Avertir le modérateur

22/04/2007

Machine à voter = machine à emmerder ... l'électeur!

 

medium_Queue_20SA_20voting_small.3.jpg

Une heure de queue pour voter !

Cela ne m'était jamais arrivé depuis que j'ai le droit de vote et que je l'exerce. Tout ça à cause de ces saletés de machines à voter qui, en plus de susciter chez moi une grosse méfiance au sujet de leur fiabilité, ont montré leurs capacités d'emmerdement maximum. Une machine par bureau de vote là où il y avait trois ou quatre isoloirs, c'est vraiment stupide et génère une attente qui énèrve tous les électeurs que j'ai croisé, quelque soient leurs préférences politiques.

medium_machine_a_voter.jpg

 

A croire que les promoteurs des machines, principalement des "libéraux" (et c'est le cas dans ma commune sarkozyste des Hauts de seine) sont de sales collectivistes : ils ont préféré obliger tous les électeurs à partager une longue attente que de la limiter aux seuls scrutateurs, dépouilleurs et sondeurs.

Paradoxe !

Mais apparent seulement.

Zgur

PUTAIN VOTONS !

 

medium_2350760510.01._SCLZZZZZZZ_V44967655_SS500_.2.jpg
 

Alors, nous y voili, nous y voilà.

Après 5 ans de campagne électorale pour certains, nous voilà au pied du mur. 

Il va nous falloir choisir. 

Sans doute etre le pire et le pas terrible. 

Mais je n'ai pas changé d'avis sur le sujet, IL FAUT VOTER ET EXPRIMER SON VOTE.

Car nous avons trois options "offertes" par notre système de représentation "démocratique" :

- s'abstenir

- voter blanc ou nul (inscrire "connard" ou "merde sur son bulletin, tant qu'on a un bulletin)

- exprimer son vote

 

sans oublier le fait que de nombreuses personnes ne sont pas inscrites sur les listes électorales. 

 

S'abstenir, c'est rejeter le système.

C'est une position honorable mais qui n'est cohérente QUE si on rejette tout le système et qu'on crée le sien dans son coin. Quelqu'un qui s'abstient et qui vient après réclamer une hausse du RMI me semble particulièrement incohérente. Voire simple parasite du système honni, qui ne peut vivre qu'en symbiose avec le système qu'il prétend rejeter.

De toutes façons, s'abstenir, c'est laisser les autres décider du choix. Jusqu'à les laisser, même peu nombreux, même moins nombreux, choisir le pire.

On ne sait pas pas non plus déterminer dans les abstentionnistes qui sont ceux qui rejettent le système et qui sont ceux qui s'en foutnet ou ont simplement oublié (?) ou sont dans l'impossibilité temporaire de voter.

 

Voter blanc ou volontairement nul, c'est rejeter le choix qui nous est offert.

Ce vote n'est pas prs en compte dans le calcul des pourcentages. Le chiffre bruts des "blancs et nuls" n'est d'ailleurs pas communiqués dans les résultats. Comme il m'a toujours intéressé, j'ai toutjours du le déduire approxilativement à partir du pourcentage et du nombre de votants.

Les tenants de la prise en compte du vote blanc sont nombreux. J'en fait partie à deux conditions, celle de rendre le vote obligatoire et celle d'annuler le vote (et de recommencer) si les blancs atteignent un certain niveau (à déterminer mais plutôt élevé).

 

Exprimer son vote, c'est exprimer son choix. Et choisir, c'est bien connu, c'est renoncer. 

C'est donc souvent, et plus particulèrement cette année, voter à son corps défendant pour un(e) candidat(e) qui ne nous convient pas tout à fait. Hélas, c'est le cas dans la plupart des choix que nous avons à faire dans la vie. Très rares sont les  moments de notre vie où nos choix, nos actions, les objets de nos choix sont  en accord total avec nos convictions profondes. Si rares d'ailleurs qu'on s'en souvient généralement  toute notre vie.

 

Dans une situation démocratique normale, avec des candidats "normaux", ces trois attitudes me seraient également acceptables.

MAIS nous ne sommes pas dans une situation démocratique normale aujourd'hui.

Au delà des candidats de l'extrême droite, le candidat proclamé de la droite décomplexée (© Sébastien Fontenelle)  représente un danger important pour notre pays.

Ce danger tient d'une part à ses projets politiques tels qu'on peu les déduire de son programme et de ses diverses évolutions et que l'on se doit de comparer à la réalité de son bilan de ministre sortant.

Il tient aussi à la personnalité autoritaire de ce candidat qui ne supporte aucune contradiction et qui se targue de se venger de toute contrariété à son égard.

Il tient enfin à l'héritage politico-culturel alto-séquananais du candidat et à son premier cercle d'hommes-lige, dont beaucoup ont été condamnés par la justice

 

D'expérience, nous savons que l'abstention est favorable à la droite et à l'extrême droite.

Ne pas aller voter, c'est voter Le Pen ou Sarko.

 

medium_abstention.1175941697.2.jpg

 

ALORS VOTONS ! 

Voter blanc ou nul, c'est voter Le Pen ou Sarko.

 

medium_Ballot-box-fs.jpg

 

Et se voir gouverner par Sarko et ses sbires : Hortefeux (qui rime avec boutefeux) à l'Intérieur, Fillon le traitre et renégat à Matignon, Estrosi n'importe où, Devedjian à la Justice, Raoult ministre de la ville (super, hein!), langue de Copé au Quai d'Orsay etc.
Avez-vous TOUS vraiment envie de CA ?

Primus non nocere ! disent les médecins.
Et de deux maux, choisir le moindre.

ALORS EXPRIMONS NOTRE VOTE ! 

EXPRIMER son vote CONTRE  Sarkozy, Le Pen ou de Villiers, c'est éviter au moins pour un temps une explosion sociale et une répression dont les premiers à souffrir seront forcément les plus faibles.

 

 

medium_sarko_non.jpg

 

Et après il y aura le deuxième tour ...

Et les legislatives, qui seront déterminantes mais sont elles même déterminées par les résultats de la rpésidentielle.

Comme on dit à la campagne, on n'est pas rendu !

 

D'ici là,

Faudra pas l'inviter,

Delenda est Sarko.

VOTONS !

 

Zgur

 

Quelques reflexions complémentaires et intéressantes : 

 

"le piège de l’ethnocentrisme de classe: universaliser son propre rapport à la politique en imaginant, par exemple, que parce que soi-même et les gens que l’on fréquente passent beaucoup de temps à lire la presse, à s’informer en détail sur les candidats et leurs programmes, et à avoir des discussions politiques, c’est le cas de tout un chacun. Cette tendance à extrapoler sur la société dans son ensemble depuis l’emplacement social où l’on se trouve, est sans doute la chose du monde la mieux partagée: c’est aussi pourquoi elle est le principal obstacle contre lequel la sociologie, depuis au moins Le Suicide de Durkheim, a eu à se constituer."

[...]

"Des déplacements de voix sont donc tout à fait possibles, et c’est pourquoi, effectivement, la personnalité, les idées et les programmes peuvent jouer un rôle non négligeable (et même d’une certaine façon, décisif, lorsque les scores sont très serrés, comme cela pourrait être le cas le 22 avril). Mais ces déplacements de voix n’en demeurent pas moins beaucoup plus limités dans leurs amplitudes que ce que nous laissent entendre les publicitaires: de tels déplacements sont retenus tout à la fois par notre trajectoire sociale et par le travail de notre entourage (familial, amical et/ou professionnel) pour nous rappeler à l’ordre lorsque nous “dévions” exagérement dans nos intentions de vote.

Ce que suggère la sociologie (et c’est pourquoi on aime à l’oublier ou à vouloir qu’elle n’existe pas), c’est en somme que le principe de nos votes individuels est toujours plus collectif que nous ne sommes spontanément portés à le croire."

source : http://medias.blog.lemonde.fr/

 

Alors: votez ou mourrez !

 


 Déconnons un peu, tant qu'on peut ;0)
 

Un petit rappel historique :

L'éléction de Blakany en 2001 à Levallois ayant été annulée, il a été réélu, rappellons le, en septembre 2002 avec environ 4 500 voix (sur 34 500 inscrits) d'avance sur son plus proche adversaire avec 15 700 abstentionnistes (45% des inscrits).


Les chiffres bruts sont toujours plus parlant à mon humble avis:

Patrick Balkany (divers droite) 9 839 voix (53,78 %) ELU

Union pour Levallois (divers droite) 5 053 (27,62 %)
Union de la gauche 3 404 (18,61 %).
Total contre Balkany = 8 457 voix

Blancs et nuls 480
Et nombre d'abstentionnistes : 15 733 ... sur 34 500 inscrits!!!

ALORS PUTAIN, VOTONS ! 

21/04/2007

Votez Chimulus !

 

medium_medium_croquischim.jpg

 

La tête des journalistes suffira à avoir une idée du résultat.

Demain dimanche, disons merde au aux sondeurs, éliminons Sarkozy DES le PREMIER tour (on peut toujours réver ;0).

VOTONS !

Zgur 

 

18/04/2007

Voter Giscard ou Mitterrand?

Aujourd'hui, à Paris, rue des Innocents (sic) dans le quartier des Halles

 

medium_Panogismit.jpg
 
medium_gismit2.jpg
Et dire qu'ils sont tous morts!  

 

Il y a des petits facétieux à Paris, et peut-être ailleurs. ;0)

;0D 

 

Zgur

16/04/2007

Dark Side Of the Sarkoon


medium_sarkozy_colombey_reuters.jpg


La photo de sarkozy se recueillant devant la tombe du Général de Gaulle à Colombey est d'un ridicule absolu et bien involontaire (pas comme l'effet lumineux grandiloquent, la lumière de Xenu?).

Un bien petit homme* devant une si grande Croix. 

Les dessinateurs vont se régaler ;0)

Le photographe a du prendre la photo au 1/1000ème pour éviter le bougé de Sarkozy, si agité dans ses spots.

 

Mais le commentaire est encore plus hilarant :

"Sobre". Délaissant la horde de journalistes attaché à ses pas, Nicolas Sarkozy s'est recueilli seul, ou presque, sur la tombe et devant le mémorial du Général de Gaulle. Pour le candidat,"de Gaulle incarnait la passion de la France, la passion au service de l'intérêt général, de l'oubli de soi". Des valeurs qui "n'ont pas pris une ride".

Source : Le Figaro

 

"Délaissant la horde de journaliste"  ou plutôt lui intimant de le laisser un peu seul en apparence

"attaché à ses pas" avec une faute de français, mais attaché est bien le mot.

"Seul ou presque" , avec un photographe pour immortaliser l'événement.

"La passion de la France", Neuilly en force!

"La passion au service de l'intérêt général" : comme de démanteler les services publics, de privatiser les autoroutes au profit de ses amis grands patrons, etc.

 

Et la cerise sur le gateau : 

"L'oubli de soi"    MMMMWWWAAAARRRRFFFF!!!!

 

Je n'en peux plus, là, faut que j'aille pisser !

De rire. 

Zgur

 

* petit mais méchant. Pourquoi ?

 

 
Photo Coex/Reuters

qui ressemble à ça :

medium_dark-side-of-the-moon.jpg

 D'où le changement de titre ;0)

 

Mise à jour 20h40 (commentaire posté sur le DEL) :

"Je suis retourné l'instant voir la photo que je commente sur mon blog.

Le Figaro a caviardé une partie du commentaire de la photo.

On est passé de

"Sobre". Délaissant la horde de journalistes attaché à ses pas, Nicolas Sarkozy s'est recueilli seul, ou presque, sur la tombe et devant le mémorial du Général de Gaulle.Pour le candidat,"de Gaulle incarnait la passion de la France, la passion au service de l'intérêt général, de l'oubli de soi". Des valeurs qui "n'ont pas pris une ride". (19h30)


à

"Avec ce commentaire : ""Un hommage sobre". Délaissant la foule de journalistes attachée à ses pas, Nicolas Sarkozy s'est recueilli seul, ou presque, sur la tombe du général de Gaulle. Pour moi, il incarnait la passion de la France. Ses valeurs n'ont pas pris une ride". (20h30)


La sobriété de l'oubli de soi est passée à l'as!

Mwaarrff!

Again.

Il y avait la gauche caviar.
Il y a maintenant la presse Caviarde ;0)

Zgur

Ecrit par : Zgur | lundi, 16 avril 2007 20:44

14/04/2007

Les promesses - tenues mais survendues - de Marianne

 13.O4.2007 - 07h55

 
medium_marianne_sarko.jpg

 

Depuis une semaine, Jean-François Kahn agite ses petits bras et nous promet pour samedi un numéro de Marianne saignant sur Sarkozy :

"Il est donc temps, grand temps, de dévoiler ce qu'on semble avoir décrété indicible, de faire tomber les masques, de mettre toutes les cartes entre les mains des électeurs qui n'entendent pas favoriser une nouvelle fois l'avènement du césarisme. Il ne faut pas qu'on puisse dire, demain, qu'on ne savait pas, qu'on n'était pas prévenu, qu'on n'avait pas été informé.
Donc, ce samedi, Marianne brisera l'omerta que favorise le verrouillage médiatique, dira ce qu'on n'ose pas vous dire, se libérera de la conspiration du silence pour jeter, dans le débat, cette lourde vérité dont on voudrait vous interdire l'accès !"

 

Suite aux rumeurs diverses et (a)variées courant sur Sarkozy, son couple, ses accointances sectaires supposées (voir là ou ) et ses talonnettes hydrauliques, certains ont cru que Marianne allait sortir le scoop des scoops sur Sarkozy, celui qui tel l'éclair vengeur venu du ciel le foudroirait sur place, carbonisé d'un coup d'un seul!

Je l'ai déjà dit, je ne crois pas à ce scoop nouveau qui pourrait déstabiliser à lui seul Sarkozy. S'il existait, couvert selon JFK par "l'omerta des journalistes", ce scoop aurait déjà été éventé par les concurrents de Marianne, trop contents de lui griller l'information.

A mon avis, et la couverture prévue pour ce samedi me conforte dans cet avis, ce sera bien plus un dossier avec une mise en perspective des arguments qui ne manquent déjà pas mais avec l'effet masse et répétition d'un dossier "à la Marianne".

Un grand dossier complet sur les dangers pour la France et les français si par malheur Sarkozy était élu président serait alors vraiment à distribuer aux personnes tentées par le vote Sarkozy avec le commentaire :

"Tu veux voter sarkozy, OK, donc tu es d'accord avec tout ça! Et tu veux que ce type-là soit notre président."

Ça pourrait en faire changer d'avis quelques un(e)s.

Espérons simplement que Marianne tienne ses promesses.

 

Et de toutes façons, faudra pas l'inviter!

Delenda est sarko.

Votons.

Zgur 

 

Mise à jour du 14.04.2007 18h30 :

Finalement, et quoiqu'en disent certains, le dossier de Marianne est plutôt pas mal.

Même s'il a été un peu survendu par JF Kahn ;0)

Y a que les touristes de l'UMP pour tenter d'en dénigrer l'intérêt.

Même moi, j'y ai appris ou retrouvé quelque(s) chose(s).

Par exemple: le nom de Ziad Takieddine retrouvé ici http://www.bakchich.info/article351.html

"Tout allait pour le mieux jusqu’à l’intervention de Ziad Takieddine, un businessman libanais très en cour chez Nicolas Sarkozy, qui veut contourner la SOFEMA pour ramener les commissions à ses amis de vingt ans. « Cet intermédiaire à la réputation douteuse qui a déjà fait perdre à la France des millions d’euros se pavane à Tripoli en prétendant parler au nom du futur Président de la République et surtout en affirmant que, désormais toutes les affaires impliquant notre pays, passent par lui et lui seul », déplore très remonté un diplomate français en poste en Libye." (vendredi 20 octobre 2006)


Ou autres exemples,

- le pédigrée chargé de Ceccaldi Reynaud père, ex socialiste en Algérie française devenu maire sarkozyste à casseroles de Puteaux. Et quelles casseroles! La batterie de Manu katché, c'est un djembé junior à coté.

- Les liens avec Jacques Heyer

- Le soutien au groupe Barrière (heritage des réseaux Pasqua?)

- le rappel que Sarkozy, alors ministre du Budget de Balladur, initia les poursuites contre le clan Chirac à Paris

Etc. 

Comme dit José sur le DEL : 

"À cette deuxième lecture nous comprenons ce qu'est une hystérie de masse, une illusion collective doublée renforcée par une exaltation de tous les instants. Les régimes dictatoriaux ne surgissent que de deux façons : par coup d'état (souvent militaire) ou par celle décrite dans ce dossier.

Je crois que c'est surtout cela qui constitue l'objet de ce dossier."

 

Donc :

 

Un dossier à lire et à faire lire aux indécis tentés pas le vote Sarko.

 

On peut le compléter aussi par ça :

- liens avec un journaliste du Parisien: http://www.bakchich.info/article981.html

-  sur Marianne2007.info : «Sarkozy et Moi», un documentaire corrosif inédit sur le Net

Ce documentaire d'une heure et demie, mis en ligne en six parties sur Dailymotion par le membre «daweed01», questionne les grandes orientations de Nicolas Sarkozy en matière d'immigration, de sécurité et d'économie. Il dissèque les liens entre le candidat de l'UMP et les médias, en particulier dans ses relations avec les journalistes. Et n'hésite pas, à l'instar d'un Michael Moore, à impliquer directement l'auteur qui cherche désespérement à nouer un contact avec Nicolas Sarkozy. Un documentaire à ne pas manquer, notamment pour ses savoureux entretiens de Claude Goasguen et de Patrick Devedjian.

 - sur BetaPolitique : Sarkozy le chef de gang


Faudra pas l'inviter

Delenda est Sarko

VOTONS

Zgur

13/04/2007

Hommage à Nelson Mandela

medium_mandela_autobiographie.jpg Un peu marre de parler de Sarkozy, même s'il faudra s'en débarraser en votant!

Alors un peu de souvenirs et un hommage personnel à un des grands hommes de mon panthéon personnel : Nelson Mandela.

Son combat, sa droiture, les preuves de ses valeurs démocratiques (il est parti normalement à la fin de ses mandats électifs sans dérive autoritariste) sont pour nous tous un exemple de ce que devrait être la politique.

Il n'est pas encore mort et on ne peut que lui souhaiter encore longue vie.

Et pour nous, un peu de musique (en relation avec lui et l'Afrique du sud) pour nous remettre de bonne humeur :

Libérez Nelson Mandela :

 

Et un vieux souvenir musical de la lutte anti-Apartheid :

 

Les gazelles de la regrettée Lizzy Mercier Descloux (j'y reviendrai) d'après une chanson originale de Malhatini et les (formidables) Mahotella Queens :

 

 

Et Kazet, la version originale :

 

Bonne humeur !

Écouter aussi "Graceland" de Paul Simon, qui est un de mes disques préférés.

'tain, ça fait du bien ! ;0)

Zgur

 

A lire :

L'autobiographie de Nelson Mandela

medium_Mandela.jpg

11/04/2007

Attention Sarkozy Danger

 

medium_91proddangercd.jpg

 

Je savais que Nicolas Sarkozy était un ministre de l’Intérieur dangereux. J’en ai eu, au-delà de toutes mes craintes, la confirmation”

Les raisons de cette affirmation de Christophe Mercier sont sur le blog de Pierre Assouline que je vous invite à lire: http://passouline.blog.lemonde.fr/2007/04/11/dans-le-tunn...

Voir Garde à vue (30 pages, 3 euros, Phébus) de Christophe Mercier.

 

Pour plus de détails sur les agissements de notre belle police à nous qu'on a, lisez les livres de Maurice Rajsfus:

"Selon les périodes, les policiers n'aiment pas les Juifs ou les Arabes. Alors qu'on me permette de ne pas aimer la police !

Arriverons-nous un jour à avoir une police vraiment républicaine et respectueuse du citoyen ?

Pour l'instant, c'est vraiment la loterie.

Faites vous discrets. 

Et marchez droit.

 

Le 22 avril et le 6 mai,

Choisissez

Votez

 

Zgur

 

Image tirée du site xphases.levillage.org


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu