Avertir le modérateur

18/02/2007

Enfin la dernière paponade (ou presque)!

medium_vichy_auschwitz.2.jpgEnfin! 

Je ne pourrai plus dire avec acrimonie "Et Papon est encore vivant!".

Savoir que Maurice Papon continuait à couler une vieillesse tranquille  m'était insupportable et toujours plus pénible chaque fois que disparaissait quelqu'un que j'amais bien ou dont la vie avait été bien plus estimable que celle ce cette crapule.

Les dernières fois que cela me vint à l'esprit furent au moment du décès de Jean François Deniau et  lors de la mort de l'Abbé Pierre.

La grâce médicale dont il avait bénéficié était une honte (de plus) sur la justice française et toute les explications qui ont été données depuis ne font que rajouter à cette honte. D'ailleur, a Ligue des Droits de l'Homme (LDH) a dénoncé

"la "priorité" donnée à un "complice de la Shoah", dans la libération de détenus malades, sur d'autres détenus qui n'ont "pas bénéficié de la même humanité que le pourvoyeur d'Auschwitz". La LDH précise "qu'au jour de la libération de Papon il restait dans les prisons 2 nonagénaires, 39 octogénaires et 369 septuagénaires, qui n'ont pas bénéficié de la même humanité que le pourvoyeur d'Auschwitz". (Le Monde)

Il avait organisé son insolvabilité de façon à éviter tout paiement sur son argent personnel des indemnisations décidées par la justice envers ses victimes. Et la propriété du "pavillon" de Gretz-Arminvillers où Papon a fini sa vie avait été  opportunément transférée à son fils ou quelqu'un de la famille. C'est donc l'Etat (et nous pauvres contribualbes) qui avons réglé la note. Ecoeurant.

Ecoeurant aussi comme l'attitude de l'entourage et de l'avocat de Papon qui n'ont eu de cesse de vouloir réhabiliter ce condamné et d'utiliser toutes les ficeles possibles. Dire ainsi que sa libération anticipée pour raison médicale était un pas vers la reconnaissance de son "innocence". 

Répugnant comme cette affirmation de vouloir enterrer celui qui n'a plus le droit de la porter, avec sa croix de commandeur de la Légion d'Honneur. J'espère que Chirac fera son travail de Grand Chancelier et interdira cette ignominie.

Lors de la mort de Pinochet début janvier, je me promettais d'aller cracher sur la tombe de quelques crapules.

Bonne nouvelle, c'est pour bientôt.

 

Zgur 

 

Mise à jour du 24.02.2007 : Papon a finalement été enterré AVEC son colifichet sans plus de valeur. Pour info, il composte au cimetière de Gretz-Armainvilliers (RER à Tournan). 

13/02/2007

Minority Report, c'est déjà demain!

medium_minority_report.jpgMinority Report est un film de Steven Spielberg d'après Philip K. Dick qui nous emmenne dans un futur proche, vraiment très proche. Dans l'histoire, les policiers arrêtent les criminels avant même qu'ils n'aient commis leur crime, au prix cependant de quelques arrangements avec les droits de l'homme et les libertés publiques. Mais le film est interessant aussi sur ce qu'il nous montre de probable dans la vie courante des humains dans un très proche futur.

Ainsi on voit le policier interprété par Tom cruise être accueilli partout où il passe, dans les magasins et autres endroits par par des messages publicitaires  extrêmement presonnalisés. Ceci existe déjà sur Internet avec les cookies (et les fichiers de données personnelles qui vont avec)  qui nous font accueillir chez Amazon, Ebay où d'autres sites par nos noms, prénoms et surtout numéro de carte bancaire.

Quant à la méthode de recherche de fichier sur ordinateur que l'on voit dans le film, et bien c'est déjà pour demain matin. Il n'y a qu'à voir cette vidéo de démonstration d'Apple:

 

 

C'est à la fois fascinant et terrifiant.

Si comme pour le couteau, ce n'est pas l'ustentile qui fait le crime, dans le cas de Minority Report et de ce que cela nous annonce, les vendeurs de données personnelles -- alliés aux tenants du contrôle social le plus strict -- sont de vrais pousse au crime.

J'y reviendrai.

Mais, l'écran tactile d'Apple, WOW! C'est autre chose que Vista, hein?

 

Zgur 

 

Merci à zataz.com pour l'info 

 

Mise à jour du 17.02.2007 : Amusant! Le même rapprochement avec Minority Report est fait sur le blog mediacafé, mais avec un autre modèle d'écran tactile. Le film de démonstration qui y est présenté est tout aussi bluffant que celui ci-dessus. Allez-y voir. C'est là:  Touch screen ou quand la réalité est en train de dépasser la fiction

11/02/2007

Rien de nouveau sous le soleil, M. Mitraillette arrose pour être élu.

medium_fbconcertoflute.jpgTiens donc, pour Eric Le Boucher, Nicolas Sarkozy (alias M. Mitraillette) ne pisse pas droit et en met plein à coté à force de vouloir arroser tout le monde dans ses promesses électorales. (source http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-865974,0.html ). Sans doute pas assez libéral  pour ses commanditaires!

Le fait qu'Henri Guaino soit désormais le seul auteur des discours de Sarkozy n'est sans doute pas étranger à cet arrosage de promesses tous azimuths .

Mais que M. Le Boucher se rassure,

Si Nicolas sarkozy est élu, il s'empressera d'oublier ses promesses,.

Comme son mentor Chirac avait oublié les siennes du jour au lendemain.

Souvenez-vous que Chirac, après avoir conchié les élites et les énarques pendant la campagne électorale des pommes et de la fracture sociale en 1995, n'a pris que des énarques (sauf un ) dans son cabinet à peine élu président (la première fois).  Et qu'il a vite oublié les inspirations que lui avait fournies Emmanuel Todd [et Henri Guaino!] (Fracture sociale,...) et qui ont sans doute permis à Chirac de ringardiser Balladur et son équipe et de gagner sur le fil.

Alors, Sarkozy aura beau agiter ses petits bras en brâmant Jaurès, Blum, et tutti quanti, il apparait clair que s'il était élu, sa première  action sera de s'aligner sur les positions du MEDEF notamment sur le Code du travail, à réformer d'urgence.

 

medium_sarkozynouveaucodedutravi9.2.png

 

Et ce ne sera que le début.

De nos emmerdements.

Delenda est Sarko. 

 

Zgur

 

 

Frédric Brown est un de mes auteurs préférés. Il a écrit des policiers et de la science fiction.

Le code du travail rénové par le Medef a été trouvé sur Sarkostique

09/02/2007

Le Monde, roi du grand écart.

 

medium_gdecart.gif

 

 

medium_1999_Augustin_roi_du_Kung_fu.jpgHier soir, France 4 (re)diffusait ce film charmant que j'aime beaucoup "Augustin, roi du Kung Fu". Et ce matin,à la lecture de l'article de 20 minutes "Tous pour Charlie, la presse oublie ses doutes", il m'est de nouveau apparu évident que Le Monde est depuis longtemps le roi du grand écart.

Petits rappels hélas non exhaustifs :

Serge Faubert rappelait déjà que Le Monde s'était illustré dans l'annonce de scoops déjà parus dans d'autre journaux , en l'occurence L'événment du jeudi, mais c'est aussi souvent arrivé à des informations sorties dans le Canard Enchaîné ou Marianne (le-monde-me-donne-de-l-urticaire.html). Et même si Le Monde n'est pas le seul à faire cela, Le Monde se targue, lui, d'être une autorité en matière de déontologie journalistique (MWAAARFFF!! NDLR ;0)) et ne se prive pas de faire la moraline à ses confrères à la moindre occasion.

On peut aussi utilement rappeler l'attitude "exemplaire" du Monde lors du scandale du sang contaminé ou le mélange des genres a contaminé le jugement des journalistes : Frank Nouchi a traité ce sujet au Monde, avec Jean-Yves Nau en tapant sur le travail exemplaire d'Anne Marie Casterêt (à L'Evénement du jeudi),mais en oubliant de mentionner le lien financier unissant Nau et le docteur Garetta (http://www.acrimed.org/article758.html).

Et que dire du comportement fielleux du Monde envers Denis Robert lors de la sortie de son premier bouquin sur Clearstream, "Révélation$"? A ce sujet, je vous conseille vivement de lire le premier chapitre de "La boite noire" le seond livre de Denis Robert consacré à Clearstream. C'est éclairant.

Rappelons aussi le comportement totalement non journalistique du Monde face au livre de Péan et Cohen 'La face cachée du monde" où le journal mis en cause n'a jamais répondu sur le fond mais c'est contenté de hurler à la cabale et au complot.  

Tout cela m'est remonté la mémoire comme une remontée d'égouts (dégoût!) à la lecture dans l'article de 20 minutes de la justification de Laurent Greilsamer sur les hésitations du Monde l'an dernier sur la questions des caricatures de Mahomet :

"Oubliées les hésitations? Contacté hier, Laurent Greilsamer, chroniqueur au Monde, reconnaît que «le climat a changé en un an».«J’étais partisan de la prudence, se souvientil. Je plaidais pour qu’on ne publie les dessins qu’à des fins d’information et d’explication, sans provocation. Mais aujourd’hui, je suis solidaire avec Charlie. Et je ne vois rien de contradictoire à cela !"

Greilsamer devrait faire de la gymnatique tant sa souplesse de tortillage du cul est grande!

medium_silhouette_grand_ecart.jpg

 

Par ailleurs, on apprend sur la même page que  "Malgré leur nouvelle formule",  Le Monde a perdu 6% de ses ventes au numéro en 2006 par rapport à 2007. La Pravda sarkozyste de révérence?

N'y aurait-il pas un rapport de cause à effet?

Qui vont-ils essayer de racheter maintenant avec l'aide de leurs banquiers pour essayer de se renflouer?

Ils feraient mieux de faire un journal, un vrai.

Sic transit Le Monde...

Flushhh ....

 

Zgur  

 

En savoir plus : 

"Le Monde" sa vie, son oeuvre, chez Acrimed 

Fiche d'"Augustin roi du Kung Fu" sur Cinemotion.com

Le grand écart en haut est celui de  Raphael Schmitz

Le grand écart en bas  est un bronze du Burkina Faso trouvé sur le site www.artisanat-africain.com

07/02/2007

On a retrouvé Arnaud Montebourg!

Depuis que Ségolène Royal l'a mis au piquet, on se demandait ce que devenait Arnaud Montebourg.

On l'a retrouvé.

 

"Alive and kicking"

And living in Paris.

 

Il a un peu grossi, certes, (pour ressembler enfin à son premier secrétaire?). Mais il se pavane sur les murs de la capitale pour annoncer son retour ce week-end à la Porte de Versailles :

 

medium_RenoverMontebourg.jpg

 

Tout comme Sarko.

Je parie même qu'il verra plus de monde.

 

Rénonvons, rénovons, les petits cornichons ...

 

Zgur 

 

Illustration sonore : Simple Minds "Alive and Kicking"

" Whats it gonna take to make a dream survive?
Whos got the touch to calm the storm inside?
Dont say goodbye
Dont say goodbye
In the final seconds whos gonna save you?"

04/02/2007

Dans la peau de Sarkolène ...

A leur meilleur, les Guignols de l'Info, c'est une vision directe des travers de notre société politique et médiatique. Ainsi, ce sketch hilarant sur la différence de comportement des médias (Elkabbach en l'occurence) selon la personne:

 

 

 

Tout est dit, non?

L'inégalité des médias vis à vis des candidats n'est pas qu'une question de temps de parole. 

Comme disait feu Philippe Noiret, vous "avez la carte" ou vous ne l'avez pas.

 

Bayrou, lui, il n'a pas la "carte" chez les Guignols.

Son personnage est complètement raté et à coté de la plaque.

Comme quoi, les créateurs des marionnettes ne peuvent pas avoir tout bon.

Dommage.

 

Zgur 

03/02/2007

Vive le Ministère des Affaires Populaires !

 medium_map.jpeg

Je ne suis pas du Nord (mais mon meilleur ami est lensois).

Quant au rap/ragga français, je l'aime surtout avé l'assent des Massilia Sound System et des Fabulous Trobadors.

Mais en découvrant par hasard en novembre 2006 sur radioblogclub le morceau  "Lillo" par le Ministère des Affaires Populaires (ou MAP), j'ai su que je tenais une de mes pépites de l'année.

 

Accordéon dans le rap, vision sociale sans concession et critique politique, ce groupe a tout bon.

Et d'abord sa musique et ses chansons! 

Ecoutez bien les paroles ... 

 

 


lillo
envoyé par AG80

 

Le MAP est en tournée. 

Pour les parisiens, le MAP sera à l'Elysée-Montmartre le jeudi 8 février  2007.

Y'aura de la Jeanlain ? 

Allez debout la d'dans ! 

 

Zgur 

 

Mise à jour du 8 février 2007 Le Ministère des affaires Populaires est dans la pré-séléction de France Télévision pour représenter la France au prochain concours de l'Eurovision! Avec Dider Wampas et les Fatals Picards. Pincez-moi, je délire?

 

Le site officiel du Ministère des Affaires Populaires : www.map-site.fr

Et leur espace personnel: www.myspace.com/lemap

30/01/2007

Maos un jour, ...

medium_morganSportes.jpg

 

ll y a quelques semaines en zappant un matin (?) sur ma télé, mon attention est retenue par un personnage éructant contre le monde entier - et plus particulièrement contre sa génération 68 - dans une de ces émissions de pseudo-débats où on ne laisse jamais assez de temps aux invités, trop nombreux pour pouvoir articuler la moindre pensée censée et suivie. Et pourtant, lui y arrivait, porté par cet énervement salutaire.

D'habitude j'évite de regarder ce genre d'émissions, plus perte de temps garantie qu'information ou divertissement. Mais là, je suis resté scotché devant mon poste, héberlué par l'arrogance et la violence du propos du monsieur, mais aussi par l'intérêt de ce qu'il disait. Je n'ai su qu'à la fin de l'émission qu'il s'agissait en fait de Morgan Sportès, l'écrivain.

Or, j'aime beaucoup Morgan Sportès et j'aime beaucoup les livres que j'ai pu lire de lui.

 medium_lu01copier.2.jpg
J'ai surtout aimé "Lu" (1997), un roman hilarant relatant l'ascension sociale par la face promotion canapé d'une jolie fille dans le monde des cultureux des années Lang. Cela en dit beaucoup sur les méandres des fonctionnements politico-administratifs de notre société, souvent plus motivés par la libido des élus ou le financement des élections que par l'intérêt général, du genre à bombarder sa maitresse directrice de la médiathèque-centre culturel municipal, construit exprès juste au bord  du nouveau rond-point.



Et il a aussi écrit "Le souverain poncif", un tour de force littéraire, un roman ne contenant QUE des poncifs littéraires et journalistiques. Un peu dur à lire, mais chapeau, l'artiste. 

 


medium_maos.5.jpgDans mon émission matinale, Morgan Sportès venait présenter son nouveau roman intitulé "Maos", qui parle du parcours étonnant (en fait pas si étonnant que ça) des anciens maoïstes français, venus de la gauche extrême, pontifiants et intello-terroristes pour atterrir des années après chez les ultra-conservateurs, toujours aussi pontifiants, toujours et encore intello-terroristes.

Pour vous donner une petite idée, voici un extrait d'une tribune écrite par Morgan Sportès pour présenter  son livre : 

"Après avoir chanté la gloire de Mao, nombre de nos maos d’aujourd’hui, comme s’il avaient fini, après une longue cure psychanalytique, par identifier leur vrai désir, chantent les louanges du « tout marché », de la dérégulation, des délocalisations, de la mondialisation sauvage, du gouvernement Bush, de ses soutiens neoconservateurs, et des jeunes GI’s , si mal aimés des Français et du Quai d’Orsay, qui s’en vont en Irak « mourir pour la démocratie ». « Ceux qui ont tout cru pensent tout croyable », disait le regreté Guy Debord. Mao a eu ses « imbéciles utiles ». Bush a les siens. Ce sont souvent les mêmes."

Je n'ai pas encore lu "Maos" mais je le ferai bientôt car le lendemain où André Glucksmann se rallie à Nicolas Sarkozy (avant bien d'autres), ce livre me semble une vraie promesse de franches rigolades (car Morgan Sportès est un excellent écrivain) et de profonds énervements (car il n'oublie pas de citer nos petits marquis ex-maos dans leurs (basses)oeuvres de jeunesse.

Mise à jour du 06.02.07 : extrait de la diatribe de Jean-Marie Laclavetine contre Glucksmann dans Le Monde du 5 février 2007:

"Votre jeunesse s'est vouée à d'horribles idoles, cependant vos égarements passés ne vous empêchent pas de prétendre continuer à éduquer le peuple. Comme hier, il vous faut un puissant à aduler, un méchant à honnir, et des oreilles complaisantes pour y déverser vos vastes théories."
[la suite est là: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-863739,0.html]

 

"Maos", un complément romanesque au pamphlet de Guy Hocquenghem "Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary" (1986) réédité par Agone en 2003.

medium_rotary.jpg

 

"Maos"  a obtenu le Prix Renaudot des Lycéens 2006.

Comme quoi, la première impression donnée par une émission n'est pas toujours la plus juste, et qu'on peut trouver des pépites littéraires même dans le fumier télé.

 

Zgur



Le site officiel de Morgan Sportès avec tous les articles sur le livre "Maos": www.morgansportes.net

Le premier chapitre du livre "Maos" sur le site de Grasset : www.edition-grasset.fr/chapitres/ch_sportes2.htm

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu