Avertir le modérateur

31/12/2011

On ne peut plus rien dire, ou presque ?

La Turquie condamne tous ceux qui, en Turquie, osent parler de génocide des arméniens en 1915 - (article 301 du code pénal turc qui, depuis le 30 avril 2008, qualifie de crime toute insulte à la «turquicité» - (lire ,   ou surtout là).

L'Assemblée Nationale française vient, à l'initiative de Sarkozy, de voter une loi, à l'unanimité (surprenant non ?), condamnant tous ceux qui nieraient l'existence des génocides, notamment celui des arméniens en 1915*.

Le Sénat français (à majorité de gauche) s'appreterait à a validé (MAJ 24.01.12) cette loi (à l'unanimité aussi ? NON, majorité simple).

Après cinq années de pilonnage et de destruction sarkozyste, mon pays me désespère.

Et ses "représentants" élus encore plus.

Depuis les clopes efffacées sur des photos célèbres et connues (plutôt que d'en choisir d'autres, d'aussi bonne qualité mais sans clope, ou de laisser la clope tout simplement).

En passant par toute critique de la politique d'Israel qualifiée maintenant d'antisémitisme.

On veut déterminer, à la place des historiens, ce qu'il faut dire des faits historiques.

Et effacer ce qui ne se cale pas dans l'histoire officielle.

Comme en Turquie, tiens !

Font chier.

Car en 2012, on verra les mêmes "vertueux" s'évertuer à défendre "la France éternelle des droits de l'homme" en cette année de cinquantenaire de l'indépendance de l'Algérie qui va raviver quelques vilains souvenirs d'une guerre sale et niée.

Parce que les français feraient bien de regarder en face les exactions de son armée pendant la guerre d'Algérie (sans oublier, ni se cacher derrière les exactions du FLN).

Et les turcs auront beau jeu, en retour, d'accuser la France, comme elle le fut dans les années 54-62, de génocide envers les algériens. Le pouvoir algérien ne s'en privera pas non plus (pour cacher son échec patent depuis 50 ans à gouverner pour le peuple).

Et les "vertueux" français alors de s'indigner de l'ingérence tuque dans l'histoire française.

Font chier.

Comme le chante Didier Bourdon, on ne peut plus rien dire.

 

Ou presque**.

La trahison de nos principes pour quelques voix.

Ca vaut largement un plat de lentilles.

Et ça nous promet de bien sales lendemains.

Car pendant ce temps, les marchés nous enculent !

Arf !

Zgur_

 

* Sur le géncide arménien, je recommande la lecture de "La dette de sang" de Archavir Chiragian (le debut sur googlebooks)

** Je sais, nous ne sommes pas en Corée du Nord, réponse d'avance à l'argument du premier crétin venu.

Commentaires

On est pas en Corée du Nord, tout de même !

Écrit par : mtislav | 31/12/2011

Et j'en profite pour te présenter mes meilleurs voeux. J'aurais bien opéré la chose par Twitter, sans pour autant me donner l'aura d'un "geek", la dite messagerie en 240 caractères étant "en surcapacité", ils font le réveillon à l'avance ceux-là... Bref, l'année finit mal, on va devoir tous descendre de l'ascenseur. Eteignez-vos bécanes, voilà 2012. Au boulot, comme en Corée du Sud...

Écrit par : mtislav | 31/12/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu