Avertir le modérateur

01/10/2009

Les temps sont mûrs pour tuer le cochon

capitalisme.jpg

 

"Les temps sont mûrs pour une science économique où l’on appelle un chat, un chat, et où l’on se remette à parler du capitalisme dans les termes qui lui conviennent : comme un système où le « capital » – à savoir l’argent qui manque là où il est nécessaire pour produire et pour consommer – se trouve concentré entre les mains de ses détenteurs : ceux que l’on appelle à juste titre, les « capitalistes »."

Paul Jorion in Règlements de compte à OK Corral

 

capitalist pig.jpg

"Vous pouvez mettre du rouge à lèvres à un cochon. C'est toujours un cochon. "

Barak Obama en septembre 2008

 

"L'avant-guerre c'est tout de suite
Les carottes sont déjà cuites
La pétoche est sur orbite
Dans l'air il y a d'la mort subite
L'avant-guerre c'est tout de suite
On a le cul sur d'la dynamite"

Gainsgourg chanté par Jacques Dutronc (1980)

 

 

Et aussi ...

Allez l'Irlande, JUST SAY NO !

"QUE VOTRE NON SOIT NON !"

Pour vous, pour nous.

Arf !

Zgur

 

 

 

 

 

 

Frédéric Lefebvre en a encore dit une grosse. Et si on lui coupait la langue avec un sécateur rouillé?

7073.jpg

 

Ca nous ferait des grandes vacances !

Arf !

Zgur

 

shut-up1.jpg

 

 

21/09/2009

Le plombier polonais doit bien exister. La preuve par le dictionnaire !

Les partisans du non au référendum du Traité de Constitution Européenne ont été (et sont encore) vilipendé pour leur soi-disant peur du plombier polonais.

J'en parlais déjà il y a longtemps, en 2007.

Mais contrairement aux élucubrations de Tarlé à l'époque, quelques polonais, plombiers ou pas, ont bien du se glisser entre les interstices de nos 35h honnies.

Sinon, pourquoi leur aurait-on consacré une partie du dictionnaire du Batiment Français-Anglais-Polonais 2ème édition dont je viens d'être informé de la publication mais qui n'a pas fait la une des critiques, qu'ils soient littéraires ou économiques ?

dicobat.jpg

Description de l'éditeur :

-Le dictionnaire du bâtiment français-anglais-polonais et VV, 2ème édition :

Ce dictionnaire est destiné aux élèves de DUT et de BTS, aux étudiants et aux professionnels du bâtiment : architectes, ingénieurs, entrepreneurs, chefs de chantier. Ils y trouveront les termes nécessaires à la préparation d'un cahier des charges complet, les termes techniques leur permettant de discuter sur le chantier avec leurs homologues étrangers et d'enrichir leur vocabulaire. Cette 2ème édition d'un ouvrage best-seller s'est enrichie d'une 3ème langue, le polonais, ainsi que de plus de 1 000 termes supplémentaires pour tenir compte de l’évolution de la législation, des normes technologiques et des matériaux. Que l’on ait besoin de deux langues ou des trois, ce dictionnaire sera très utile.

Domaines couverts : l’électricité, la plomberie, la construction, les essences de bois, les éléments de décoration et l’architecture.  Ce dictionnaire est très riche en termes liés au bâtiment « propre » et aux technologies environnementales. Index anglais et polonais et liste d’acronymes et sigles utilisés dans la profession, en fin d’ouvrage.  Il offre le double atout d’être d’un format maniable tout en étant très à jour.  Prix public : 35 €

Source : Dicoland

 

Une preuve de plus que, concernant l'Europe et les conséquences de l'élargissement, on s'est bien foutu de notre gueule.

D'ailleurs, pourquoi parler au passé ?

Et pourquoi uniquement au sujet de l'Europe ?

Arf !

Zgur

 


20/09/2009

Brice est plus drôle en Adolf, non ?

A sa sortie, le film "La chute" a eu droit à sa petite polémique. Avait-on le droit de montrer un Hitler humain, si humain, avec des sentiments, plutôt que l'Incarnantion du Mal qu'il se devait d'incarner ?

Quelques années après, je serais intéressé de connaitre la réaction du réalisateur du film et de Bruno Ganz, l'excellent interprète du führer devant le phénomène qu'est devenu le sous titrage parodique de scènes du film sur internet.

Il y en a beaucoup et je suis admiratif de la créativité et de l'inventivité des parodieurs. Je crois quand même qu'il vaut mieux ne pas parler allemand pour profiter vraiment de cet humour, qui en choquera plus d'un.

La dernière que j'ai vue hier concerne le vilain Brice (qui a déjà eu droit chez moi il y a deux ans déjà à un traitement de faveur).

 

 

 

Et celle sur le nouveau site de Désire d'avenir est pas mal non plus (même si le vrai site va plutôt ressembler à ça)

 

 

Mais une autre de mes préférées (en anglais, sorry) concerne le gout imodéré du personnage pour Billy Elliott.

 

 

 

Voila un humour à ne par confondre avec celui de Philippe Val et de son Internet comme "Kommandantur  libérale".

 

Alors, Brice est-il plus drôle en Adolf ?

Non ! Brice n'est pas drôle.

Mwarf !

Zgur

 

17/09/2009

Et dire que les socialistes se demandent (?) pourquoi on ne veut pas voter pour eux

medium_echo2_fumier.gif
Dépouillement électoral au PS (... et à l'UMP)

Il n'y avait déjà pas de doute pour moi depuis longtemps (campagne du TCE, vote du "mini traité" et de la réforme constitionnelle, et ça aussi). Edit du 19.09 : j'avais oublié LE Lionel.

Mais là, les socialos se sont surpassés en quelques semaines :

- leurs députés européens permettent à Barroso d'être réélu à la tête de la commission européenne (voir ici).

- leur imam caché et soi-disant recours, planqué au frais à Washington par Sarkozy, Dominique "la trique" Strauss Kahn et son FMI ont voté un prêt de 150 millions de dollars aux putchistes hondurasiens. (voir là).

Un grand hourra pour les "convictions" de tous ces gens-là !

Argh ...

A coté de ça, les tripatouillages électoraux internes au PS, on s'en cogne comme de ceux, du pareil au même, de l'UMP, issu rappellons le de feu le RPR dont le centralisme "démocratique" revendiqué alors n'avait rien à envier à celui du Parti Communiste Français de l'époque Marchais".

Alors, mesdames, messieurs, caciques du P"S" ou aspirant (très) fort à le devenir, je vous le dit comme on dit chez moi quand on est en colère pour une bonne raison :

VA FA ENCULO !

Et allez mourir (comme on dit à Marseille).

Z'êtes vraiment trop cons !

Arf !

Zgur

 

NB : Seul(e)s pourront echapper à ce jugements quelques rares personnes au niveau local, honnêtes et dévoué(e)s.

15/09/2009

'tain j'ai failli oublier ...

 

Bon anniversaire SINÉ HEBDO !

MERCREDI-09-SEPTEMBRE-2009.jpg
sine-hors-serie-02.jpg

Depuis un an, l'hebdo s'est bien amélioré, plus de contenu et toujours autant de rigolade.

Et entretemps, Philippe Val a touché ses trente deniers et un jackpote à siège (très) éjectable.

Longue vie à Siné et à son hebdo.

Et courage à France Inter (enfin, pas tout ;0)

Arf !

Zgur

 

 

 

 

 

Oui trois fois oui pour les Yes Men ce soir sur Arte

Ce soir, on peut être content d'avoir la télé pour voir un florilège des actions des Yes men dans 'Les Yes Men refont le monde" diffusé sur Arte à 20h45.

 

 

Les Yes men refont le Monde - Survivaballs
envoyé par arte. - L'info internationale vidéo.

 

Une bonne soirée en perspective à conseiller aussi à son voisin sarkozyste fan du PSG (il ne regardera pas l'OM ce soir).

Mwarf !

Zgur

 

10/09/2009

L'hymne de Wall Street par 10cc en 1974 est toujours d'actualité

De 10cc, on connait surtout le "slow qui tue" "I'm not in love", lot de consolation lacymal des soirées rateau.

Mais Godley et Creme, les deux têtes artistiques de ce groupe superstar des années soixante-dix sont des musiciens particulièrement doués pour une musique à la fois efficace, commerciale mais conservant une personnalité certaine. De plus leurs paroles sont parfois particulièrement sarcastiques.

Ainsi ce "Wall Street Shuffle" de 1974, qui est une de mes chansons préférées de 10cc (avec le non moins sarcastique "Dreadlock Holidays"):

 

 

Do the Wall Street shuffle
Hear the money rustle
Watch the greenbacks tumble
Feel the Sterling crumble

You need a yen to make a mark
If you wanna make money
You need the luck to make a buck
If you wanna be Getty, Rothschild
You've gotta be cool on Wall Street

You've gotta be cool on Wall Street
When your index is low
Dow Jones ain't got time for the bums
They wind up on skid row with holes in their pockets
They plead with you, buddy can you spare the dime
But you ain't got the time
Doin' the....
Doin' the....

Oh, Howard Hughes
Did your money make you better?
Are you waiting for the hour
When you can screw me?
'Cos you're big enough

To do the Wall Street Shuffle
Let your money hustle
Bet you'd sell your mother
You can buy another

Doin' the....
Doin' the....

You buy and sell
You wheel and deal
But you're living on instinct
You get a tip
You follow it
And you make a big killing

On Wall Street

 

Le temps a bien passé depuis 1974, mais les interrogations et les intuitions de la chanson sont toujours autant d'actualité en ces temps d'affirmation de la moralisation du capitalisme et de condamnation morale des vilains traders (ark ! ark ! ark !) :

...

Oh Howard Hugues

Ton argent t'a-t-il rendu meilleur ?

Attends-tu le bon moment

Où tu pourras me baiser

Parce que tu est assez gros


Pour jouer le jeu de Wall Street

Et faire tapiner ta monnaie

Tu pourrais même vendre ta mère

Pour en acheter une moins chère

...


Un rêve de banquier et de trader, non ?

De quoi avoir envie de nettoyer la planête !

Arf !

Zgur

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu