Avertir le modérateur

05/02/2010

Mes années 80 (musicales) sont plus belles que les leurs (1/50) - 1980 : Original Mirrors

Lors de sa création, Radio Nostalgie programmait du rock des années 50/60 : Gene Vincent (un peu), Johnny Halliday (déjà) beaucoup, les yé-yés (trop). Aujourd'hui, la nostalgie, ce sont les années 80. A toutes les sauces, la mode, la musique, la coke (?)...

Mais coté musique des années 80 qu'on fait subir aux auditeurs, je m'énerve vite. Ras le bol de ces merdes qui en étaient déjà à l'époque, même si elles on eu du succès.

Ras le bol des "besoins de rien (et surtout pas d'eux), (PAS) envie de toi", ras le bol des "Images", des "Ricci e poveri" à renier de honte ses origines italiennes, et de toutes ces autres bouses (françaises, italiennes ou d'ailleurs) pour les oreilles.

Il y avait plein d'autres musiques, qui ont eu du succès (ou pas) dans ces années 80.

En voici quelques unes que j'écoutais alors, sans volonté d'exhaustivité.

Je commence avec les Original Mirrors, un groupe qui n'a fait que deux albums et dont je connais le premier par coeur. J'en avais gagné le 33t dans l'émission de Bernard Lenoir et je l'ai retrouvé il y peu, après de oong mois de recherches, sur le net. Rien à jeter, toujours aussi bon. On y trouve le guitariste Ian Broudie (des futurs Lightning seeds).

 

original-mirrors-album-cover.jpg

 

Original Mirrors - Chains of love (1980)


Original Mirrors - Sharp words (1980)

 

Ce disque n'a eu aucun succès (d'où pas grand chose sur YouTube ou Deezer et cie) malgré ses grandes qualités.

Je l'écoute souvent et je vous le recommande chaudement.

Paz y Salud !

Zgur

 

 

Retrouvez toute la série en cliquant sur : Mes années 80 (musicales) sont plus belles que les leurs

30/01/2010

Brigitte Fontaine se tape le président

Vu au zapping d'hier, l'extraordinaire chapelet de souhaits de Brigitte Fontaine au president.

 

"Monsieur le Président, je vous gratte le cul très fort avec une fourchette, je vous crache dans les yeux, je mords jusqu'au sang vos mollets de coq, je vous rape le nez jusqu'à ce que vous ayez l'air d'un lépreux, je vous pends par les couilles, je dévore votre foie, je vous gerbe à la gueule et je signe Riri la Crème, bien connue des services de police !"

 

Brigitte, je vous adore

Mwarf !

Zgur

 

 

 

29/01/2010

Nicolas Volfoni se rebiffe

Après un anniversaire gaché ,

Tout en feignant de ne pas le faire,

Raoul Sarkoky Volfoni a décidé de se rebiffer :

 

 

On n'a pas fini de se marrer.

Sur le dos de l'indépendance de la justice.

Arf !

Zgur

 

 

 

 

28/01/2010

Happy birthday à qui vous savez

Et encore ...

Je n'ai pas retrouvé la très belle carte postale de très bon goût disant "Dans le cul la balayette ... à coté des tickets de tiercé !"

...

Je sis, c'est petit.

Mais là, je me marre.

Mwaahahhaahahaharf !

Zgur

 

PS : maintenant on devrait pouvoir se réinteresser à la vraie affaire Clearstream, celle levée par le journaliste et écrivain qui "fait son travail". Et bien, bn'en déplaise au quotidien vespéral des marchés. re arf ! Z.

 

 

24/01/2010

Vite ! Mobilisation générale pour que les haïtiens puissent de nouveau manger des galettes de boue

Omayra_Sanchez_Armero_Colombie_1985.jpg

Oui, je sais.

La photo ci-dessus n'est pas une photo d'une petite haïtienne. Non. Non.

C'est la photo de la - hélas - trop célèbre Omayra Sanchez, la petite colombienne morte en direct en 1985 devant les caméras du monde entier alors qu'aucun secours n'avait pu lui être porté.

Mais j'ai immédiatement pensé à elle dès les premières nouvelles montrées du tremblement de terre à Haïti.

Cette espèce d'indécence du chantage à l'émotion.

Si vite.

Une fois de plus.

Ils nous avaient tous pourtant promis qu'on ne les y reprendraient plus.

Après Timisoara ...

Après le tsunami ...

Etc.

Etc.

Pourtant, aujourd'hui en Haïti, combien de journalistes au m², combien de reportages tire-larme et sans intérêt informatif ?

Trop, bien trop.

 

Alors ne vous vous méprenez pas sur le sens du titre et du début du billet.

Oui, il fait aider les Haïtiens, et donner de l'argent à des organisatins humanitaires (attention aux contrefaçons).

Et donner de l'argent pour la reconstruction.

Mais si c'est pour reconstruire l'Haïti d'avant, est-ce vraiment raisonnable ?

galettes.jpg

A propos des gallettes de boue
lire là, chez "La route de la faim"

 

Et, en guise de soutien aux haîtiens, au leu d'écouter les branquignols de la chansonnette franchouille contnts d'être sur la photo, découvrez plutôt les chanteurs haïtiens.

Et notamment Boukman experyans (lire aussi ici chez RFI Musique)

 

 

Il faudrait aussi trouver en ligne "Wet Chen" (Get Angry, Break The Chain).

« Ce n’est pas une musique qui est encouragée. La CIA n’aime pas cette musique, non ils n’aiment pas… Les types qui sont derrière le Néolibéralisme, le FMI, la banque mondiale comme des racketteurs. Maintenant les politiciens sont devenus des racketteurs … Ces sont les instances internationales qui dirigent le monde actuellement. Ouvrez vos yeux avec ce marché-là, nous sommes en train de devenir des zombis. »

Lolo, de Boukman Experyans

Tu m'étonnes, Lolo !

revolution.jpg

Même si les situations politiques et historiques ne sont pas vraiement comparables, il faudarait aujourd'hui se souvenir du tremblement de terre de Managua en 1972 (qui détruisit le centre ville reconstruit après le tremblement de terre de 193)1. Et des détournements de l'argent de la reconstruction par le pouvoir somoziste. Pouvoir qui s'est fait dégager par les armes des sandisnistes quelques années après.

A propos, on n'entend pas beaucoup parler de l'argent des riches élites haïtiennes.

Va t il revenir au pays pour financer la reconstruction ?

Cela me semble bien plus intéressant que voir les bons sentiments étalés à longueur d'ondes, non ?

Arf !

Zgur

 

 

Ajout du 25.01.10

Dans le même ordre d'idée, allez lire le billet de Jean Pierre Martin "Haïti : non-lieu pour le FMI"

 

10/01/2010

Tristesse : Mano Solo s'en est rentré au port

J'aimais bien sa peinture, j'aimais bien sa musique.

Voilà, il est mort.

Et nous sommes nombreux à être triste.

 

 

Encore une preuve de l'inexistence de dieu.

Et qu'il nous faut faire vite.

Le temps nous est compté.

Et nous ne savons pas jusqu'à quand.

Alors carpe diem.

So long, Solo.

Arf !

Zgur

 

Bonus ;une interview de 1998 chez les excellents Tracksistes :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08/01/2010

Souvenir personnel (3) : Banzaï à Madchester avec James

Gold-Mother.jpg

Je ne me souviens plus pourquoi j'avais pris ce disque à sa sortie à la blibliothèque-discothèque de la ville de Paris, vers la fin 1990.

Mais ce CD (et son enregistrement en cassette qui a suivi son emprunt) a sans doute été un des disque que j'ai le plus écvouté sur une courte période. En boucle, qu'il passait sur ma chaine Hi Fi.

Presque vingt ans après, et au moins quinze ans après la dernière écoute, le voilà de retour dans mes oreillesgrâce à la magie du mp3 et du direct download.

Cette musique est toujours aussi puissante avec ses circonvolutions electrico-guitaristiques.

J'adore toujours autant.

James - "Come home"

 

James - "Gold mother"

 

 

James - "How was it for you"

They are back in my play-list ;0)

Arf !

Zgur

 

Plus d'infos sur James chez wikipedia engliche

 

 

 

07/01/2010

Les larmes de crocodiles de la Sarkozie pour Philippe Seguin

seguin.jpg

Je sais bien que selon la  célèbre formule "Nous sommes toujours plus grand mort que vivant".

Mais il est vraiment insuportable de voir l'indécence des hommages à Philippe Seguin par la plupart des gens de la sarkozie (1).

Car Séguin, tout homme de droite qu'il fut, représentait tout l'opposé de ce nous montre et démontre la politique sarkoziste. Et il n'en était pas le moindre des contre-pouvoir, à son poste à la Cours des Comptes.

Car comme le disais Autheuil ce matin :

"C'est à mon avis le dernier à avoir été capable d'être à la fois un homme de convictions fortes et en même temps un rassembleur, capable d'être autre chose qu'un leader de chapelle."

Des convictions ? Cékoiça ?

Et quand j'entends les sarkozistes glorifier le gaulliste défunt avec des trémollos dans la voix, j'enrage et je rigole tellement ils sont grotesques. Il y a bien longtemps que le gaullisme a disparu dans ce qu'il avait de bien ("une certaine idée de la France", une indépendace - relative mais existante - vis à vis des Etats-Unis, ...) pour ne laisser subsister que ce qu'il avait de pas du tout glorieux (l'affairisme, le gaullisme immobilier, la françafric, ...).

Par ailleurs, Philippe Séguin était un démocrate qui a montré qu'il respectait les droits de l'oppostion. Tout le contraire du pouvoir actuel qui ne cesse de vouloir l'anihilier et la faire taire par tous les moyens en sa possession (et tout en procalmant le contraire).

Et c'est hélas un poste important de la République de plus où Sarko a désormais la possibilité de nommer un affidé pour se protéger des contrôles importuns. On verra bien qui il nommera.

...

Bon, je n'oublie pas non plus le ridicule de la campagne municipale contre Delanoë à Paris si bien caricaturée par Les Guignols (mais avec des bras cassés comme Lellouche dans son équipe, ça n'aide pas). Dommage pour le combat : Fils de Tunis de gauche contre fils de Tunis de droite.

...

Bonus : l'hommage de Brave Patrie : "Déficits Publics : un mort !"

 

Enfin, j'en connais un qui ne risque pas d'être plus grand mort que vivant.

Tout petit rikiki sur ses petites échasses dans sa toute petite chapelle de courtisans apeurés.

Beurk !

A surveiller quand même de près. De très près.

Arf !

Zgur

 

 

 

(1) je ne parle pas là de Fillon.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu