Avertir le modérateur

24/01/2010

Vite ! Mobilisation générale pour que les haïtiens puissent de nouveau manger des galettes de boue

Omayra_Sanchez_Armero_Colombie_1985.jpg

Oui, je sais.

La photo ci-dessus n'est pas une photo d'une petite haïtienne. Non. Non.

C'est la photo de la - hélas - trop célèbre Omayra Sanchez, la petite colombienne morte en direct en 1985 devant les caméras du monde entier alors qu'aucun secours n'avait pu lui être porté.

Mais j'ai immédiatement pensé à elle dès les premières nouvelles montrées du tremblement de terre à Haïti.

Cette espèce d'indécence du chantage à l'émotion.

Si vite.

Une fois de plus.

Ils nous avaient tous pourtant promis qu'on ne les y reprendraient plus.

Après Timisoara ...

Après le tsunami ...

Etc.

Etc.

Pourtant, aujourd'hui en Haïti, combien de journalistes au m², combien de reportages tire-larme et sans intérêt informatif ?

Trop, bien trop.

 

Alors ne vous vous méprenez pas sur le sens du titre et du début du billet.

Oui, il fait aider les Haïtiens, et donner de l'argent à des organisatins humanitaires (attention aux contrefaçons).

Et donner de l'argent pour la reconstruction.

Mais si c'est pour reconstruire l'Haïti d'avant, est-ce vraiment raisonnable ?

galettes.jpg

A propos des gallettes de boue
lire là, chez "La route de la faim"

 

Et, en guise de soutien aux haîtiens, au leu d'écouter les branquignols de la chansonnette franchouille contnts d'être sur la photo, découvrez plutôt les chanteurs haïtiens.

Et notamment Boukman experyans (lire aussi ici chez RFI Musique)

 

 

Il faudrait aussi trouver en ligne "Wet Chen" (Get Angry, Break The Chain).

« Ce n’est pas une musique qui est encouragée. La CIA n’aime pas cette musique, non ils n’aiment pas… Les types qui sont derrière le Néolibéralisme, le FMI, la banque mondiale comme des racketteurs. Maintenant les politiciens sont devenus des racketteurs … Ces sont les instances internationales qui dirigent le monde actuellement. Ouvrez vos yeux avec ce marché-là, nous sommes en train de devenir des zombis. »

Lolo, de Boukman Experyans

Tu m'étonnes, Lolo !

revolution.jpg

Même si les situations politiques et historiques ne sont pas vraiement comparables, il faudarait aujourd'hui se souvenir du tremblement de terre de Managua en 1972 (qui détruisit le centre ville reconstruit après le tremblement de terre de 193)1. Et des détournements de l'argent de la reconstruction par le pouvoir somoziste. Pouvoir qui s'est fait dégager par les armes des sandisnistes quelques années après.

A propos, on n'entend pas beaucoup parler de l'argent des riches élites haïtiennes.

Va t il revenir au pays pour financer la reconstruction ?

Cela me semble bien plus intéressant que voir les bons sentiments étalés à longueur d'ondes, non ?

Arf !

Zgur

 

 

Ajout du 25.01.10

Dans le même ordre d'idée, allez lire le billet de Jean Pierre Martin "Haïti : non-lieu pour le FMI"

 

Commentaires

Excellent!
La presse française a peu relayé la magnifique proposition du président du Sénégal Abdoulaye Wade: offrir aux haïtiens qui le souhaiteraient de revenir sur les terres africaines d’où ils furent déportés par la traite d’esclaves. Se posera évidemment la question du financement de ce retour.

Or nous savons que de «gentils organisateurs» se sont considérablement enrichi à l’époque en «offrant» aux «voyageurs» un aller simple.

Il serait donc naturel qu’un certain nombre de nos maires français se proposent pour financer cet Exodus d’un nouveau genre.

En France, les principaux ports négriers furent Nantes, La Rochelle, Bordeaux, Saint-Malo et le Havre-Rouen.

Écrit par : Fleuryval | 25/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu