Avertir le modérateur

20/09/2017

Un emploi pour TOUS ? Mais si, c'est possible !

"Du boulot, y'en a. Yaka vouloir en trouver."

C'est ce que répète à l'envi la pseudo sagesse ordinaire de ceux qui n'en ont jamais cherché et ne font qu'annoner la vulgate libérale déversés tous les matins, midis et soirs, pas radios et télés complices.

Mais en fait, un emploi pour tous, oui, c'est possible.

C'est ce que nous prouve (ou pas), ce magnifique court métrage d'animation aux 101 récompenses.


El Empleo / The Employment from opusBou on Vimeo.

Dirección / Direction: Santiago 'Bou' Grasso
Idea: Patricio Plaza
Animación / Animation: Santiago 'Bou' Grasso / Patricio Plaza
Diseño de títulos / Titles design: Natalia Acosta
Productora / Production company: Opusbou

https://www.facebook.com/opusBou
http://www.facebook.com/El.Empleo.Opusbou

 

Car des bullshit jobs aux emplois service à la personne, de la précarité organisée aux dépens des caissières (en attendant de pouvoir complètement les remplacer par des machines) aux emplois-aidés/stagiaires/alternants qui occupent des vrais emplois à vil prix, l'emploi précaire et mal payé est présent dans notre société depuis longtemps.

Mais avec le nouveau code du travail, certains vont le découvrir. Ça va leur faire un choc.

A moins que ...

...

On verra bien.

Arf !

Zgur_

 

05/09/2017

Commentaire pour un changement de piles

plies.jpg

Changer ? Mais pour quel modèle ?

 

Aujourd'hui, l'ami tgb en appelle sur son blog à changer les piles de l'information, en fait à créer des medias en opposition à la merde informationnelle inféodée aux pouvoirs en place déversée sur les ondes télés et radios.

En s'appuyants sur les blogs amis, renchérit Pensez Bibi en commentaire et en mentionnant ce blog (parmi d'autres de la bloroll de tgb rue Affre).

Comme je répondis là-bas (et que je retranscris ici - et hop ! encore un billet de feignasse, vite fait bien fait) : vous êtes gentils, mais ce n'est pas mon blog, avec son encéphalogramme quasiment plat, qui risque de déclencher un changement de régime.

Mais arriver à obtenir un autre son de cloche aux heures de grande écoute des grands médias (particulièrement le matin) serait un grand pas.

C'est pour ça que ça n'arrivera ni vite, ni facilement.

Les commentaires politiques et économiques du matin et de la télé sont squattés par des tenants de l'othodoxie libérale qui, s'ils pouvaient n'inviteraient que des gens qui sont d'accord avec eux.

Mais quand ils ne peuvent pas, ils réservent un traitement spécial à leur invité (coupures de parole incessantes, affirmations assenées en arguments d'autorité, arguments "homme de paille", et j'en passe).

Toutefois, nos blogs, nos twitter, nos facebook, peuvent parfois obliger ces grands medias à faire d'autres choses que de  tresser des lauriers à nos conducators pseudo-libéraux mais néanmoins tout aussi cupides que les vrais.

Par exemple, si Fillon a perdu, c'est aussi - un peu - grâce à nous tous qui ne l'avons pas laché d'une semelle après chaque révélation de la presse qui s'intéressait, enfin, de près, à lui.

Et aussi grace à qui ? Une idée, Rachida ?

rachida.jpg

Alors, ...
Continuons à faire comme on peut.
Comme le colibri face à l'incendie.

Et comme disait Desproges : "Vivons heureux en attendant la mort !".

Arf !

Zgur_



Je préviens, ce commentaire écrit à la va-comme-j'te-pousse, va faire un joli petit billet de blog chez moi dans quelques minutes. Vive le recyclage ;0)

03/09/2017

Mes années 80 (musicales) sont plus belles que les leurs (5/50) - 1980 & 1981 - Steely Dan et Donald Fagen

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas les raisons de cette série, c'est à lire ici, ici ou .

 Billet du 24.10.2010 MAJ  et liens corrigés le 03.09.2017 Décès de Walter Becker.

Bon, dans mes années 80, je n'écoutais pas que des musiques à tirer dans les coins, concoctées par des musiciens "méconnus mais néanmoins géniaux". J'appréciais et j'apprécie encore nombre de disques qui ont eu des carrières florissantes. Ainsi, ces deux disques de Steely Dan et de Donald Fagen, la moitié musicale de Steely Dan, justement (l'autre étant Walter Becker).

STEELYDANFAGEN.jpg

Je ne suis pas trop fan de musique californienne (à quelques exceptions près) que je trouve souvent bien trop propre sur elle et parfois tellemment  "léchée" et sucrée que ça gâte les dents et les oreilles.

Mais ces deux disques-là ont longtemps tourné sur ma platine et dans mon lecteur de cassettes. Après un long purgatoire, ils y sont revenus et m'ont procuré à nouveau des sensations musicales magiques auxquelles s'étaient ajouté comme un goût de madeleine.

Vous connaissez sûrement ces morceaux :

Gaucho (1980)

 

 I.G.Y. (1981)

 

Et puis, ce n'est pas parce qu'une des plus belle voix de radio se comporte aujourd'hui, envers des humoristes que j'apprécie, comme le gougnafier qu'il avait prétendu ne jamais devenir que je devrais regretter d'aimer encore et toujours ce morceau, Hey nineteen, qui fut le générique d'une émission phare du France Inter des années 80 (Synergie).

 

 Hey nineteen (1980)

 

Les virtuoses musicaux - particulièrement ceux de la côte ouest étatsunienne - sont parfois pénibles.

Mais quand ils réussissent leur coup, c'est vraiment, vraiment bien., n'est-ce pas ?

...

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.

Arf !

Zgur

 

 

Retrouvez toute la série en cliquant sur : Mes années 80 (musicales) sont plus belles que les leurs

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu