Avertir le modérateur

08/04/2012

Message Personnel : même à Pâques (surtout à Pâques), prends la vie du bon coté !

 


Monty Python - The Bright Side of Life*

Some things in life are bad
They can really make you mad
Other things just make you swear and curse.
When you're chewing on life's gristle
Don't grumble, give a whistle
And this'll help things turn out for the best...

And...always look on the bright side of life...
Always look on the light side of life...

If life seems jolly rotten
There's something you've forgotten
And that's to laugh and smile and dance and sing.
When you're feeling in the dumps
Don't be silly chumps
Just purse your lips and whistle - that's the thing.

And...always look on the bright side of life...
Always look on the light side of life...

For life is quite absurd
And death's the final word
You must always face the curtain with a bow.
Forget about your sin - give the audience a grin
Enjoy it - it's your last chance anyhow.

So always look on the bright side of death
Just before you draw your terminal breath

Life's a piece of shit
When you look at it
Life's a laugh and death's a joke, it's true.
You'll see it's all a show
Keep 'em laughing as you go
Just remember that the last laugh is on you.

And always look on the bright side of life...
Always look on the right side of life...
(Come on guys, cheer up!)
Always look on the bright side of life...
Always look on the bright side of life...
(Worse things happen at sea, you know.)
Always look on the bright side of life...
(I mean - what have you got to lose?)
(You know, you come from nothing - you're going back to nothing.
What have you lost? Nothing!)
Always look on the right side of life.

 

Voilà.

Just remember that the last laugh is on you.

Les Monty Pyhtons ont toujours raison.

Mwahahaha !

Et Joyeuses Pâques bande de cloches !

Arf !

Zgur_


 

* chanson écrite par Eric Idle pour le film La Vie de Brian de la troupe comique anglaise Monty Python (en savoir plus avec Wikipedia)

26/03/2012

Sarkozy, rentre chez toi ! Ici, c'est CHEZ MOI! Guéant, rentre chez toi ! Ici, c'est CHEZ MOI !

J'aime beaucoup Ridan.

J'en ai déjà posté des chansons ici et là.

Et aujourd'hui j'ai réécouté l'album "L'ange de mon démon" et surtout cette chanson qui me semble particulièrement d'actualité :

 

Rentre chez toi - par Ridan

J'ai pas trouvé mon chemin,
J'ai pas trouvé ma voix,
J'ai pas trouvé les mots pour devenir quelqu'un de bien.

J'ai volé un dico, pour bien causer la France,
Pas besoin d'être Rimbaud pour bien comprendre qu'on
Ne veut pas de toi.

J'ai pas non plus ma place
Dans cet appartement,
J'crois que mon appartenance nuit encore plus
Que mon odeur.

J'peux pas être l'inconnu qui t'offre
Des bouquets de fleurs,
J'ai la couleur du beur
Que la vie transforme en balayeur.

J'ai longuement hésité à refaire mes bagages.
Ici les gens sont fous
Et ne se nourrissent que de rage.

Il faudrait qu'on leur dise
Combien nous sommes chez nous,
Qu'avec ou sans papiers,
De toutes manières partout c'est chez moi !


{Refrain, x2}
J'aurais pu être blanc,
J'aurais pu être noir,
(Rentre chez toi !)
J'aurais pu être ce qu'on veut
De toutes manières ici c'est chez moi !

J'aurais pu être jaune,
J'aurais pu être rouge,
(Rentre chez toi !)
J'aurais pu être ce qu'on veut
De toutes manières ici c'est chez toi !


Ma vie est un échec,
Ma vie n'était qu'un jeu,
Où il vaut mieux être roi
Que jeune de banlieue.

J'en parle à l'imparfait
Mais le temps ne change plus,
Le passé m'a fait mal
Et le futur ne m'a pas plu.

J'ai le choix entre la rue
Et les promesses volées.
On construit de nos mains
L'empire de nos aînés.

Mieux vaut qu'on fasse sans toit
Au risque de vivre dehors,
Mieux vaut qu'on fasse sans toi
Chaque seconde c'est de l'or.

Pas le temps pour être heureux,
C'est aujourd'hui demain.
Nous bâtirons tout seuls
L'avenir de nos prochains.

C'est pas l'ANPE qui va m'filer mon pain,
La France je la paie cher,
Sois le bienvenu chez moi...


{Refrain, x2}


Bienvenue chez toi !
Rentre chez toi !
Bienvenue chez toi !

C'est pas ton bout de papier
Qui va me dire où c'est chez moi !
La Terre de ma Terre c'est partout
Où je met les pieds,

Qu'ils soient noirs ou qu'ils soient rouges
Sincèrement je m'en fiche,
Dans la bêtise de ce monde,
J'aurais mieux fait d'être riche !

{Refrain, x2}

Bienvenue chez toi !
Rentre chez toi !
Bienvenue chez toi !

Bienvenue chez toi !

 

Alors ...

Sarkozy, rentre chez toi ! Dégage !

ICI C'EST CHEZ MOI !

...

Guéant, rentre chez toi !

ICI C'EST CHEZ MOI !

 

Putain, votons pour virer ces %$&#$ !

Virons-les !

Arf !

Zgur_

 

 

 

24/03/2012

Un peu de beauté tunisienne et musicale dans ce monde de merde : Emel Mathlouthi

Cette semaine, c'était la fête nationale tunisienne (le 20 mars), et j'en profite pour partager avec vous, amis lecteurs,  la découverte que j'ai faite de la musique d'Emel Mathlouthi, belle chanteuse tunisienne, qui n'a pas une voix de jasmin comme l'écrit un marketing ridicule voulant surfer sur le role de la chanteuse dans la révoltion tunisienne. Non, elle a simplemnt une voix magnifique et de très beaux textes.

 

La même chanson, a capella devant la foule de Tunis en janvier 2011 :

 Kelmthi horra / Ma parole est libre

Nous sommes des hommes libres qui n 'ont pas peur
Nous sommes des secrets qui jamais ne meurent
Et de ceux qui résistent nous sommes la voix
Dans leur chaos nous sommes l'éclat.
Je suis le droit des opprimés,
Arrachés par des chiens
Qui pillent le pain quotidien
Et ferment la porte devant l'éclat d'idées.

Je suis de ceux qui sont libres et qui n'ont pas peur,
Je suis des secrets qui jamais ne meurent
Je suis la voix de ceux qui qui ne renoncent pas
Je suis libre et ma parole est libre.

Je suis libre et ma parole est libre.
N'oublie pas le prix du pain
N'oublie pas celui qui en nous a semé le chagrin
N'oublie pas celui qui nous a trahi.

Je suis de ceux qui sont libres et qui n'ont pas peur
Je suis des secrets qui jamais ne meurent
Je suis la voix de ceux qui ne renoncent pas
Je suis le secret de la rose rouge
Rougeur que l'on a adulée des années
Et dont l'odeur a été enterrée
En une journée.
Elle est sortie son voile en feu,
pour appeler les hommes libres.

Je suis une étoile dans l'obscurité
Je suis une épine dans la gorge de l'oppresseur
Je suis un vent par le feu attisé
Je suis l'âme de ceux qui n'oublient pas
Je suis la voix de ceux qui ne meurent pas

Du fer, je forme de l'argile
Avec laquelle je construit une nouvelle idylle
Qui devient des oiseaux
Qui devient des maisons
Qui devient vents et pluies.

Je suis les libres du monde uni,
de cartouches je suis.

 3149026006928.jpg

Ses chansons sont magnifiques.

Son disque est splendide.

 
Ma Lkit -Je n'ai pas trouvé

Je n'ai pas trouvé de lieu
Où pour un instant je puisse fermer les yeux.
Je n'ai pas trouvé d'ami
Qui puisse répondre à mes questions
Je n'ai pas trouvé de vague qui m'emmène au loin, loin.

...

 

Emel Mathlouthi sera encore en concert en France dans les prochaines semaines.

J'irai peut-être la voir et l'écouter.

Et il faudra bien un jour que je vous parle de ma Tunisie à moi.

Un jour peut-être.

Arf !

Zgur_

 

 

En savoir plus :

www.emelmathlouthi.com

www.myspace.com/amelmathlouthi

Les chants du jasmin, un article chez Mondomix

 

 

 

 

10/01/2012

Résolutions de début d'année - Woody Guthrie et moi !

En me baladant sur FB je suis tombé sur ça :

RésolutionsWoodyGuthrie.jpg

Clic clic pour agrandir l'image

 

Ce sont les résolutions de début d'année de Woody Guthrie.

Une petite merveille, n'est-ce pas ?

J'aime particulièrement la résolution n°33

"Wake up and fight" !

Qui va bien avec cette chanson


"Wake up and fight" !

"Debout ! Et bas-toi "!

Ca ira, comme programme pour l'année, je crois !

En tout cas, pour moi.

Arf !

Zgur_

 

 

31/12/2011

On ne peut plus rien dire, ou presque ?

La Turquie condamne tous ceux qui, en Turquie, osent parler de génocide des arméniens en 1915 - (article 301 du code pénal turc qui, depuis le 30 avril 2008, qualifie de crime toute insulte à la «turquicité» - (lire ,   ou surtout là).

L'Assemblée Nationale française vient, à l'initiative de Sarkozy, de voter une loi, à l'unanimité (surprenant non ?), condamnant tous ceux qui nieraient l'existence des génocides, notamment celui des arméniens en 1915*.

Le Sénat français (à majorité de gauche) s'appreterait à a validé (MAJ 24.01.12) cette loi (à l'unanimité aussi ? NON, majorité simple).

Après cinq années de pilonnage et de destruction sarkozyste, mon pays me désespère.

Et ses "représentants" élus encore plus.

Depuis les clopes efffacées sur des photos célèbres et connues (plutôt que d'en choisir d'autres, d'aussi bonne qualité mais sans clope, ou de laisser la clope tout simplement).

En passant par toute critique de la politique d'Israel qualifiée maintenant d'antisémitisme.

On veut déterminer, à la place des historiens, ce qu'il faut dire des faits historiques.

Et effacer ce qui ne se cale pas dans l'histoire officielle.

Comme en Turquie, tiens !

Font chier.

Car en 2012, on verra les mêmes "vertueux" s'évertuer à défendre "la France éternelle des droits de l'homme" en cette année de cinquantenaire de l'indépendance de l'Algérie qui va raviver quelques vilains souvenirs d'une guerre sale et niée.

Parce que les français feraient bien de regarder en face les exactions de son armée pendant la guerre d'Algérie (sans oublier, ni se cacher derrière les exactions du FLN).

Et les turcs auront beau jeu, en retour, d'accuser la France, comme elle le fut dans les années 54-62, de génocide envers les algériens. Le pouvoir algérien ne s'en privera pas non plus (pour cacher son échec patent depuis 50 ans à gouverner pour le peuple).

Et les "vertueux" français alors de s'indigner de l'ingérence tuque dans l'histoire française.

Font chier.

Comme le chante Didier Bourdon, on ne peut plus rien dire.

 

Ou presque**.

La trahison de nos principes pour quelques voix.

Ca vaut largement un plat de lentilles.

Et ça nous promet de bien sales lendemains.

Car pendant ce temps, les marchés nous enculent !

Arf !

Zgur_

 

* Sur le géncide arménien, je recommande la lecture de "La dette de sang" de Archavir Chiragian (le debut sur googlebooks)

** Je sais, nous ne sommes pas en Corée du Nord, réponse d'avance à l'argument du premier crétin venu.

24/12/2011

Le petit papa chinois (de Didier Super) contre la mère Noël (de Cyprien et PV Nova)

Déjà et encore Noël ...

Pour rester dans le bonne esprit qui règne ici à chaque fois, j'avais prévu de vous proposer la jolie chanson si vraie de Didier Super "Petit papa chinois" :

 

Mais un des Zguriños m'a fait découvrir ce "J'aime pas Noël" de Cyprien et PV Nova, que je connaissais pas et qui ne déparera pas ici :

 

 

Voilà c'est cadeau !

Vous préférez quoi ?

Arf !

Zgur_

17/12/2011

"Vivre libre", un hommage anticipé de Jimmy Oihid à Mohamed Bouazizi ?

bouazizi.jpg

Il y a un an aujourd'hui, Mohamed Bouazizi s'immolait à Sidi Bouzid, petite ville tunisienne loin de la mer.

Parce qu'on l'empechait de mener une vie digne malgré les difficultés.

Ce "on", c'atait la police de Ben Ali, le président tunisien/dictateur ami de nos puissants et qui sera contraint à la fuite après les émeutes et la répression qui suivirent l'acte sacrificiel puis la mort de Mohamed Bouazi.

Le premier chef d'état arabe à tomber, avant Moubarak, Khadafi, et bientôt d'autres, malgré les répressions et les morts, trop nombreuses.

La soif de liberté de la jeunesse de ces pays est une vague que ne pourront pas arrêter la violence, ni les fondamentalismes, si ce mouvement est soutenu à l'extérieur.

Mais ça risque de prendre plus de temps qu'un seul printemps.

D'ailleurs, le jasmin ne fleurit pas au printemsp mais en été.

...

Depuis un an, quand je pense à ce qui s'est passé en Tunisie et dans le monde arabe, j'entends dans ma tête la chanson "Vivre libre" de l'algérien Jimmy Oihid qui date de son premier album, que j'avais découvert en ... 1990 ! Et dont je voulais parler depuis longtemps :

 

 "Vivre libre" - Jimmy Oihid (1990)

 

Vivre libre
Vivre libre

La marée a fait effacer
Ce qui me retient d’???*
Je n’ai plus rien à regretter
Si ce n’est ma liberté
Sans un espoir pour me guider
Sur cette place où je vais rester
Comme une épave sur le sable mouillé
Le monde entier va m’oublier

Wowo wowo vivre libre ou mourir
Vivre libre ou mourir

On se menace on se tape
Sans répit sans pitié
??*
Ce monde, on ne pense qu’à tuer

Wowo wowo vivre libre ou mourir
Vivre libre ou mourir

La mer, elle va m’emporter
Plus rien à espérer
Personne n’pourra me regretter
Alors que l’on m’a tant aimé

Wowo wowo vivre libre ou mourir
Vivre libre ou mourir
Vivre libre ou mourir
Vivre libre ou mourir

 

 

Cette chanson "Vivre libre" me semble vraiment coller à l'alernative choisie par les jeunesses arabes, particulièrement en Syrie.

La France, elle, vieillie et racornie sous le joug (moins violent certes) du sarkozysme a, pour l'instant, oublié ses ferments révolutionnaires, et particulièrement ceux de février 1848, les aspirations démocratiques et la soif de liberté.

Mohamed Bouazizi ne le savait pas, mais il aura marqué l'histoire.

Et contrairement à la chanson de Oihid, il y a beaucoup de monde pour regretter qu'il ne soit pas là pour voir ce que son geste à déclenché.

Qu'il repose en paix.

Libre.

A jamais.

Zgur_



 

* : Cette chanson est aussi revenu à l'esprit d'autres, puisque il y a un an, elle n'était pas disponible sur internet (à part un mp3 partiel). Merci à eux. Par contre la transcription est de moi, et jen na'ai pas tout bien entendu, si vous avez les remplaçants de ??

12/11/2011

Mes années 80 (musicales) sont plus belles que les leurs (8/50) The Proclaimers "Sunshine on Leith" (1988)

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas les raisons de cette série,
c'est à lire ici, ici ou
.

 musique,politique,mes années 80,the proclaimers,sunshine on leith,ecosse

The Proclaimers est un groupe écossais créé par les jumeaux binoclards Charlie et Craig Reid. Ce groupe est plutôt méconnu en France, sans doute faute de tournée et de promotion des différents disques qu'ils ont sortis depuis une vingtaine d'année.

Pourtant, tout le monde connait certaines de leurs chansons car elle ont été utilisées dans des films, "Shrek" notamment.

Ce disque contient "I'm gonna be (500 miles)", leur premier tube, utilisé dans le film Benny and June" :

 

 

Il contient aussi de nombreuses ballades et des chansons au contenu plus politique, puisque les frères Reid sont favorables à l'indépendance de l'Ecosse.  Ils posent ainsi dans "What to do" la question de la démocratie par le nombre on fait partie de la minorité.

"...
Pat votes the scots way
Just like her mother
But south always takes all
Just like her brother

The next time she might vote
So might the others
But times running out pal
Cause they’re giving up in numbers

What do you do
When democracy’s all through
What do you do
When minority means you?"

 

Mais la chanson de de disque que je préfère, et des Proclaimers en général, c'est "Cap in hand" qui parle clairement de notre passivité devant le fait de voir notre pays être dirigé par d'autres.

Eux parlent de l'Ecosse par l'Angleterre ...

 

"CAP IN HAND"

I could tell the meaning of a word like serene
I got some 'O' Grades when I was sixteen
I can tell the difference between magarine and butter
I can say "Saskatchewan" without starting to stutter

But I can't understand why we let someone else rule our land, cap in hand
I could get a broken jaw from being in a fight
I know its evening when day turns to night
I can understand why Stranraer lie so lowly
They could save a lot of points by signing Hibs Goalie

But I can't understand why we let someone else rule our land, cap in hand

We fight - when they ask us
We boast - then we cower
We beg
For a piece of
Whats already ours

Once I thought I could make God a bribe
So I said I was in his lost tribe
Getting handouts can be so frustrating
"Get in line son, there's five million waiting"

I can't understand why you let someone else rule your land, cap in hand
I can't understand why we let someone else rule our land, cap in hand
I can't understand why you let someone else rule your land, cap in hand

Ce qui veut dire :

Nous combattons - quand ils l'exigent
Nous plastronnons - puis nous tremblons de
Quémander
Un morceau de
Ce qui est DEJA à nous.

...

Je ne peux pas comprendre pourquoi nous laissons quelqu'un d'autre diriger notre pays, casquette à la main !

 

J'y vois aussi la démocratie dévoyée ( "Un gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple",  avez-vous dit avec Lincoln ?) alors que nos pays sont de plus en plus évidemment dirigés aux profits exclusifs de la finance et de leurs soutiens et complices au pouvoir.

Je traduirais donc volontiers le refrain de cette chanson

 Je ne peux pas comprendre pourquoi nous laissons quelqu'un d'autre diriger notre pays, l'arme au pied !

Je parle de l'arme politique et idéologique bien sûr.

Sachant néanmoins qu'eux, n'hésiterons pas bientôt à faire un usage élargi des armes, '"maintien de l'ordre", qu'ils disent) dans la guerre qu'ils nous font.

Oui. Il y a beaucoup de sens et de sensibilité dans les chansons des Proclaimers.

Découvrez les, si vous ne les connaissez pas encore.

Paz y salud !

Et slàinte mhath

Zgur_

 

BONUS :

The Proclaimers  chez Wikipedia

Site officiel de The Proclaimers

Les Proclaimers sont aussi fans de football, de l'équipe écossaise du Hibernian Football Club, et Sunshine on Leith le titre de cet album est devenu l'hymne de ce club à l'occasion d'une tentative de rachat combattue par les supporters.

 

Et cliquez là pour lire et écouter tous les épisodes de Mes années 80 (musicales) sont plus belles que les leurs

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu