Avertir le modérateur

08/10/2010

Le sarkozysme est un confusionnisme (bis)


617345674.jpg

C'est çui qui dit qui est !

 

 

Je reprends le titre d'un vieux billet de décembre 2008 pour le compléter par une explication sur ce confusionnisme apparent du sarkozyme.

Cette explication, je l'ai trouvée dans le Canard enchainé de cette semaine, et plus précisément dans le compte rendu d'une livre qui doit être bien intéressant : "Nicolas Sarkozy le pouvoir et la peur" par Marie-Eve Malouines :

515s7OdgCKL._SL500_AA300_.jpg

 

"Il fait de la politique comme un avocat ... Il n'envisage les enjeux politiques que comme une succession de dossiers... Peu importe que les arguments qui permettent de conclure la première affaire ne soient pas compatibles avec ceux de la seconde."

 

C'est vrai que vu comme ça, on comprend facilement le ressort des contradictions intrinsèques du sarkozysme.

Libéral affirmé mais étatiste pour ses amis (Dassault, ...) ...

Fils d'immigrés mais ouvrant la boite de Pandore des racismes de la société française ...

Divorcé d'une Ciganer (qui signifie tsigane) mais faisant la chasse aux Roms ...

Ayant mené une vie fort peu catholique, mais s'affichent comme tel avec le pape...

Disant tout et son contraire.

On comprend ainsi pourquoi Sarkozy est le digne disciple de Tony Blair et de sa manière de conquérir le pouvoir en s'adressant comme il faut à chacun des segments d'électorats délimités par les spin-doctors et leurs études (d'où le recours massifs aux sondages).

Des convictions, des vraies ?

Pour quoi faire ?

Conquérir le pouvoir comme ça, c'est bien plus simple.

Mais pour en faire quoi, une fois au sommet ?

Pour en faire ce gros merdier qui nous tombe dessus depuis 3 ans et demi.

 

Fallait déjà pas l'inviter.

Faudra voir à ne pas le réinviter.

Et peut être même à le virer, vite fait.

Arf !

Zgur

 

 

Commentaires

La contradiction élevée au rang de modèle.
Et surtout, le pouvoir par la discrimination et la séparation (pour mieux régner).
On attaque surtout ceux qui ne peuvent se défendre : les pauvres, les vieux, les jeunesm lesmalades, les sans papiers, les Roms...
A force de séparer et de se faire des ennemis, il ne va plus lui rester grand monde ni grand chose.

Écrit par : BertranD | 09/10/2010

je vois une cohérence à sa politique : servir les intérêts de ceux qui l'ont porté au pouvoir, ses amis du fouquet's... Une politique de classe...

Écrit par : des pas perdus | 09/10/2010

yep... ne pas le réinviter, faudra que les Français soit un peu moins aveugles en 2012...
Quand à le virer, j'y crois encore moins...

Je suis pessimiste moi ce matin...
Même si le rapt de Frontiste risque de moins marché en 2012...

Écrit par : nico | 11/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu