Avertir le modérateur

18/01/2011

Quand la cour de récré sauve la France !

 

subsinking.gif

 

L'autre semaine, de retour de l'école, mon fils (Zguriño le premier ;0) me prend à part et me dis :

 

- Papa, j'ai une devinette pour toi.

- Ah oui. Je t'écoute mon chéri

- Marine le Pen et Nicolas Sarkozy sont dans un bateau.

Les deux tombent à l'eau.

Qui est sauvé ?

 

- ?

...

- LA FRANCE !

 

J'aime mon fils !

;0D

Mwarf !

Zgur

 

Message : le billet prévu sur la Tunisie vient. Difficilement.

 

02/01/2011

Message personnel et programme de l'année qui vient

Mon programme de l'an passé ayant été accompli, parfois à mon corps défendant d'ailleurs, je continuerai donc dans la même voie cette année :

happy.jpg

 

Changer ce qui doit être changé.

Continuer à faire ce qui doit continuer d'être fait.

"No matter what they say."

Tout en sachant ce que nous chantait déjà Didier en 2006.

Alors ...

Bonne année à (presque) toutes et tous et ...

BANZAÏ !

Arf !

Zgur

 

24/12/2010

Drôle de neige pour les fêtes, pagaille pour la planète

santa_kyoto_card_eng.jpg

- DE LA NEIGE! ENFIN!

- Ce n'est pas  de la neige, père Noël. Surement les feuilles du protocole de Kyoto !

 

Même pas drôle.

Bonnes Fêtes quand même.

Les eaux montent ...

Alors ...

"Vivons heureux en attendant la mort", comme l'écrivit Pierre Desproges

Arf !

Zgur

 

 

14/12/2010

Les drôles de pubs de wikio

 

Bien, il y a un clash entre Guy Birenbaum et l'autre nullos droitard d'Yvan Rioufol, sur "islamisation".

Rien de nouveau sous le soleil de notre hiver glacé.

Sauf que, sur twitter, on m'envoie écouter ce clash sur wikio news.

et que je remarque ça à droite des deux protagonistes.

 

wikio.jpg

 

Que "Soutenez Zemmiour" soit payé par l'UNI, rien que de très habituel, à défaut d'être "normal".

Mais "Se loger juif" ?

Etonnant, n'aurait sans doute pas dit Pierre Desproges dans un tel contexte.

Alors WTF ?

What the Fuck !

Que ce soient des pubs via google ne change pas grand chose à mon interrogation.

Ça ne va vraiment pas fort dans mon pays.

Arf !

Zgur

 

 

04/12/2010

Rétro-commissions : le témoignage de Mme Ballamou - EXCLUSIF

En exclusitivité pour la Zone Générale d'Urgence Relative (relative comme la vitesse de la justice française à chercher les vrais responsables de l'attentat de Karachi), Madame Ballamou a tenu (avec l'aide du génial Lefred-Thouron) à venir témoigner sur les rétro commissions que son mari est accusé d'avoir reçues pour financer son fiasco électoral :

 

mmeBalladur.jpg

Franchement, vous imaginez M. Ballamou faire les retro-commissions ?

Il était déjà vieux et rétro, certes, ...

Mais ...

Il a du envoyer sa femme ...

Ou ses sous-sbires.

 

La justice le dira un jour, si on la laisse travailler.

Arf !

Zgur

 

----

Pour plus de sérieux et de vraies infos sur le KarachiGate, lire :

http://karachigate.blogspot.com

http://www.verite-attentat-karachi.org

Et suivez @Karachigate sur Twitter

 

01/12/2010

Un hymne joyeux pour Internet ? "Buzz Buzz Buzz" de Jonathan Richman

 

J'aime beaucoup Jonahtan Richman dont j'ai déjà parlé dans "Un peu d'air frais avec Jonathan Richman" et en commentaire chez les Play-listeurs.

Et je l'écoute souvent. très souvent.

Ce morceaux joyeux et sautillant, sur lequel je suis retombé l'autre jour en butinant sur YouTube, pourrait être un joli hymne pour Internet (et particulièrement Twitter).

Alors un peu d'humeur printanière en ce début de glaciation ne pourra nous faire de mal :

 

"Buzz buzz buzz" par Jonathan Richman (sans oublier les Modern Lovers !)

 

You see, Buzz buzz buzz goes the honey bee
And tweedily tweedily twee goes the bird
But the sound of your little voice darling
That’s the sweetest sound i’ve ever heard

I say, Buzz buzz buzz goes the honey bee
While tweedily tweedily twee goes the bird
Buzz buzz buzz goes the honey bee
While tweedily tweedily twee goes the bird

Let’s go out to the clover now
Up in Maine and the grass is growin

And, Buzz buzz buzz goes the honey bee
And tweedily tweedily twee goes the bird
But the sound of your little voice is sweeter
It’s the sweetest sound I’ve ever heard

Well I love to be out here, in the springtime
With the birds and the bees
The bees sing good
The birds sing good
But they’re not like you for me

Buzz buzz buzz goes the honey bee
And tweedily tweedily twee goes the bird
But the sound of your little voice darling
That’s the sweetest sound i’ve ever heard

Tell them the Modern Lovers

Buzz buzz buzz

(That’s what the honey bee does)
Tweedily tweedily twee
(You know the bird does that)
Buzz buzz buzz (goes the honey bee)
(And) Tweedily tweedily twee (goes the bird)

Buzz buzz buzz
(Goes the honey bee)
Tweedily tweedily twee
(Goes the bird)
Buzz buzz buzz
(Goes nature’s honey bee)
(And) Tweedily tweedily twee (Goes the bird)

But I love your voice even more

 

Et un petit message personnel :

"Les abeilles buzzent bien
Les oiseaux twittent bien
Mais ils ne le sont pas comme tu l'es pour moi
"

Arf !

Zgur

 

 

Rappel :

La bio de Jonathan Richman dans wikipedia en français, et danswikipedia en anglais.

Les chroniques d'un amoureux de Jonathan Richman

11/11/2010

En ce 11 novembre 2010, découvrons "La Marseillaise des requins" de Gaston Couté (1911)

En ce 11 novembre 2010, il ne reste plus que trois ou quatre vétérans (seulement deux, selon wikipedia français) de cette abominable boucherie que fut la première guerre mondiale.

Contrairement à ce qu'on nous dit souvent, la guerre n'est pas une fatalité. Non. Elle n'est que le fruit nauséabond d'actions parfaitement humaines. Et pour des intérêts qui sont souvent bien éloignés de ceux des pauvres gars qui vont se faire trouer la peau loin de chez eux.

En ce jour de souvenir, je voudrais partager avec vous une découverte récente, la "Marseillaise des requins" de Gaston Couté, écrite en 1911.

Gaston Couté avait préssenti la boucherie guerrière à venir entre les deux pays (en plus de dénoncer les massacres coloniaux en cours)

 

La Marseillaise des requins - Gaston Couté
Interprétation : Bernard Meulien,

 

Allez ! petits soldats de France
Le jour des poir's est arrivé.
Pour servir la Haute Finance
Allez vous en là-bas crever !
Allez vous en là-bas crever!
Tandis qu'au cœur de la fournaise
Vous tomb'rez, une balle au front,
De nos combin's nous causerons
En fredonnant la " Marseillaise " !

Aux Armes, les enfants !
Formez vos bataillons !
Marchez ! marchez ! Nous récolt'rons
Dans le sang, des sillons !

Allez ! guerriers pleins de courage,
Petits fils de la liberté,
Allez réduire en esclavage
De pauvr's Arbis épouvantés !
De pauvr's Arbis épouvantés !
Dans leurs douars, que le canon tonne
Plus fort que le tonnerr' d'Allah :
Nous align'rons pendant c'temps-là,
Des chiffres en longues colonnes !

Aux Armes, les enfants !
Formez vos bataillons !
Marchez ! marchez ! Nous récolt'rons
Dans le sang, des sillons !

Allez-y ! qu' les cadavr's s'entassent
Par centaines et par milliers,
Que la plaine où les balles passent
N'soit plus qu'un immense charnier !
N'soit plus qu'un immense charnier !
D'vant l'récit de tout's ces misères,
En ouvrant le journal de d'main,
Nous song'rons, nous frottant les mains :
" Ça n'biche pas trop mal, les affaires ! "

Aux Armes, les enfants !
Formez vos bataillons !
Marchez ! marchez ! Nous récolt'rons
Dans le sang, des sillons !

Allez ! si les autres voraces,
Si tous les requins d'Outre-Rhin,
Font en c'moment un' sal' grimace
Ça n'nous défris' pas l'moindre brin
Ça n'nous défris' pas l'moindre brin
Un' nouvelle guerre ? on s'en fout, puisque
C'est vous qui marcheriez encor
Pour défendre nos coffres-forts
Alors ! franch'ment, NOUS qu'est-c'qu'on risque ?

Aux Armes, les enfants !
Formez vos bataillons !
Marchez ! marchez ! Nous récolt'rons
Dans le sang, des sillons !

Nous entrerons dedans la place
Après que vous n'y serez plus :
Nous y trouverons vos carcasses
Près des carcasses des vaincus !
Près des carcasses des vaincus !
Et sur les tombes toutes proches,
Se r'joignant à deux pieds dans l'sol
Avec l'or du meurtre et du vol
Nous emplirons froid'ment nos poches !

Aux Armes, les enfants !
Formez vos bataillons !
Marchez ! marchez ! Nous récolt'rons
Dans le sang, des sillons !

 

Un texte qui, quasiment un siècle après, n'a pas, hélas, perdu de sa pertinence ni de son actualité.

Oui, comme a dit plus tard Paul Valéry :

"La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas".

Ou Anatole France :

"On croit mourir pour la patrie : on meurt pour des industriels"

Ne l'oublions jamais !

Et ne laissons pas agir impunément les fauteurs de guerre.

PAZ y Salud !

Arf!

Zgur

 

Un grand merci à Sullymu pour avoir mis cette chanson sur Dailymotion et pour son texte explicatif.

Plus d'infos sur Gaston Couté (1880-1911) le gâs qu'a mal tourné... sur un site consacré à ce chansonnier libertaire du début du XXème siècle et  mort à 31 ans, là :  gastoncoute.free.fr

J'ai trouvé les paroles de sa marseillaise anti guerre sur www.antiwarsongs.org

 

Sur le 11 novembre :

2008 Pas d'armistice pour le maljournalisme

2008 Quand viendra la guerre mondiaux, tout le monde cadavéré

2007 L'émotion, c'est bien joli mais faudrait voir à ne pas oublier les fauteurs de guerre!

2006 Quelle connerie la guerre ...

 

"La guerre, c'est bon à quoi ?  A absolument RIEN !"


09/11/2010

Comment de Gaulle sauvera bien malgré lui l'indépendance énergétique de la France (avec l'aide malencontreuse de Nicolas Sarkozy)

Aujourd'hui Nicolas sarkozy va une fois de plus se ridiculiser à Colombey.

La première fois en 2007, il avait eu la complicité de journalistes carpettes (voir mon billet "Dark side of the Sarkoon").

Aujourd'hui, il aura encore, n'en doutons pas, la complicité de journalistes laquais.

Parce que voir Sarkozy rendre hommage au général de Gaulle a quelque chose d'incongru, d'indécent, de scandaleusement répugnant, car Sarkozy est celui dont le but avoué par ses sbires est d'éradiquer les avancées du programme du Conseil National de la Résitance.

Donc, il est clair qu'aujourd'hui encore, va y avoir du tremblement sur l'échelle de Richter à Colombey.

C'est énorme, le corps du grand Charles qui se retourne à grande vitesse chaque fois qu'un pseudo gaulliste, vrai renégat, prononce son nom.

C'est une vrai turbine qui s'agite maintenant dans le caveau de Colombey.

Vite, une bielle_manivelle pour utiliser cette énergie inépuisable

4-Stroke-Engine.gif

Et voilà comment le général de Gaulle sauvera la France une fois encore !

Avec l'aide bien malencontreuse de Nicolas Sarkozy.

Et en espérant que Sarkozy se prenne un violent retour ... de manivelle !

Arf !

Zgur

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu