Avertir le modérateur

13/04/2007

Hommage à Nelson Mandela

medium_mandela_autobiographie.jpg Un peu marre de parler de Sarkozy, même s'il faudra s'en débarraser en votant!

Alors un peu de souvenirs et un hommage personnel à un des grands hommes de mon panthéon personnel : Nelson Mandela.

Son combat, sa droiture, les preuves de ses valeurs démocratiques (il est parti normalement à la fin de ses mandats électifs sans dérive autoritariste) sont pour nous tous un exemple de ce que devrait être la politique.

Il n'est pas encore mort et on ne peut que lui souhaiter encore longue vie.

Et pour nous, un peu de musique (en relation avec lui et l'Afrique du sud) pour nous remettre de bonne humeur :

Libérez Nelson Mandela :

 

Et un vieux souvenir musical de la lutte anti-Apartheid :

 

Les gazelles de la regrettée Lizzy Mercier Descloux (j'y reviendrai) d'après une chanson originale de Malhatini et les (formidables) Mahotella Queens :

 

 

Et Kazet, la version originale :

 

Bonne humeur !

Écouter aussi "Graceland" de Paul Simon, qui est un de mes disques préférés.

'tain, ça fait du bien ! ;0)

Zgur

 

A lire :

L'autobiographie de Nelson Mandela

medium_Mandela.jpg

11/04/2007

Attention Sarkozy Danger

 

medium_91proddangercd.jpg

 

Je savais que Nicolas Sarkozy était un ministre de l’Intérieur dangereux. J’en ai eu, au-delà de toutes mes craintes, la confirmation”

Les raisons de cette affirmation de Christophe Mercier sont sur le blog de Pierre Assouline que je vous invite à lire: http://passouline.blog.lemonde.fr/2007/04/11/dans-le-tunn...

Voir Garde à vue (30 pages, 3 euros, Phébus) de Christophe Mercier.

 

Pour plus de détails sur les agissements de notre belle police à nous qu'on a, lisez les livres de Maurice Rajsfus:

"Selon les périodes, les policiers n'aiment pas les Juifs ou les Arabes. Alors qu'on me permette de ne pas aimer la police !

Arriverons-nous un jour à avoir une police vraiment républicaine et respectueuse du citoyen ?

Pour l'instant, c'est vraiment la loterie.

Faites vous discrets. 

Et marchez droit.

 

Le 22 avril et le 6 mai,

Choisissez

Votez

 

Zgur

 

Image tirée du site xphases.levillage.org


29/03/2007

L'oxymore de la semaine

Un tract UMP ramassé dimanche à la fin du marché dans ma ville :

 

medium_sarko3.5.jpg

 

Sarkozy contre les injustices ?

Tout contre alors !

Comme la matraque contre le bouclier de CRS.

Il se foutraient pas de notre gueule, en plus, à L'UMP?

 

Faudra pas l'inviter à l'Elysée. 

Delenda est Sarko !

VOTONS 

Chaque voix compte pour barrer la route à ce dangereux et menteur ex ministre de l'Intérieur.

 

Zgur

 

Aout du 04.04.07 : Sur le même sujet, vous pouvez aller lire ce qu'en dit Sébastien Fontenelle et son blog AJT (mais sans commentaires ;0) ) 

20/03/2007

Moustache (peut-être) Akbar !

medium_josebove_s.jpg

Finalement, José Bové a eu 503 parrainages et il est qualifié pour le premier tour des élections.

Il va peut être ainsi drainer vers le vote exprimé quelques dizaines de milliers de personnes qui ne voteraient pas si ce n'était lui. Et ça, je ne peux que m'en réjouir pour une simple raison d'arithmétique électorale, en plus de mon intérêt pour ses combats.

Mais on va de nouveau entendre de belles conneries du genre "moi je ne voterai pas pour quelqu'un qui a été condamné"!

Et voter pour un ami de Balkany (qui le nommera ministre s'il est élu, ça vous va meux?

 medium_OGM_Non_.5.gif
J'espère quand même qu'on va enfin parler de choses qui fâchent comme les OGM. Et ce, juste au moment où le gouvernement français a transposé la directive européenne sur la culture des organismes génétiquement modifiés (OGM) par trois décrets et quatre arrêtés publiés mardi au Journal officiel. Tout ça sans vrai débat démocratique.

Le lobbyisme actif à Bruxelles pour faire passer des directives bien orientées à encore bien fonctionné. Mais ce n'est pas dans les grands médias qu'on nous expliquera cet activisme.

On préfère, comme sur certains blogs, y gloser interminablement (voire minablement) sur les les évolutions à la hausse ou à la baisse des places des candidats dans les sondages.

 

medium_pmu.3.gif

Tout ça n'est qu'une loghorrée de ratiocinations sur de simple "pronostics" de résultats. Des commentaires, non pas sur les programmes ou les qualités des personnes mais plutôt des commentaires sur les cotes de cannassons dans Paris-Turf six semaines avant la course! C'est en dire la pertinence!

Alors parlons plutôt de fond que de turf !

Comme dit José Bové sur son site de campagne: "Désormais, la vraie bataille commence. L’enjeu est une insurrection électorale contre le libéralisme économique".

Tout un programme !

Enfin!

 

Zgur

 

Mise à jour du 21 mars 2007 :

" Que les politiques fassent faire des sondages pour gérer au jour le jour leur campagne dans une logique de marketing politique est une chose (navrante mais c’est ainsi) ; que les journalistes se règlent eux aussi sur les sondages pour savoir où poser leurs micros et quelles questions poser en est une autre. S’agissant des sondages pré-électoraux, on ne dit pas assez que les courbes ne mesurent pas les hésitations du corps électoral jour après jour mais un état de la mobilisation électorale. Autrement dit, ce qui varie, ce sont moins les intentions de vote que les propriétés sociales et politiques des enquêtés qui acceptent de répondre aux questions des instituts de sondages."
Patrick Champagne
La suite est là : Les seuls sondages utiles pour voter en connaissance de cause sont ceux qui sont réalisés la dernière semaine de la campagne électorale (dans le Nouvel Obs)

 

A lire :

Le site  Osez bové 

L'excellente BD de JUL "Il faut tuer José Bové"

15/03/2007

Hommage à Lucie Aubrac et au CNR

medium_couv_cnr.2.gif
    
Résister c’est créer !
 

 APPEL DU CONSEIL NATIONAL

DE LA RÉSISTANCE

      Créer c’est résister !
 
appel à la commémoration
du 60e anniversaire du Programme du Conseil National de la Résistance
adopté dans la clandestinité le 15 mars 1944,
 
8 mars 2004
 
"Quand le gouvernement viole les droits du peuple,
l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion
du peuple, le plus sacré des droits
et le plus indispensable des devoirs."*
 

Au moment où nous voyons remis en cause le socle des conquêtes sociales de la Libération, nous, vétérans des mouvements de Résistance et des forces combattantes de la France Libre(1940-1945), appelons les jeunes générations à faire vivre et retransmettre l’héritage de la Résistance et ses idéaux toujours actuels de démocratie économique, sociale et culturelle. Soixante ans plus tard, le nazisme est vaincu, grâce au sacrifice de nos frères et sœurs de la Résistance et des nations unies contre la barbarie fasciste. Mais cette menace n’a pas totalement disparu et notre colère contre l’injustice est toujours intacte.

Nous appelons, en conscience, à célébrer l’actualité de la Résistance, non pas au profit de causes partisanes ou instrumentalisées par un quelconque enjeu de pouvoir, mais pour proposer aux générations qui nous succéderont d’accomplir trois gestes humanistes et profondément politiques au sens vrai du terme, pour que la flamme de la Résistance ne s’éteigne jamais :

Nous appelons d’abord les éducateurs, les mouvements sociaux, les collectivités publiques, les créateurs, les citoyens, les exploités, les humiliés, à célébrer ensemble l’anniversaire du programme du Conseil national de la Résistance (C.N.R.) adopté dans la clandestinité le 15mars1944: Sécurité sociale et retraites généralisées, contrôle des " féodalités économiques", droit à la culture et à l’éducation pour tous, une presse délivrée de l’argent et de la corruption, des lois sociales ouvrières et agricoles, etc.

Comment peut-il manquer aujourd’hui de l’argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes sociales,alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l’ Europe était ruinée ? Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l’ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l’actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie.

Nous appelons ensuite les mouvements, partis, associations, institutions et syndicats héritiers de la Résistance à dépasser les enjeux sectoriels, et à se consacrer en priorité aux causes politiques des injustices et des conflits sociaux, et non plus seulement à leurs conséquences, à définir ensemble un nouveau "Programme de Résistance " pour notre siècle, sachant que le fascisme se nourrit toujours du racisme, de l’intolérance et de la guerre, qui eux-mêmes se nourrissent des injustices sociales.

Nous appelons enfin les enfants, les jeunes, les parents, les anciens et les grands-parents, les éducateurs, les autorités publiques, à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation marchande, le mépris des plus faibles et de la culture, l’amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous.

Nous n’acceptons pas que les principaux médias soient désormais contrôlés par des intérêts privés, contrairement au programme du Conseil national de la Résistance et aux ordonnances sur la presse de 1944.

Plus que jamais, à ceux et celles qui feront le siècle qui commence, nous voulons dire avec notre affection : " Créer, c’est résister. Résister, c’est créer ".

Signataires :

Lucie Aubrac, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Daniel Cordier, Philippe Dechartre, Georges Guingouin, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Georges Séguy, Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant, Maurice Voutey.


* Article 35, Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen 24 juin 1793 : "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

 

Vous pouvez voir et entendre les figures historiques de la Résistance Lise London, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Philippe Dechartre, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Georges Séguy, Maurice Voutey. lire ce texte à l'adresse suivante : www.alternatives-images.net/

 

Ce texte n'a rien perdu de son actualité (le graissage de certains passages est de moi).

Qu'en pense aujourd'hui Simone Veil, qui soutient le candidat sans doute le plus acharné à détruire ce qui reste du programme du CNR ?

Mystère et boule de gomme.

Et pour Lucie Aubrac, je pense comme Corinne qui a écrit sur le DEL :

"Lucie Aubrac aura été exemplaire jusqu'au bout.

 Elle a laissé Papon mourir avant elle.

Respect. 

 

Zgur 

 

on peut lire le programme complet du Conseil National de la Résistance ICI

Merci à Olivier B. pour l'idée

Quand Sarkozy inspire vraiment les musiciens...

medium_jukeboxé.2.jpgA la demande génrérale (de moi-même mais aussi d'un commentateur du DEL de Guy Birenbaum), voici un choix de chansons inspirées par Sarko, généralement anti-Sarko, d'ailleurs.

Il faut bien avouer que les tentatives de chansons pro-Sarko sont plutôt lamentables (et les pro-Ségo pas terribles non plus).

Amusez-vous bien ;0)

 

  

Le Sarko Skanking, un de mes préférés :

 

Torapamavoa Nicolas, ça c'est sûr, t'auras pas la mienne!

 

Le déjà classique reggae "Un hongrois chez les Gaulois" de Zedess

 

 

Les tripatouillages electro de Polemix et la Voix- Off

 

 

Finalement, je crois que je vais voter pour le Président BLING BLING!! 

  

Si vous en connaissez d'autres qui sont biens, faites m'en profiter.

Merci

 

Zgur  

12/03/2007

Chirac est mort, ou quoi?

medium_E-pougeau-couronne-salope-b.jpg

 

A entendre les télés et radios ce matin, on pourrait croire que Jacques Chirac est mort subitement hier soir. Les journalistes ont ressorti les "viandes froides" préparées de longue date. On se demande ce qu'ils pourront écrire si jamais Chirac meurt dans les tous prochains mois, voire les prochains jours.

Non, non, ce n'est pas un scoop, juste une éventualité.

M'enfin, il n'avait pas la grande forme hier ou alors il a déjà recasé son maquilleur habituel dans un poste au conseil d'état du Bélize ;0).

Justement, gloser sans retenue sur la fin (?) de la carrière politique de Chirac et de son bilan avant même qu'il soit effectivement parti et que l'on connaisse son (ou sa) successeur  permet d'éviter de parler de ce scandale démocratique des nominations à tout va des anciens affidés du pouvoir en partance. La liste est longue et ne se place pas vraiment sous le signe de la compétence (Fiston Dominati pressenti futur ambassadeur,  Mwaaarfff très jaune).

En fait, Villepin avait raison, il y a quelques mois,  de traiter les journalistes de "moules sur le rocher". Il n'y avait pas de quoi protester, enfin pour une très grande partie d'entre eux.

Quand les journalistes seront moins nombreux le mercredi sur le perron de l'Elysée à chasser la petite phrase à la con qu'en séance nocturne de l'Assemblée nationale lorsque nos députés (si peu représentatifs) passent en catimini des amendements techniques mais dangereux pour nos libertés ou nos institutions, on pourra en reparler.

Bon, aujourd'hui, ils ont en train de clouer le cerceuil de Chirac. On ne peut pas être partout.

 

Zgur

 

La couronne en illustration est une oeuvre d'Eric Pougeau 

 

Addendum du 13 mars : Je vous conseille d'aller lire Chirac : épitaphe pour un traître  d'Olivier Bonnet.

24/02/2007

Enfin un intellectuel qui ne vote pas Sarkozy!

medium_guyroux.jpgIl était plus que temps.

Devant la vague de désaffections de gauche  qui telle un tsunami droitier défèrle en direction du QG de campagne de Nicolas Sarkozy, rue d'Enghien, la nouvelle a fait l'effet d'un rond dans l'eau.

Le grand Schtroumpf radin Guy Roux  dement formellement dans le sac à pubs gratuit "Sport" tout soutien au lider minimo de l'UMP:

"Deux entraineurs que j'aime beaucoup en sont venu aux mains ou presque, dépassant leur obligation de réserve. A ce propos, et là ça me touche personnellement, on a pu dire ou écrire que j'allais soutenir Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle. Je le démens formellement. Mon rôle de consultant à Sport ou dans d'autres médias, m'imposes une obligation de réserve à laquelle je ne dérogerai pas." 

 

En voilà un qui sait choisir ses modèles de probité et de réserve chez Franz-Olivier Giesbert, par exemple, dont le blog naissant est ... comment dire? .... hilarant, bien malgré lui.

Oui, Guy Roux a su résister à la tentation duhamelienne du dévoilement électoralo-personel et au Gluskmanisme le plus atlantiste.

La République - et le football français - sont sauvés, pour un temps.

Ouf!

;0D 

 

Mais ... Delenda est Sarko!

Quand même et toujours!

 

Zgur

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu