Avertir le modérateur

03/07/2011

Quand Valérie Pécresse se faisait traiter d'insuffisante par le rapporteur UMP d'une commission parlementaire

ANHEADER.jpg

Contrairement à ce que trop de gens croient, nos amis parlementaires ne sont pas tous des feignasses. Ils bossent même souvent en diverses commissions qui pondent à rythme constant des rapports plus ou moins inintéressants qui iront dans la majorité des cas encombrer les armoires des archives de la représentation nationale (à l'Assemblée ou au Sénat).

C'est ainsi que le mercredi 7 juillet 2010 la Commission des affaires sociales sous la présidence de M. Pierre Méhaignerie, président, a  examiné le rapport d’information de M. Jacques Domergue député UMP en conclusion des travaux de la mission d’information sur la formation des auxiliaires médicaux (infirmiers, kinésithérapeutes, etc.).

Et dans ce rapport, il y a une perle concernant Valérie Pécresse, l'alors Ministre de l'enseignement supérieur :

- Question de M Christian Hutin, député apparenté socialiste du Nord :

"Il me semble que Mme Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, n’a pas été auditionnée par la mission, ce que je trouve étonnant et regrettable. Peut-être n’a-t-elle pas eu le temps ou peut-être a-t-elle jugé qu’il n’était pas nécessaire de s’exprimer devant la Représentation nationale sur un sujet qui n’est pas entièrement de sa compétence. Elle devait transmettre à la mission une contribution, qui ne figure cependant pas au rapport."

- Réponse du  rapporteur M. Jacques Domergue député UMP de l'Hérault

"Monsieur Christian Hutin, vous vous êtes étonné que Mme Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, n’ait pas souhaité être auditionnée par la mission d’information malgré notre demande insistante. Comme vous, je le déplore car ce dossier important la concernera directement – peut-être son emploi du temps ne lui a-t-il pas permis de venir parmi nous. Elle nous a communiqué une contribution écrite, mais celle-ci est insuffisante."

pecressehouhou.jpg
"Mais, non ! Regardez bien.
Comme tous les sarkozystes,

j'en ai plein, de la suffisance !"

 

Donc non seulement une ministre ne se déplace pas devant une commission traitant d'une question pleinement de son domaine de responsabilité ministérielle (la formation post bac des auxiliaires de santé), mais de plus elle permet à ses service de rendre une contribution écrite qualifiée d'"insuffisante" par le rapporteur lui-même, et, qui plus est, du même bord politique, l'UMP.

Quand on vous dit que les nominations ministérielles se font sur des critères de compétences ...

Pensons aussi à Douillet ...

LOL

Mais espérons pour notre budget national que Valérie Pécresse n'oubliera pas de faire les commissions, et surtout que celles-ci soient suffisantes.

Dans le bon sens du terme.

On peut toujours rêver.

Fallait déjà pas les inviter en 2007...

Faudra pas les réinviter en 2012 !

Qu'ils dégagent !

Arf !

Zgur_

 

 

Commentaires

Bel article concernant cette pistonnée arrogante incompétente
ça émarge à combien par mois ce type d'insuffisante?

Écrit par : cpolitic | 03/07/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu