Avertir le modérateur

17/04/2013

Rejoice ! Aujourd'hui on composte la vieille sorcière Thatcher !

 thatcher.jpg

Aujourd'hui l'Angleterre du pognon et des conservateurs offre avec l'argent du contribuable des funérailles à 10 millions de livres à son idôle Margaret Thatcher, morte à 87 ans.

L'annonce de sa mort a suscité des réactions de joie que beaucoup n'ont pas comprises et considérées comme indignes du respect du aux défuntes.

Comme je l'ai déjà dit ailleurs, je respecterai la mort des crevures comme Thatcher (ou Pinochet, Papon, Staline, Pol Pot, etc. liste non-exhaustive) le jour où celles-ci respecteront la vie des vivants !

Et pour Thatcher, beaucoup sont doute trop jeunes pour savoir ce qu'elle a fait subir aux anglais (socialement), aux irlandais (politiquement et carcéralement (cf BobbySands et ses amis - voir le film "Hunger"pour en avoir une idée) et à plein d'autres par sa politique.

Sans compter ses soutiens affichés aux régimes de Pinochet, de Soharto et de l'apartheid de l'Afrique du Sud raciste (entre autres, cf ce que dit Georges Galloway ci-dessous)

3pr9hc.jpg



Je condamne toutefois toute atteinte à leur dépouilles enterrées, dépouilles qui ont droit au respect dû à tout cadavre humain. Ce même respect que ces gens-là n'accordaient même pas aux cadavres de leurs victimes

Mais cracher sur leurs mémoires et éventuellement sur leurs tombes suffira.

Et si vous comprenez l'anglais, voici de quoi encore mieux comprendre :

Au repos en paix de Bobby Sands et ses amis.

Glenda Jackson fut la seule à porter la contradiction à la Chambre des Communes lors de la discussion sur l'opportunité d'un hommage officiel à l'ancienne premier ministre (via Le blog de Paul Jorion et un grand merci au traducteur/sous-titreur)

 

Autre membre du parlement anglais, mais un écossais, Georges Galloway rappelle à la BBC quelques vérités sur Thatcher (et sur le traitement des réactions par la BBC) :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encore Georges Galloway qui explique longuement cette fois-ci les raisons de la colère populaire contre Thatcher dans le nord de l'Angleterre et l’Écosse et qui dévoile les mensonges historiques des hagiographes de la dame de fer :


Ou Elvis Costello dans Tramp the dirt down


When England was the whore of the world
Margaret was her madam
And the future looked as bright and as clear as
The black tarmacadam
...

 

Enfin, comment ne par terminer par ça :



 

Ha Ha Ha !

The wicked witch is dead.

May she rot in Hell !

Because there's one thing I know, I'd like to live
Long enough to savor
That's when they finally put you in the ground
I'll stand on your grave and tramp the dirt down

 

Mais maintenant, il faut se débarrasser du thatcherisme qui continue à pourrir nos pays en les vendant à  l'économie casino du néo-libéralisme, au travers des gouvernements de droite ou de gauche patronale.

Voilà.

Arf !

Zgur_


11/04/2013

Ma déclaration de patrimoine

Comme c'est compliqué, je me suis fait aider ;0)


 

Bon quand ils auront fini de nous enfumer et de croire que leur parole suffit à résoudre le problème ou à répondre à la question, ...

Ils nous prouveraient que la panique a cessé dans les hautes sphères de "gauche" et de droite.

panic-button.jpg

Et qu'ils vont ENFIN s'occuper sérieusement des choses sérieuses.

Comme l'évasion et la fraude fiscale (1)

Ou comme répondre enfin à la lettre de Denis Robert à François Hollande du 8 mai 2012 (dans Siné Mensuel) :

 J’ai un chiffre à te soumettre. 30 trillions d’euros. Renseigne-toi, c’est la valeur globale des actifs détenus au nom de leurs clients -principalement des banques- par Clearstream et Euroclear en 2012.

...

Cher François, crois-moi, le magot est planqué là. Dans les sous pentes informatiques de ces boîtes noires. Les sociétés off shore y ont caché leurs devises.

 

Mais au vu des fois précédentes - lire absolument cette Réponse à François Hollande (déjà) qui date, elle, de 2007 :

"La dilapidation de nos investissements par les prédateurs de la finance, les évasions de capitaux au profit des tycoons et des champions de la défiscalisation:  Voilà un vrai problème !

"Un sujet sur lequel j’aimerais vous entendre...

Pour plus de détails, demandez à vos collègues Vincent Peillon et Arnaud Montebourg qui ont mené une mission d’information sur ce sujet et ont pu vérifier en tous points que ce que je dénonçais était exact, fondé, étayé…

A l’époque, c’était en 2002, leurs pires ennemis étaient au sein de votre parti Messieurs Védrine et Fabius qui, pour des raisons de real politique, étaient venus en aide au Luxembourg, à son premier ministre et à ses banquiers."

(la mise en gras ou souligné et la mise en paragraphes sont de moi, Z.


- ce n'est pas gagné !

Alors la moralisation de la vie politique ...

Arf !

Zgur_

 

(1) lire à ce sujet l'interview éclairante (en mai 2012 !) du Procureur Eric de Montgolfier

07/04/2013

Cahuzac, ce maudit animal, ce pelé, ce galeux, d'où venait tout leur mal.

 aveux-de-cahuzac-sur-son-compte-en-suisse-revue-de-presse-du-3-avril-10891128bpsld_1713.jpg


Je me souviens d'avoir appris dans mon enfance cette fable de La Fontaine qui me semble d'actualité :


Un mal qui répand la terreur,

            Mal que le Ciel en sa fureur 

Inventa pour punir les crimes de la terre,

La Peste (puisqu'il faut l'appeler par son nom),

Capable d'enrichir en un jour l'Achéron, 

            Faisait aux animaux la guerre.

Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés :

            On n'en voyait point d'occupés

A chercher le soutien d'une mourante vie ; 

            Nul mets n'excitait leur envie ;

            Ni Loups ni Renards n'épiaient

            La douce et l'innocente proie.

            Les Tourterelles se fuyaient ;

            Plus d'amour, partant plus de joie.

Le Lion tint conseil, et dit : Mes chers amis,

            Je crois que le Ciel a permis

            Pour nos péchés cette infortune ;

            Que le plus coupable de nous

Se sacrifie aux traits du céleste courroux ;

Peut-être il obtiendra la guérison commune.

L'histoire nous apprend qu'en de tels accidents 

            On fait de pareils dévouements : 

Ne nous flattons donc point ; voyons sans indulgence

            L'état de notre conscience.

Pour moi, satisfaisant mes appétits gloutons

            J'ai dévoré force moutons ;

            Que m'avaient-ils fait ? Nulle offense :

Même il m'est arrivé quelquefois de manger

                        Le Berger.

Je me dévouerai donc, s'il le faut ; mais je pense

Qu'il est bon que chacun s'accuse ainsi que moi 

Car on doit souhaiter selon toute justice

            Que le plus coupable périsse.

Sire, dit le Renard, vous êtes trop bon Roi ;

Vos scrupules font voir trop de délicatesse ;

Et bien, manger moutons, canaille, sotte espèce.

Est-ce un péché ? Non non. Vous leur fîtes, Seigneur,

            En les croquant beaucoup d'honneur;

            Et quant au Berger, l'on peut dire

            Qu'il était digne de tous maux,

Etant de ces gens-là qui sur les animaux

            Se font un chimérique empire.

Ainsi dit le Renard, et flatteurs d'applaudir.

            On n'osa trop approfondir

Du Tigre, ni de l'Ours, ni des autres puissances

            Les moins pardonnables offenses.

Tous les gens querelleurs, jusqu'aux simples Mâtins,

Au dire de chacun, étaient de petits saints.

L'Âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance

            Qu'en un pré de Moines passant,

La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et je pense

            Quelque diable aussi me poussant,

Je tondis de ce pré la largeur de ma langue.

Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net.

A ces mots on cria haro sur le Baudet.

Un Loup quelque peu clerc prouva par sa harangue

Qu'il fallait dévouer ce maudit Animal,

Ce pelé, ce galeux, d'où venait tout leur mal.

Sa peccadille fut jugée un cas pendable.

Manger l'herbe d'autrui ! quel crime abominable !

            Rien que la mort n'était capable

D'expier son forfait : on le lui fit bien voir.

Selon que vous serez puissant ou misérable,

Les jugements de Cour vous rendront blanc ou noir.



Cette fable s'appelle "Les animaux malades de la Peste".

Avec cette année,

le Pognon dans le rôle de la Peste

et Cahuzac dans le rôle de l'âne qui va se faire lyncher pour expier et cacher les fautes identiques de ses congénères (1).

A moins que ...

Se passe enfin quelque chose ...

Genre un grand déballage

Du type FraudeFiscaleLeaks (avec les risques d'instrumentalisation et de truquage que ça comporte).

Parce que ce n'est pas tant le mensonge d'un homme auquel il faut s'attaquer aujourd'hui

Mais à la fraude et à l'évasion fiscale.

Le vrai problème

Avec la dette

Utilisée par certains pour asservir les pays et les peuples.

Alors mefions nous des enfumages

Et des foutages de gueules

De gauche

Et de droite

Politique,Cahuzac,Fraude fiscale,COmpte en suisse,La Fontaine,Hollande,Ayrault,

Arf !

Zgur_


PS : Concernant la fraude fiscale, je vous encourage à aller signer la pétition initiée par politeeks.info ! C'est là !

PS2 (Edit 21h15): l'amie LaetSgo me signale un billet qui part de la même idée (la fable de La Fontaine) mais va plus loin en la réécrivant joliment -> Les journaux malades de la sieste  

 


 (1) J'ai entendu ce matin que ll'Ordre des médecins allait examiner le dossier Cahuzac et remonter les comptes de sa clinique et de sa société de conseil depuis ... 20 ans. L'objectif avoué étant de lui retire toute autorisation d'exercer. Au delà de la prescrition probable des faits incirminés, ça pue la loi d'exception contre un homme à terre.

 

08/03/2013

8 mars, journée de la femme et de la provocation

Aujourd'hui 8 mars, c'est officlellement la Journée de la Femme.

Et cette année, je la fêterai un peu provocation

evil.jpg

Gent féminine : n. Espèce animale dont les créatures vivent dans le voisinage de l'homme, et possèdent une aptitude rudimentaire à la domestication.

in Dictionnaire du Diable, de Ambrose Bierce

Et une petite chanson de circonstance :


(Il y a longtemps que je voulais la mettre ici cette chanson, l'extrait du film correspondant est ici)

Une façon de faire un gros test d'humour (et si vous ne me connaissez pas, allez donc lire un peu de mes archives avant de hurler)

Arf !

Zgur_

 

07/02/2013

Soutien au peuple tunisien

Après l'assassinat de Chokri Belaïd, faut-il vous faire un dessin ?

tunisie,Chokri Belaïd,sidi bouzid

Alors ?

"Vivre libre ou mourir" ?

ou Pauvre Tunisie ?



PAUVRE TUNISIE (Ya Tounes Ya Meskina)

Oh Pauvre Tunisie!

Ils disent n’avoir peur que de Dieu.

Quand j’ai grandi et que face au monde j’ai ouvert les yeux,

J’ai trouvé qu’ils craignaient tout sauf Dieu.

La Peur réside dans leurs os

Le mutisme est leur lot.

À l’école on le leur a enseigné

Et dans les têtes bien incrusté.

Oh pauvre Tunisie!

Dans tes contrées tu erres accablée,

Par tes murs, tes fleurs sont piétinées.

Ils disent plein de choses

Qu’en deux lettres on peut résumer.

J’ai voulu crier : Ahhhhh,

 

Ne les laissons pas faire.

Ni en Tunisie, ni ailleurs.

Liberté pour tous!

Liberté pour toutes !


Zgur_

12/01/2013

Droit du travail réel contre droit du travail virtuel - MAJ 2013

Billet du 30.10.2008 MAJ : 12.01.2013

politique,économie,droit du travail,patron,csp,zao,bertrand

 
 
 

 
T823+.jpg

En haut : Droit du travail réel (bientôt aussi le dimanche)

En bas: Droit du travail virtuel (sauf en Inde)
 
Edit du 12.01.2013 : de renoncements en traitrises (TSCG, Droit du travail),
ça va mal finir pour le Hollandisme (révolutionnaire ou plutôt pas)
 
Arf !
 
Zgur
 
 
 
 
Illustration du bas trouvée en 2008 sur feu le blog de l'ami CSP

Le code du travail rénové par le Medef a été trouvé sur Sarkostique

Quand le journaliste parisien descend en "province"

Gros coup de colère et de rires entremêlés en parcourant le Libération spécial Marseille aujourd'hui.

A cause de ça :

Wai.jpg

Le journaliste parisien qui va en "province" et se trompe (à moins que ce ne soit un secrétaire de rédaction ensuite) en transcrivant les propos.

Le waï ?

A Marseille ?

Z'êtes sûrs ?

Vraiment ?

Et ben non !

Le W de la discorde.

...

Ohé ! Vous en connaissez beaucoup des W dans la langue d'oc ?

Ou dans le parler des marseillais ?

...

Mwarf !

Le "waï" dont on parle ici n'est-il pas plutôt le OAÎ ?

Non ?

Si !

Et je le prouve :

139882-oai-e-libertat-30122010-1613.jpg

Alors chantez avec moi : OAÏ et LIBERTAT !

 

 

Allez, après j'irai passer la ouassingue, té !

En pensant aux journalistes parisiens qui ne comprennent rien à la "province"

"Òai e libertat ! Tout le monde est capable !
N’écoutons plus leurs discours de mépris.
Chacun de nous a des idées valables,
Chacun de nous fait monter l’aïoli.
Vas-y chourmette cours à la fête !
Hé chourmeton, monte le son !
Je suis ici pour n’en faire qu’à ma tête,

Òsca la chourmo ! Et ciao les pebrons."

politique,journa,isme,musique,massilia sound system,oai et libertat,marseille,2013,capitale de la culture,cqfd

 

Arf !

Zgur_

 

Ajout du 12.01.2013 : On me signale via Twitter que Wai a une signification particulière en thailandais. Bien éloignée du Oaï marseillais... Quoique. ;0)
J'aurais du vérifier. Merci Gérald.

31/12/2012

En attendant l'astéroïde ...

ou un soulèvement des peuples !

capitalosaur2b.jpg

Arf !

Zgur_

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu