Avertir le modérateur

07/04/2013

Cahuzac, ce maudit animal, ce pelé, ce galeux, d'où venait tout leur mal.

 aveux-de-cahuzac-sur-son-compte-en-suisse-revue-de-presse-du-3-avril-10891128bpsld_1713.jpg


Je me souviens d'avoir appris dans mon enfance cette fable de La Fontaine qui me semble d'actualité :


Un mal qui répand la terreur,

            Mal que le Ciel en sa fureur 

Inventa pour punir les crimes de la terre,

La Peste (puisqu'il faut l'appeler par son nom),

Capable d'enrichir en un jour l'Achéron, 

            Faisait aux animaux la guerre.

Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés :

            On n'en voyait point d'occupés

A chercher le soutien d'une mourante vie ; 

            Nul mets n'excitait leur envie ;

            Ni Loups ni Renards n'épiaient

            La douce et l'innocente proie.

            Les Tourterelles se fuyaient ;

            Plus d'amour, partant plus de joie.

Le Lion tint conseil, et dit : Mes chers amis,

            Je crois que le Ciel a permis

            Pour nos péchés cette infortune ;

            Que le plus coupable de nous

Se sacrifie aux traits du céleste courroux ;

Peut-être il obtiendra la guérison commune.

L'histoire nous apprend qu'en de tels accidents 

            On fait de pareils dévouements : 

Ne nous flattons donc point ; voyons sans indulgence

            L'état de notre conscience.

Pour moi, satisfaisant mes appétits gloutons

            J'ai dévoré force moutons ;

            Que m'avaient-ils fait ? Nulle offense :

Même il m'est arrivé quelquefois de manger

                        Le Berger.

Je me dévouerai donc, s'il le faut ; mais je pense

Qu'il est bon que chacun s'accuse ainsi que moi 

Car on doit souhaiter selon toute justice

            Que le plus coupable périsse.

Sire, dit le Renard, vous êtes trop bon Roi ;

Vos scrupules font voir trop de délicatesse ;

Et bien, manger moutons, canaille, sotte espèce.

Est-ce un péché ? Non non. Vous leur fîtes, Seigneur,

            En les croquant beaucoup d'honneur;

            Et quant au Berger, l'on peut dire

            Qu'il était digne de tous maux,

Etant de ces gens-là qui sur les animaux

            Se font un chimérique empire.

Ainsi dit le Renard, et flatteurs d'applaudir.

            On n'osa trop approfondir

Du Tigre, ni de l'Ours, ni des autres puissances

            Les moins pardonnables offenses.

Tous les gens querelleurs, jusqu'aux simples Mâtins,

Au dire de chacun, étaient de petits saints.

L'Âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance

            Qu'en un pré de Moines passant,

La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et je pense

            Quelque diable aussi me poussant,

Je tondis de ce pré la largeur de ma langue.

Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net.

A ces mots on cria haro sur le Baudet.

Un Loup quelque peu clerc prouva par sa harangue

Qu'il fallait dévouer ce maudit Animal,

Ce pelé, ce galeux, d'où venait tout leur mal.

Sa peccadille fut jugée un cas pendable.

Manger l'herbe d'autrui ! quel crime abominable !

            Rien que la mort n'était capable

D'expier son forfait : on le lui fit bien voir.

Selon que vous serez puissant ou misérable,

Les jugements de Cour vous rendront blanc ou noir.



Cette fable s'appelle "Les animaux malades de la Peste".

Avec cette année,

le Pognon dans le rôle de la Peste

et Cahuzac dans le rôle de l'âne qui va se faire lyncher pour expier et cacher les fautes identiques de ses congénères (1).

A moins que ...

Se passe enfin quelque chose ...

Genre un grand déballage

Du type FraudeFiscaleLeaks (avec les risques d'instrumentalisation et de truquage que ça comporte).

Parce que ce n'est pas tant le mensonge d'un homme auquel il faut s'attaquer aujourd'hui

Mais à la fraude et à l'évasion fiscale.

Le vrai problème

Avec la dette

Utilisée par certains pour asservir les pays et les peuples.

Alors mefions nous des enfumages

Et des foutages de gueules

De gauche

Et de droite

Politique,Cahuzac,Fraude fiscale,COmpte en suisse,La Fontaine,Hollande,Ayrault,

Arf !

Zgur_


PS : Concernant la fraude fiscale, je vous encourage à aller signer la pétition initiée par politeeks.info ! C'est là !

PS2 (Edit 21h15): l'amie LaetSgo me signale un billet qui part de la même idée (la fable de La Fontaine) mais va plus loin en la réécrivant joliment -> Les journaux malades de la sieste  

 


 (1) J'ai entendu ce matin que ll'Ordre des médecins allait examiner le dossier Cahuzac et remonter les comptes de sa clinique et de sa société de conseil depuis ... 20 ans. L'objectif avoué étant de lui retire toute autorisation d'exercer. Au delà de la prescrition probable des faits incirminés, ça pue la loi d'exception contre un homme à terre.

 

Commentaires

Quand le roi est fauché et la cour en peine de fêtes, il lui vient l'idée de convoquer une assemblée de notables pour quémander au peuple quelques nouveaux sacrifices. On nous propose un référendum Oui Da
Exigeons plutôt de véritables États généraux dans toutes nos provinces pour examiner en tout lieu qui dépense quoi et pourquoi le fait-il en notre nom sans nous avoir même consulter

Le 5 Mai pour exiger le retour à la souveraineté populaire

Écrit par : borneo | 07/04/2013

@borneo

J'approuve ce commentaire fort sagace.

Arf !

Zgur_

Écrit par : Zgur_ | 07/04/2013

@bornéo
100% d'accord avec vous et bravo @Zgur pour son billet

Écrit par : LR34 | 07/04/2013

Haro sur le Baudet ou malheur aux vaincus - pour ses pairs le seul tort de Cahuzac est de s'être fait gauler - la règle chez les pros du milieu : n'avouer jamais - même le flingue à la main

Écrit par : tgb | 07/04/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu