Avertir le modérateur

13/10/2007

Salades de DEL

Depuis le départ de Guy Birenbaum chez les Postiers, le blog qu'il avait ouvert sur 20minutes "Domaine d'Extension de la Lutte" (dit le DEL), la lutte continue (qui avait commencé dès avant le changement de "tauler") entre certains commentateurs , chacun prétendant détenir les vrais morceaux de la vraie croix.

Or, il y a toujours eu des moment où le DEL ressemblait à ça :

 


 


Ca ne s'est pas arrangé depuis le départ de Guy Birenbaum.

Et dans l'extrait suivant,  saurez-vous reconnaitre José, Urbain et tous les délistes? D'ailleurs, c'est esther ou Sacha qu'on voit a tout début (avant que ça se calme en musique) ?

 

 

Alors, il y a maintenant le DEL canal habituel, le DEL canal historique et le DEL canal dissidans la Luzerne.

 

Faites votre choix !

ou

Attrapez les tous ! 

 

Arf !

Zgur 

(qui recycle son commentaire d'hier sur le DEL canal historique ;0

09/10/2007

¡ Que viva el Che en tu cara de culo !

 

medium_viva_el_che.jpg

 El Che en el culo !

 

 

L'utilisation éhontée de l'image du Che aujourd'hui, c'est devenu portenawak!

Une illustration de plus que les marxistes, marxiens, marxeurs etc. ont trop négligé la capacité inouï du capitalisme à se régénérer.

Il avale tout, pour mieux le recracher sous forme de marchandise.

Le cadavre en décompositon bouge encore.
 
Il n'y a pas de quoi rigoler.
 
Zgur 
 
 
 
 
 
 
Photo trouvée sur la couverture de Metro aujourd'hui (Bon, d'un autre coté, ça nous change de Sarkozy ...)

08/10/2007

La torture à l'étatsunienne

 

medium_Abou-Ghraib-Prison-3-8.jpg

 "Répète après moi : dé-mo-cra-tie, ha-be-as cor-pus, ..."

  

Je viens de voir le documentaire "Un taxi pour l'enfer" diffusé par Arte.

Si  vous en avez l'occasion, regardez et faites regarder ce documentaire.

Présentation par Arte :

"De Bagram à la prison d'Abou Ghraib en Irak, puis à Guantanamo, le réalisateur démontre que les mauvais traitements et les humiliations infligés aux détenus n'étaient pas le fait de "quelques pommes pourries"
 
 
selon l'expression du ministre de la Défense d'alors, Donald Rumsfeld. Divisé en de nombreux chapitres, Un taxi pour l'enfer quadrille implacablement le sujet, partant des images chocs prises à Abou Ghraib par les tortionnaires eux-mêmes pour détailler les sévices mis au point par la CIA lors de certains interrogratoires, dont le "waterboarding" (asphyxie par l'eau), pratiqué pour extorquer des aveux aux suspects dans la prison de Guantanamo. Des faits que le gouvernement du président Bush a aggravé en cherchant à justifier l'usage de la torture selon les circonstances, puis en remettant en cause la convention de Genève sur le traitement des prisonniers de guerre, que le chef de l'État lui-même a qualifié de "vague" et "sujette à interprétation". Cette enquête d'un citoyen en colère jette un voile sombre sur un État qui, plus que jamais, prétend défendre la démocratie dans le monde."

Multidiffusion le 17 octobre à 3.00 et le 27 à 3.00

 

Il faudrait aussi le faire voir à tous ceux qui croient encore

1) que la torture sert à quelque chose, (le très droitier John Mc cain en est pourtant la preuve, vivante, du contraire!)

2) qu'elle n'est pas contraire aux valeurs que nous, pays d'occident, prétendons être les dépositaires, voire même les propagateurs sur cette terre.

Cela vaut pour les étatsuniens aujourd'hui, comme cela valait pour les français pendant la guerre d'Algérie.

Il faudrait ainsi revoir le documentaire sur "Les escadrons de la mort - l'école française" avec les explications du général Aussaresses sur les techniques d'interrogatoire utilisées par l'armée française pendant la guerre d'Algérie et exportées en Amérique du Sud (via les Etats Unis)  pour la lutte "anti-subversion" des années 60-70-80.

Au début de la guerre d'Irak, certains étatsuniens s'étaient vanté d'avoir visionné "La bataille d'Alger" pour nous signifier qu'ils aaient l'intenton d'avoir la même efficacité que les paras français.

Mais personne ne les a prévenu que la France avait perdu cette guerre.

Too bad.

Surtout pour les victimes de sévices à Guantanamo ... et dans toutes les succursalles de la torture que la CIA a dissémniné dans le monde complice.

Tout ça, rappelons-le, au nom de valeurs bafouées par l'utilisation même de ces "techniques" d'interrogatoire.

 

Zgur 

 

A lire aussi :

"Dommages collatéraux : La face obscure de la "guerre contre le terrorisme"
de Seymour M. Hersh

medium_hersh_face_cachée_.jpg

 

07/10/2007

NON, le rugby ce n'est pas la guerre !

 

medium_ordre_de_mobilisation_1914.jpg

 

Quelque chose me frappe depuis longtemps avec le sport en général, mais depuis quelques temps avec le rugby en particulier, c'est cette atmosphère guerrière, cette atmosphère de mobilisation générale.

Alors que dans le même temps, on nous assène systématiquement un discours moralisateur sur les "valeurs du sport". Ces soi-disant "valeurs du sport" seraient seules à même de tout sauver, de sortir nos banlieues de la déréliction économique et morale, voire de reconstruire toute un éducation laminée par l'individualisme forcené proné par le captalisme financier aux manettes de la planète.

Or dans tout les discours politico-sportifs et dans la publicité, c'est plutôt l'exaltation de la gagne, de la victoire, de la guerre :


 
medium_PUB_NIKE_AUX_ARMES_CITOYENS_2007.jpg

Quand les poules auront des dents ?

ou plutôt

Quand les publicitaires auront une conscience ?

 

La victoire.

A tout prix.

Quel qu'il soit.

 

La guerrre totale.

Tout détruire mais gagner.

Clausewitz, quoi.

 

Tricher aussi, mais gagner. 

Avoir tout perdu aussi, même l'honneur, mais avoir gagné.

Comme Maradona et sa main de voleur

Comme Marion Jones ?

Comme tant d'autres ? 

 

Beurk. 

Beurk.

et re beurk. 

 

Ce soir, c'est la quart de finale de la coupe du monde de rugby, Nouvelle-Zélande - France à Cardiff.

Bon, je regarderai sans doute.

Mais il faudra sans doute que je coupe le son pour ne pas entendre les éructations nationalo-populacières des commentateurs. A quand un canal son avec juste l'ambiance du stade ?

Et je soutiendrai peut-être même l'équipe de France, si elle joue aussi bien qu'elle peut le faire quand elle est inspirée.

Alors ...

Que le jeu soit beau.

Et que le meilleur gagne.

 

Mise à jour 7.10.07

Le jeu fut beau. Les meilleurs sur le terrain ont gagné. 

L'équipe de France a bien joué, a mieux joué, a gagné (et PAS  "ON" a gagné).

Avec quand même un en avant non sanctionné sur l'essai de la victoire. Il sera vite oublié derrière "l'exploit". 

Je trouve d'avance obscène la récupération politique qui va suivre. ("Alors que la sono du Millennium enclenche le désormais célèbre « On ira tous au paradis », Nicolas Sarkozy, François Fillon, Roselyne Bachelot et Rachida Dati viennent saluer les héros." in leparisien.fr ce dimanche. Par aileurs, quest-ce qu'elle fichait là, Dati?.

 

Zgur 

 

A lire aussi  :

Un texte intéressant de Paul Villach  sur  Agoravox : Une publicité de NIKE sur le rugby : nique ou panique ?

02/10/2007

L'un passe ...

L'un passe

medium_sarkoiznogoudjp8.jpg

  ...

  

 

L'autre pas :

 medium_medium_jospinCOUPABLE.jpg

 ENCORE MERCI LIONEL !

 

 

 medium_impasse.jpeg

(et si tu voulais bien fermer ta gueule tant que tu n'a as reconnu tes erreurs!)

Moralité : les mines de sel pour Lionel !

 

Zgur 

 

 

 

Photo de Sarkoznogoud par Alf92, trouvée sur Sarkostique 

Montage Jospain par Zgur 

29/09/2007

Marre de la Propagandastaffel ! (ter)

L'omniprésence médiatique de Nicolas Sarkozy confine trop souvent à la propagande et au mensonge le plus éhonté. Cela va chaque jour toujours plus loin :

 

medium_express2.2.jpg

 

Sarkozy sur tous les sujets.

Sarkozy partout.

Mais ...

Heureusement, il y en a que ça commence aussi à lasser, comme Anne Kerloc'h de 20 Minutes qui commente le numéro de L'Express ci dessus  dans sa revue de presse  du 27 septembre 2007 (page 40 de l'édition parisienne) :

"Un bel effort. Sortir du Sarkoholisme, surtout pour un newsmagazine, c’est un combat de chaque semaine. Mais avec du temps, de la volonté et l’aide des sarkoholiques anonymes, on peut y arriver. Si. La preuve,cette semaine, L’Express  quitte la politique pour explorer l’universdes «familles recomposées». Mais au détour d’une photo, c’est la rechute. Et voilà l’hebdomadaire qui succombe et se met à parler de «l’exemple des Sarkozy» et des «belles-filles» du Président. Allez, courage !"

 

Bravo et merci à elle.

 

Et on verra bien si Sarkozy sera en couverture des prochains numéros de magazines "Spécial Immobilier" pour  nous raconter comment faire fortune avec un appartement de l'île de la Jatte.

A moins qu'il ne vienne s'occuper de la fuite dans ma cuisine, puisqu'il a été élu pour "l'action" et qu'il s'occupe de "tout".

Marre!
STOP A LA PROPAGANDASTAFFEL !!
Zgur

27/09/2007

Question de points de vue!

Il y avait longtemps que je cherchais cette pub,

vue il y a plusieurs années à la télévision :

 


The Guardian - Points Of View (1986)
MAJ 4.12.2010

 

 

"Un événement, vu d'un seul point de vue donne une impression.

Vu d'un autre point de vue, il donne une toute autre impression.

Mais ce n'est que lorsque vous avez une vue générale que vous pouvez comprendre ce qui se passe vraiment."

 

En cette époque de caporalisation d'une grande partie de la presse française,

un message à méditer, non?

 

Zgur

 

 

 

A découvrir :

The Guardian Weekly, un excellent journal hébdomadaire anglais, reprenant des articles du Guardian et de The Observer

 

25/09/2007

J'emmerde le BVP !

 

medium_NO_ITA_TOSCANI.2.jpeg

 

Avec le jésuitisme qui le caractérise, le Bureau de Vérification de la Publicité "a «totalement déconseillé» aux afficheurs français de placarder les photographies d'une jeune femme anorexique nue, actuellement utilisées en Italie dans une campagne de publicité." (Source : 20Minutes ).

Certes la photo est choquante.

Oui, le photographe Toscani est un gros enfoiré malin qui a fait sa renommée sur des photos "choc" (dignes du magazine du même nom).

Mais le BVP se fout tellement de notre gueule à longueur d'année en laissant passer des pubs qui portent tellement atteinte à la dignité humaine" en général, et au simple respect humain en particulier, que sa décision sur cette campagne m'énerve particulièrement.

Certaines pubs pour le Loto ou pour les bagnoles sont à cet égard particulièrement gratinées.

Par ailleurs, on n'entend jamais le BVP émettre le moindre son quand chaque année, la magazine ELLE publie un numéro "Spécial Rondes" en mettant en couverture une femme qui, en plus d'être très jolie, est simplement NORMALE, et non un sac d'os à vocation de cintre pour agent(e) de casting et couturier sadiques.

De plus, on a vu le BVP interdire (ou plutôt "totalement déconseiller" selon la novlangue en cours) un spot sans violence ni atteinte de quelque ordre que ce soit à la dignité humaine : le spot de la journée sans achat (spot visible sur le site de Casseurs de pub), dont le tort était sans doute de s'attaquer au consumérisme béat.

 

Mais finalement l'image de Toscani sera d'autant plus vue que le BVP en aura "totalement déconseillé" l'utilisation.

Elle n'en sera peut être que plus efficace.

Et la lutte contre l'anorexie passe aussi par la lutte contre la dictature de la minceur imposée par la mode, les magazines (comme ELLE) et la pub aux jeunes filles et femmes de nos pays gavés. J'en parlais déjà en avril dans un billet intitulé  Modeux assassins sans scupules dont je vous remet en conclusion la triste et jolie chanson de Gerald Genty :

 



Gerald Genty "Plaire"


Et que le BVP aille se faire voir!

 

Zgur

 

MAJ du 29.12.2010 : La comédienne et mannequin française Isabelle Caro qui posa pour la photo de Toscani est décédée le 17 novembre 2010 à l'âge de 28 ans.

 

En savoir plus :

- le BVP sur Wikipedia

- Le site des Casseurs de pub

- Le site Résistance à l'agression publicitaire (RAP)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu