (voir aussi chez Guy Birenbaum).

Rapides les flics et les pandores.

Se sont fait semer pendant la filoche et n'ont rien réussi à empêcher.

Mais si la ministre nous dit que tout va bien , qu'elle nous avait prévenu, on va la croire, hein ?

Comment, non ?

...

Et les enquêtes sur les attentats et plastiquages de l'Ultra Corse, elles en sont où ?

Y'sont cons, les anarcho-gauchos.

S'ils étaient corses plutôt qu'internationalistes ni Dieu ni Mître, ils gambaderaient encore librement dans les maquis.

MAM ou la culture du résultat.

Mwwaarrf !

Zgur

 

Edit 13.11.2008

Lire aussi le texte de Jérome Leroy sur Causeur.fr

 

09/11/2008

OBLADI OBAMA

obama hope.jpg


C'est quand même mieux que si c'était pire.

Mais ...

C'est quand même bien.

Parce que ...

Obama n'a pas été élu parce qu'il est noir mais malgré qu'il le soit.

Il n'a pas été élu sur un programme de rupture mais de réconciliation.

Son élection a quand même empéché des sacrés timbrés d'acceder au pouvoir ou d'y rester.

Parce que il suffit de voir la liesse que son élection a provoqué aux Etats-Unis et dans bien d'autres pays pour comprendre que quelque chose d'important s'est passé mardi dernier, de bien plus important que la simple élection du président de l'encore première puissance économique et industrielle du monde.

Parce que il faut entendre et lire la discours de victoire de Barack Obama (et éviter de le comparer - sur le fond et sur la forme - aux discours de chez nous, par pure charité).

Barack Obama victory speech, November 4th 2008
(Texte intégral en anglais ici, en français ici)


Parce que il faut entendre ce que dis Barack Obama à Laurence Haïm de Canal +, la seule représentante d'un média français à l'avoir interviewé (et dont on n'a pas du tout parlé dans l'émission Médias de France 5, encore bravo pour l'exactitude des journalistes encartés !)

 

Barack Obama, interviewé par Laurence Haïm (l'intégrale 7'26'' ici)



Alors, si je partage l'analyse d'Emmanuel Todd

Dans le climat actuel de débâcle, de déroute financière et morale, et compte-tenu de la responsabilité inouie de l’Amérique dans le désordre du monde, la victoire d’Obama va permettre aux pro-Américains des pays occidentaux de dire que l’Amérique est redevenue merveilleuse. Elle redonnera quelques années de vie supplémentaires à l’empire.

in La tribune de Genève 31.10.2008


et d'autres (voir ici ou ) sur les lendemains qui déchanteront forcément, et même si je sais que plus les espoirs sont grands, plus grands peuvent être les déceptions, je ne boude pas l'émotion, le plaisir et l'espoir que provoque chez moi l'élection de ce 44ème président des Etats unis d'Amérique.

Ca ne changera pas grand chose aux différentes opinions (bonnes et mauvaises) que j'ai des Etats-Unis et de ses citoyens (j'y reviendrai).

Mais j'espère qu'avec ce nouveau président, ils évolueront de nouveau vers ce qu'ils ont de meilleur et non pas vers ce qu'ils sont, souvent, de pire.

L'avenir nous le dira.

Time will tell.

Paz y Salud !

"And if you want some fun - take Obladiblada."  (The Beatles)

Arf !

Zgur



07/11/2008

Hommage à Yma Sumac (1922-2008)


yma4.jpg

Je ne sais pas vous, mais, moi, il m'arrive de temps en temps d'apprendre le décès de quelqu'un que je croyais mort(e) depuis longtemps.

Non, je ne vous parlerai pas aujourd'hui du parti solférinesque, mais de la chanteuse péruvienne Yma Sumac qui vient de s'eteindre à 86 ans et à Los Angeles.

Iimmense vedette des année 50-60, elle fait partie des chanteurs et chanteuses que la génération de mes parents aimait et s'ingéniait à nous montrer en exemple de "bonne musique". Fort de mes certitudes artistiques juvéniles d'alors, je détestais cordialement toutes ces musiques et le leur faisais savoir, non sans provoquer polémiques et différends artistiques et familiaux inconciliables.

Puis avec l'âge, et la curiosité musicale venant, j'ai appris à apprécier et à aimer moi-aussi certaines des musiques qu'écoutait mes parents, oncles et tantes (pas tout quand même).

Et notamment les chansons d'Yma Sumac.

La descendante (?) de l'empereur des incas (si on en croit sa biographie) possédait selon la légende une capacité vocale de quatre octaves et demi mais certains insinuent qu'elle fut bien aidée aussi par les artistes ingénieurs du son ;0°.

Quoi qu'il en soit, sa musique a un charme indéniable, qui a été redecouvert bien plus tard, particulièrement chez les illustrateurs sonores des émissions de radio/télé françaises des années 90. Il se peut ainsi que vous reconnaissiez un générique dans les morceaux qui suivent :

i Que aprovechen!

 

Yma Sumac - Gopher Mambo

 

Yma Sumac - Bo mambo

 

Yma Sumac a aussi tourné dans plusieurs films. J'aimerais bien qu'Arte prépare une soirée hommage et nous passe Le Secret des Incas de 1954 avec Charlton Heston. Cela a l'air d'être un monument cinématographique digne de feu l'Observatoire national du Kitsch.

 

La prochaine fois, je vous parlerai peut-être de Xavier Cugat ou de Carmen Miranda et Perez Prado.

Et eux, je suis sûr qu'ils sont morts.

Arf !

Zgur

 

Bonus :

La bio d'Yma Sumac sur Wikipedia

Le site officiel : www.yma-sumac.com

23/10/2008

Soeur Emmanuelle est partie au paradis

CV-CD2760.jpg

 

 

Arf !

Zgur

 

12/10/2008

Ce morceau devrait être un tube mondial : "Mari Hakuna" de Luis Mlhanga (+Régis Gizavo et David Mirandon)

Vous ne connaissez probablement pas le guitariste zimbabwéen Luis Mlhanga.

Je le connais depuis peu.

Pourtant, c'est un grand musicien très actif et connu en Afrique du Sud.

Il a déjà fait plusieurs disques et a dans son répertoire quelques chansons qui mériteraient de devenir des tubes mondiaux.

Plus particulièrement ce morceau-là, "Mari Hakuna" dont j'ai trouvé le clip suivant :

 

 

Mais dont j'aime encore plus la version enregistrée avec le génial accordéoniste malgache Régis Gizavo et son percussioniste David Mirandon (pas de clip, hélas, alors merci Deezer) :

 

De toutes façons, des musiciens à découvrir si vous ne les connaissez pas.

Parole de Zgur !

Arf !

Zgur

 

Bonus :

Le site officiel de Luis Mlhanga : www.louismhlanga.com

La bio (incomplète) de Luis MLahnga sur wikipedia (en anglais)

 

 

A écouter aussi : les musiques que j'aime

08/10/2008

La confiance revient chez les financiers qui font dans leur froc

lagarde_aout_2007-2-f670b.jpg

Dommage, la couverture date d'août 2007, ou lorsque

Christine Lagarde se révèle aussi clairvoyante que Germaine Tessier.

 

Alors,

 

Quand les bourses chutent,

 

Quand les sphincters financiers se relachent à force d'avoir trop serré les fesses,

 

Il faut absolument que la confiance revienne :

 

HFS24_ConfianceMenActive_40.jpg

Amis financiers, ayez confiance !

Faites des stocks !

Ce n'est qu'un début.

Arf !

Zgur

24/09/2008

Un été avec Coo pour un après-midi en famille

Voilà un très joli film à voir en famille.

Dans le Japon contemporain, mélant les croyances traditionnelles (comme les esprits de l'eau, tel Coo) et les errements de la vie moderne (folie des medias, saccage de la nature, domestiquée), ce dessin animé, pourtant pétri de "bon esprit" n'est pas mièvre pour un rond.

Mon fils a adoré.

Moi aussi.

Sans doute pas pour les mêmes raisons.

Ce qui est la marque des grands dessins animés.

Et d'un excellent moment (toutefois un peu long -2h15 ! - pour les plus grands)

 

"Un été avec Coo"

 

Et comme ce n'est le film qui aura le plus de pub, il vous faudra viser juste pour trouver une séance ...

Alors visez bien !

Arf !

Zgur

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu