Avertir le modérateur

17/12/2011

"Vivre libre", un hommage anticipé de Jimmy Oihid à Mohamed Bouazizi ?

bouazizi.jpg

Il y a un an aujourd'hui, Mohamed Bouazizi s'immolait à Sidi Bouzid, petite ville tunisienne loin de la mer.

Parce qu'on l'empechait de mener une vie digne malgré les difficultés.

Ce "on", c'atait la police de Ben Ali, le président tunisien/dictateur ami de nos puissants et qui sera contraint à la fuite après les émeutes et la répression qui suivirent l'acte sacrificiel puis la mort de Mohamed Bouazi.

Le premier chef d'état arabe à tomber, avant Moubarak, Khadafi, et bientôt d'autres, malgré les répressions et les morts, trop nombreuses.

La soif de liberté de la jeunesse de ces pays est une vague que ne pourront pas arrêter la violence, ni les fondamentalismes, si ce mouvement est soutenu à l'extérieur.

Mais ça risque de prendre plus de temps qu'un seul printemps.

D'ailleurs, le jasmin ne fleurit pas au printemsp mais en été.

...

Depuis un an, quand je pense à ce qui s'est passé en Tunisie et dans le monde arabe, j'entends dans ma tête la chanson "Vivre libre" de l'algérien Jimmy Oihid qui date de son premier album, que j'avais découvert en ... 1990 ! Et dont je voulais parler depuis longtemps :

 

 "Vivre libre" - Jimmy Oihid (1990)

 

Vivre libre
Vivre libre

La marée a fait effacer
Ce qui me retient d’???*
Je n’ai plus rien à regretter
Si ce n’est ma liberté
Sans un espoir pour me guider
Sur cette place où je vais rester
Comme une épave sur le sable mouillé
Le monde entier va m’oublier

Wowo wowo vivre libre ou mourir
Vivre libre ou mourir

On se menace on se tape
Sans répit sans pitié
??*
Ce monde, on ne pense qu’à tuer

Wowo wowo vivre libre ou mourir
Vivre libre ou mourir

La mer, elle va m’emporter
Plus rien à espérer
Personne n’pourra me regretter
Alors que l’on m’a tant aimé

Wowo wowo vivre libre ou mourir
Vivre libre ou mourir
Vivre libre ou mourir
Vivre libre ou mourir

 

 

Cette chanson "Vivre libre" me semble vraiment coller à l'alernative choisie par les jeunesses arabes, particulièrement en Syrie.

La France, elle, vieillie et racornie sous le joug (moins violent certes) du sarkozysme a, pour l'instant, oublié ses ferments révolutionnaires, et particulièrement ceux de février 1848, les aspirations démocratiques et la soif de liberté.

Mohamed Bouazizi ne le savait pas, mais il aura marqué l'histoire.

Et contrairement à la chanson de Oihid, il y a beaucoup de monde pour regretter qu'il ne soit pas là pour voir ce que son geste à déclenché.

Qu'il repose en paix.

Libre.

A jamais.

Zgur_



 

* : Cette chanson est aussi revenu à l'esprit d'autres, puisque il y a un an, elle n'était pas disponible sur internet (à part un mp3 partiel). Merci à eux. Par contre la transcription est de moi, et jen na'ai pas tout bien entendu, si vous avez les remplaçants de ??

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu