Avertir le modérateur

27/05/2010

Retraites : la presse de propagande au service de la fabrique du consentement

Une petite photo du France Soir du 19 mai dernier (prise dans mon bistrot en panne de Parisien):

fs19052010.jpg

Sarko doit être content d'avoir des amis russes pour maintenir à flot ce fleuron de la presse de grand-papa en perdition.

On notera l'utilisation du mot "réforme" pour qualifier une régréssion sociale, un grand classique.

Certes, France-Soir est un journal de moins en moins lu (mais cité dans les revues de presse matinales) mais il participe à "La fabrique du consentement" sur les retraites (selon la formule de Noam Chomsky, lire ici), ce rouleau compresseur médiatique mis en place avec la complicité des journalistes aux ordres (même inconscienmment quand ils sont vraiment incultes économiquement).

Qu'ils crèvent.

Arf !

Zgur

 

 

Commentaires

Le "qu'ils crèvent" me donnerait presque envie de les soutenir. Petite phrase inutile, vraiment...

Sinon, la presse d'opinion ne m'a jamais choqué. Libération ou l'Huma sont à fond contre Sarkozy. Le Figaro et France Soir le soutiennent. C'est beau la pluralité de la presse...

Non, j'aime pas ta dernière phrase... C'est bête, parce que sur le fond, je ne suis pas forcément en désaccord avec toi. Un rouleau compresseur médiatique est en train de se mettre en place, et personne ne crie suffisament fort les nombreuses contradictions de Sarkozy... Dommage

Bonne soirée

Écrit par : falconhill | 27/05/2010

Ouais Zgur !

Moi j'emploie le mot "contre-réformes" maintenant. La propagande par la novlangue m'exaspère !

D'ailleurs je détermine en quelques fractions de seconde l'orientation politique d'un journaliste rien qu'en écoutant son vocabulaire.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | 27/05/2010

Ami Falcon

Ma colère est grande.
Et je sait bien qu'elle est parfois mauvaise conseillère.

En d'autre temps, j'aurais plutôt écrit "Du goudron et des plumes !" plutôt que "Qu'ils crèvent !".

Mais de leur coté, ils s'en balancent qu'on crève.

Et ils sont déjà prêts pour la guerre civile qu'ils nous préparent.

Alors ...

J'espère quand même, sans trop y croire, qu'il en sera autrement.

Zgur

Écrit par : Zgur | 27/05/2010

@ cui cui

Oui, une Contre-réforme, c'est ça.
J'ai un livre qui date des années 70 qui énonce ce programme. Il faudra que je le retrouve.

Et reconnaitre l'orientation politique derrière la pseudo objectivité des journalistes est un petit jeu parfois amusant (et un peu lassant).

Paz y salud !

Zgur

Écrit par : Zgur | 27/05/2010

oui "qu'ils crèvent" ces larbins du consentement qui par leur servilité participent à la saloperie générale et qu'ils en crèvent car ces cons en seront les victimes suivantes

Écrit par : tgb | 27/05/2010

Le premier commentateur a raison, y'en a marre du “journalisme des bons sentiments”, de la “bien pensance” et des “médias [qui] valoriseront toujours ceux qui […] font les frais [de toute action politique] ou qui crient le plus fort” (c'était comment le traitement des manifestations et des grèves ce soir à la télé, pas trop gnangnan-complaisant ?).

http://www.lepost.fr/article/2010/02/06/1927646_david-pujadas-le-journalisme-est-de-plus-en-plus-une-sorte-de-derive-mal-digere-de-la-defense-de-la-veuve-et-de-l-orphelin.html

C'était l'Albert Londres* du JT de 20 h sur France 2, à vous Cognacq-Jay, à vous les studios.

* « Je demeure convaincu qu'un journaliste n'est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de pétales de roses. Notre métier n'est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie », Terre d'ébène (La Traite des Noirs), récit, Paris, Albin Michel, 1929 (Wikipédia).

Chacun sa profession (de foi).

Écrit par : Antigue | 27/05/2010

Oui, qu'ils crèvent!, les journaux aux ordres, qu'ils crèvent!, les journalistes vendus, qui mangent la soupe froide en faisant des grands Ssslurp!, qu'ils crèvent, les manipulateurs d'opinion, qu'ils crèvent, les pubards "créatifs", qu'ils crèvent, les dominateurs "Ça ne sert à rien. Vous allez perdre" (cf. CSP "Prophéties auto-réalisatrices" http://comite-de-salut-public.blogspot.com/2010/05/propheties-auto-realisatrices.html)

Tous ceci peut être dit sans ronds de jambes, sans à-coté moraux, si ces "qu'ils crevent" s'adressent aux fonctions plutôt qu'aux hommes.
Pour les hommes, une bonne rééducation devrait suffire...

Écrit par : jide | 28/05/2010

le pire c'est qu'ils sont déjà morts
en décomposition
et qu'ils ont jurés de ne pas pourrir seuls
mais d'emporter dans leur néant
puant
tout ce qui est vivant
et qui par ce fait est pour eux une insulte

qu'ils crèvent oui
mais qu'ils crèvent sans nous!

Écrit par : iGor | 28/05/2010

D'accord... Qu'ils crèvent, que ceux avec qui nous ne sommes pas d'accord crèvent...

M'est avis qu'on risque de se retrouver pas beaucoup... (et même on ne risque de plus en être des restants...)

Non, vraiment j'aime pas. Pas du tout ton billet...

Écrit par : falconhill | 29/05/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu