Avertir le modérateur

12/10/2008

Ce morceau devrait être un tube mondial : "Mari Hakuna" de Luis Mlhanga (+Régis Gizavo et David Mirandon)

Vous ne connaissez probablement pas le guitariste zimbabwéen Luis Mlhanga.

Je le connais depuis peu.

Pourtant, c'est un grand musicien très actif et connu en Afrique du Sud.

Il a déjà fait plusieurs disques et a dans son répertoire quelques chansons qui mériteraient de devenir des tubes mondiaux.

Plus particulièrement ce morceau-là, "Mari Hakuna" dont j'ai trouvé le clip suivant :

 

 

Mais dont j'aime encore plus la version enregistrée avec le génial accordéoniste malgache Régis Gizavo et son percussioniste David Mirandon (pas de clip, hélas, alors merci Deezer) :

 

De toutes façons, des musiciens à découvrir si vous ne les connaissez pas.

Parole de Zgur !

Arf !

Zgur

 

Bonus :

Le site officiel de Luis Mlhanga : www.louismhlanga.com

La bio (incomplète) de Luis MLahnga sur wikipedia (en anglais)

 

 

A écouter aussi : les musiques que j'aime

Mort de la globalisation : 1 - la promesse non tenue

272672608.jpg
Un livre à lire, et pas cher : 9,50 €

 

"Les personnalités qui naguère déclaraient que les Etats-nations devaient se soumettre aux forces économiques clament aujourd’hui qu’on doit les renforcer pour faire face au désordre militaire global. Les prophètes de la globalisation qui répétaient «privatisez, privatisez, privatisez» avouent désormais qu’ils avaient tort, parce que l’Etat de droit national reprend de l’importance."

Dans cet extrait du début du livre "La mort de la globalisation" de John Saul publié en 2005 (dont je vous ai déjà parlé ici et ici) remplacez militaire par financier et vous avez la situation d’aujourd’hui. Le retour de l'Etat au secours de ceux qui n'ont eu de cesse d'en réduire l'importance !

Mais il faudra quand même aussi leur rappeller ,à ceux-là, les promesses qu'ils faisaient en vantant et vendant la globalisation et l'ultra libéralisme financier qui en fut le bras armé. Promesses synthétisées comme suit aux pages 27-28 de son livre :

La promesse liée à la globalisation était celle-ci :

Le pouvoir des Etats-nations est en voie de réduction

Ces Etats tels que nous les connaissons pourraient même mourir.

Dans l’avenir, le pouvoir échoira aux marchés globaux.

Dès lors, c’est l’économie, et non la politique ou les armées, qui façonnera les événements humains.

Libérés du cadre étroit des intérêts nationaux et des régulations inhibitrices, ces marchés globaux créeront petit à petit des équilibres économiques internationaux.

Ainsi résoudrons-nous finalement l’éternel problème des cycles à la hausse et à la baisse.

Ces marchés libéreront des vagues d’échanges. Et ces vagues à leur tour, produiront une vaste marée de croissance économique.

A son tour, cette onde de marée élèvera le niveau de tous les bateaux, y compris celui des pauvres, que ce soit en Occident ou dans les pays en voie de développement.

La prospérité qui en résultera remettra aux individus qui sont foulés au pied de passer de la dictature à la démocratie.

Bien sûr ces démocraties ne jouiront pas du pouvoir absolu des anciens Etats-nations. Nous verrons donc se racornir le nationalisme, le racisme et la violence politique irresponsable.

Sur le front économique, la taille des nouveaux marchés exigera des entreprises toujours plus grandes. Et la taille de ces dernières les élèvera au-dessus des risques de la faillite. Ce sera une autre source de stabilité internationale.

Ces multinationales seront tout près de détenir le leadership de la civilisation par les marchés. Elles deviendront presque des Etats virtuels. Et leur domination envahissante les rendra insensibles aux préjugés politiques locaux.

Tout cela créera les conditions d’une saine gouvernance, et non verrons émerger des gouvernements libérés de l’endettement. Le marché ne tolère pas moins.

Ces comptes publics stables, à leur tour, stabiliseront nos sociétés.

Bref, libérés des chaînes de l’entêtement des hommes, nous pourrons vaquer à nos intérêts individuels pour tendre vers une vie de prospérité et de bonheur général.

Les cycles de l’histoire auront été brisés.

L’histoire sera bel et bien morte.

 

Rien de moins que la fin de l'histoire, même si l'expression s'est faite plus discrète ces dernières années.

Je partage l'avis de John Saul qui poursuit plus loin:

On ne peut manquer de remarquer la naïveté politique qui affleure lorsque les économistes traitent du monde dans son intégralité.

 

Pourtant, si une bonne part de cette promesse a malgré tout été réalisée, principalement en terme d'augmentation du commerce.

Pourquoi alors tant d’aspects de la globalisation et de sa promesse s’évanouissent-ils ? […°]

Parce qu’il semble de plus en plus que même les promesses remplies n’ont pas l’effet attendu.

Prenez l’explosion révolutionnaire des marchés monétaires. La plus grande partie des mouvements de change sont spéculatifs et ne concernent pas des investissements ou de la création de richesse. »

« L’idéologie globaliste est elle alors un échec complet ? Pas du tout. C’est seulement que lorsque des gens normaux considèrent notre situation, ils ne voient pas une relation équilibrée entre la promesse et le résultat. »  […]

« Le déséquilibre entre une croissance spectaculaire de la richesse sur le papier, une croissance marginale de la richesse réelle, et une baisse des moyens publics et sociaux suggère une nouvelle forme d’inflation – une vaporisation d’argent par obsession excessive pour l’économie de la consommation et toute une gamme d’activités de marchés imaginaires, comme le révèlent les marchés monétaires et le monde des fusions-acquisitions. »

 

"Une vaporisation d’argent" !

On est en plein dedans, non ?

Arf !

Zgur

 

A SUIVRE ...

 

24/09/2008

Un été avec Coo pour un après-midi en famille

Voilà un très joli film à voir en famille.

Dans le Japon contemporain, mélant les croyances traditionnelles (comme les esprits de l'eau, tel Coo) et les errements de la vie moderne (folie des medias, saccage de la nature, domestiquée), ce dessin animé, pourtant pétri de "bon esprit" n'est pas mièvre pour un rond.

Mon fils a adoré.

Moi aussi.

Sans doute pas pour les mêmes raisons.

Ce qui est la marque des grands dessins animés.

Et d'un excellent moment (toutefois un peu long -2h15 ! - pour les plus grands)

 

"Un été avec Coo"

 

Et comme ce n'est le film qui aura le plus de pub, il vous faudra viser juste pour trouver une séance ...

Alors visez bien !

Arf !

Zgur

 

21/09/2008

Champagne pour la gamelle de Millon aux sénatoriales

9bc1703f610b7a2fccc71c9cff3d5456.jpg

Le vieux Charles se croyait déjà en route pour le Palais du Luxembourg. Raté !

 

LA bonne nouvelle de la soirée, c'est l'échec de la tentative de Charles Millon de reprendre pied dans le monde politique par une élection au Sénat.

Il était déjà scandaleux qu'il bénénficie de l'investiture de l'UMP mais finalement les "Grands" électeurs, même de droite n'ont pas apprécié qu'on leur force la main avec ce sulfureux candidat.

Le voilà donc renvoyé à l'activité d'agrocarburant qu'il semble occuper depuis son départ anticipé d'amabassadeur de France auprès de la FAO à Rome. (source SuperNo)

A moins que ses soutiens haut placés ne lui trouvent une mission ou une (grosse) commission bien placée.

Pour l'instant, contentons-nous de savourer le nouvel échec d'une entourloupe d'un homme qu'on souhaite voir rester en dehors du jeu politique.

Allez Champagne !

Arf !

Zgur

12/09/2008

Antisarkozysme primaire, secondaire et tertiaire !

CRETINISER.jpg
Un joli dessin qui va souvent servir


De Guy Bedos dans le premier numéro de Siné Hebdo, une réponse à donner à tous ceux qui m'accusent souvent d'anti sarkozysme primaire (que j'assume par ailleurs totalement) :

"Le grand argument, du coté des petits maîtres qui, de droite à gauche, veulent nous donner la leçon, c'est de nous dire :
"Vous faîtes de l'antisarkozysme primaire".
Comment faire autrement ?  Le sarkozysme EST primaire.  On lui répond dans sa langue."


CQFD

Et fallait pas l'inviter.

Arf !

Zgur



Dessin trouvé dans Siné Hebdo n°1

09/09/2008

Même si ça ne rime pas, demain, Mercredi c'est Siné (Hebdo)

411099230.jpg

LONGUE VIE AU NOUVEAU SINE HEBDO !


Zgur

(qui va en acheter 2, un pour moi et un à glisser dans une boite aux lettres amie)

06/09/2008

Linton Kwezi Johnson est-il favorable aux 35 heures ? - More time !

 

Linton Kwesi Johnson- More Time

 

More Time (1998)

We marching out the old towards the new century
armed with the new technology
we getting more and more productivity
some say things looking-up for prosperity
but if everyone going get a share this time
old mentality must get left behind

We want the shorter working day
with the shorter working week
longer holiday
we need decent pay

more time for leisure
more time for pleisure
more time for edification
more time for recreation
more time for contemplate
more time for ruminate
more time
We need more time
with more time

A full time they abolish unemployment
and revolutionize labour deployment
A full time they banish overtime
make everybody get a work this time
we need a higher quality a livity
we need it now and for everybody

We need the shorter working year
with the shorter working life
more time for the husband
more time for the wife
more time for the children
more time for the friends them
more time for meditate
more time for create
more time for living
more time for life
more time
we need more time
with more time

 

"Certains disent que nous allons vers une nouvelle prospérité

Mais si chacun doit en avoir sa juste part cette fois

Il nous faut abandonner les vieilles mentalités"

[...]

"Plus de temps pour le mari

Plus de temps pour l'épouse

Plus de temps pour les enfants

Plus de temps pour les amis

Plus de temps pour méditer

Plus de temps pour ruminer

Plus de temps pour créer

Plus de temps pour vivre

plus de temps pour la vie

Nous avons besoin de plus de temps

Avec plus de temps"

 

M'est avis que le sieur Linton n'est pas trop porté sur le "travailler plus pour gagner plus" (qui dans la réalité se traduit par travailler plus pour gagner moins - au mieux).

Arf !

Zgur

J'ai marché dans une grosse référence. Si ça porte bonheur, va falloir que je joue au Loto !

314209859.jpg

"Attention ! Journalisme de caniveau !"

 

Merde, j'ai marché dans "Le Monde" du 4 août 2008

Comme disait Bernard Langlois en juillet à propos de Charlie Hebdo  :

"À la rigueur, si l’on est superstitieux, on peut y mettre le pied gauche."

J'espère que ça va me porter bonheur (même si ça pue).

 

De ma part, soutien indéfectible à Denis Robert.

Prochain jugement le 16 novembre 2008.

 

Zgur

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu