Avertir le modérateur

30/11/2009

Pour un minaret, les émirs et les pétrodollars quittent la Suisse

raffinerie-de-petrole_940x705.jpg

Minarets non traditionnels

 

Bon, c'est donc reparti pour un tour de machine à baffes et à conneries toute faites.

Ce n'est pas tant la pensée unique qui nous mine la vie (quoique ..), c'est plutôt la pensée automatique de nos "zélites".

Aujourd'hui, la pensée automatique des élites, c'est de vouloir nous faire croire que les suisses sont des vilains racistes parce qu'il ne veulent pas plus de minarets dans leur pays. C'est sûr qu'un référendum populaire, on n'est pas trop habitué, dece coté-ci du Léman. Et on est encore moins habitué à en respecter le résultat quand par hasard on s'y est aventuré.

Pour en revenir aux minarets, je partage complètement l'avis de SAS Swami:

"Je refuse d'assimiler à du racisme ou à de la xénophobie l'allergie à une religion (à n'importe quelle religion, ou à toutes les religions, ou à toutes les religions d'un certain type). Bien qu'hélas l'histoire, en particulier du XXe s., nous donne de sinistres exemples d'assimilation peuple = religion ayant abouti à de terribles massacres, pogroms ou génocides, cette histoire ne me paraît pourtant absolument pas de nature à justifier que l'on persiste dans de telles assimilations, bien au contraire.

Pour moi, une religion reste une opinion et non pas une race, une ethnie ou une couleur de peau, et comme toute opinion (notamment politique) il me paraît tout-à-fait légitime d'avoir sa propre opinion quant à ces opinions que sont les religions, en particulier tout-à-fait légitime de pouvoir en faire la critique, y compris en les combattant dès que ces religions ne se mèlent pas seulement de régler les rapports individuels de leurs fidèles avec "Dieu", mais prétendent également, dans une mesure plus ou moins grande, avoir un impact sur la vie sociale et ses lois, régir celles-ci, et s'imposer à toute autre personne que ses fidèles."

Et puis se foutre sur la gueule pour un machin qui n'existe pas (ou alors il a intérêt à avoir une bonne excuse !), ce n'est vraiment pas malin.

Comme dit Richard Dawkins :

"La religion est une insulte à la dignité humaine. Que ce soit avec ou sans elle, il y aura toujours des gens bien qui font de bonnes choses, et des mauvais qui font de mauvaises choses. Mais pour que des gens bien agissent mal, il faut la religion."

D'ailleurs, un imam indonésien s'est déjà prononcé contre cette décison suisse.Un indonésien. Même pas suisse, ce qui pour le coup aurait plus de logique.

Ca me rappelle  qu'un autre imam indonésien avait condamné, il y a une quinzaine d'années (ou plus),  une robe d'Yves Saint Laurent qui était apparemment ornée d'une calligraphie arabe reprenant le nom du prophète. Ils n'ont pas d'autre choses à faire, les imams indonésiens, que de regarder les télés occidentales ?

Et finalement, malgré le référendum, ça m'étonnerait que les milliards de pétrodollars quittent les banques suisses, ni que les émirs cessent de venir s'encanailler à Marbella.

Et ça n'améliorera pas non plus la situation sociale des travailleurs immigrés musulmans et exploités dans les chantiers et les entreprises des monarchies du golfe persique, jolis pays où je serais emprisonné (et plus si affinités) pour un billet comme celui-ci.

Le combat devrait plutôt être social et politique que religieux.

Arf !

Zgur

 

29/11/2009

Panique au Manginternet

swine-flu-panic-button.jpg

Pour la centième de l'émission "Panique au Mangin Palace", il y a deux ans, j'avais fait un petit billet laudateur sur cette création radiophonique de très haut niveau zygomatique (et pas seulement !). Puis j'annonçais un site contenant les podcasts de l'émission. Hélas le site, tenu par Antoine, a été détruit peu après.

Mais voilà que je découvre aujourd'hui, sans doute en retard (mais vieux motard ...), qu'un autre site existe pour revivre en balladodiffusion (1)  les délires radiophoniques de  Philippe Collin et Xavier Mauduit,  et les aventures de Monique et Jean-Claude. Il s'agit de www.nelachezrien.org

Ce site, simili officiel (?) m'a l'air d'être bâti sur le même modèle économique (mwarf !) que Le site de "Là-bas si j'y suis".

Et hop, dans le rouleau de sites à écouter.

Pouf, pouf !

Arf !

Zgur

 

(1) qui n'a rien à voir avec la façon dont Balladur nous a balladé - et Chirac avec nous - pendant 3 ans.

26/11/2009

Qui osera poser à Sarkozy, chanoine de Latran, la question de l'apprentissage de la différence du bien et le mal par les prêtres pédophiles ?

9566511.jpg

Libération d'aujourd'hui parmi bien d'autres nous informe qu'un "rapport officiel de plus de 700 pages accuse l'Église catholique d'Irlande d'avoir couvert les abus sexuels commis par des prêtres de la région de Dublin sur des centaines d'enfants pendant plusieurs décennies."  et que "la police irlandaise, la Gardai, est [...] accusée d'avoir fermé les yeux sur de nombreuses accusations d'abus sexuels de la part de prêtres, en jugeant qu'elles ne relevaient pas de sa compétence".

Que les prêtres catholiques - d'Irlande et d'ailleurs - soient souvent accusés de pédophilie et condamnés pour ces faits ne devrait suprendre personne. Interdits de mariage par une hierarchie inflexible dans sa bêtise et fréquemment en contact avec les jeunes, tout en bénéficiant de la confiance des familles, les prêtres catholiques sont logiquement confrontés à des frustrations sexuelles que certains assouvissent dans la pédophilie.

Cela ne devrait pas surprendre.

Cela ne me surprend pas.

Ce qui me surprend par contre toujours quand des affaires de ce type remontent à la surface (celle-ci n'est ni la première ni la dernière), et ce qui me scandalise toujours, c'est le silence et la complicité de la hiérarchie catholique.

Et pire encore, c'est la décision quasi systématique de cette même hiérarchie de couvrir et de camoufler les exactions de ses prêtres. Et encore pire, de ne pas les retirer de la circulation (dans un monastère loin de tout et de tous, par exemple) mais simplement de les éloigner du lieu où les faits ont été commis et, malgré tout ce qu'on sait d'eux, de leur permettre d'être à nouveau en contact avec des enfants. Et souvent de recommencer.

Alors qui osera rappeler à Nicolas Sarkozy, chanoine de Latran, sa déclaration déjà scandaleuse en soi, de du 20 décembre 2007 ?

« Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé, même s’il est important qu’il s’en approche, parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance. »

Et lui demander si les prêtres pédophiles et leurs complices de la hiérarchie catholique sont les mieux placer pour transmettre les vraies valeurs et l'apprentissage de la différence entre le bien et le mal (1) ?

Oui, qui osera ?

Surement pas les carpettes qui lui servent de prompteurs à question lors de pseudo-interviews.

Cela change, n'est-ce pas, de l'hystérie anti pédophile et anti déliquance sexuelle affichée par ce pouvoir, de fichage ADN en projet de castration chimique, en passant par la ré-incarcération du condamné pourtant libéré à la fin de sa peine.

Saloperie de curés, saloperie de religion(s) !

Et saloperie de pouvoir complice.

Alors ...

Vive l'apostasie

Zgur

 

 

(1) pour ceux qui croiraient encore que la religion est nécessaire au sens moral, à la différnetiation du bien et du mal, je conseille de lire le chapitre 6 (et tout le livre bien sûr) de "Pour en finir avec dieu" de Richard Dawkins, dont j'ai déjà parlé.

 

 

24/11/2009

Souvenir perso et décrassage neuronal: Zappa - Peaches en Regalia

Un petit - mais grand - souvenir pour se décrasser les neurones :

 

 

J'ai réécouté ce morceau il y a quelques mois.

Cela devait faire vingt ans depuis la dernière écoute.

Joie.

Plaisir.

Music.

Zappa.

Donc ...

Zapparf !

Zgur

 

 

Domenech, une veine de ...

Domenech a tout appris au PSG (?)

Finalement et pour en finir vraiment avec le foot au moins jusqu'en juin, il n'y a pas qu'une question qui n'a pas été posée sur la victoire à la main de l'équipe de France de Football.

Il y en a une autre.

Si. Si.

Si on considère que :

Domenech a son équipe qualifiée pour la phase finale de la coupe du monde (objectif mal atteint, mais atteint),

Domenech prend sa revanche sur sa défaite de 1973 face à l'équipe d'Irlande,

Domenech a gagné plus de 800 000 € grâce à la main pleine (aux as) de Thierry Henry,

On peut se poser la question de savoir si finalement Domenech n'a pas surtout une veine de cocu.



"Estelle, si tu reviens, j'arrête tout et je fais rejouer le match." ?

Mwarf !

Zgur

 

 

 

NB ... Estelle, .... c'est juste pour rire.

20/11/2009

Un travail à la main pour une équipe de branleurs

Le roi des branleurs made in France

 

Maintenant en football, quand une équipe jouera mal mais gagnera quand même, on dira qu'elle a joué comme une main.

Les journaux irlandais, bien que tout à leur colère, n'ont pas à ma connaissance protesté nommément contre le "travail à la main" de l'équipe de France.

Parce que "travail à la main" alors se traduirait en anglais par "handjob", qui veut ausi dire "branlette".

Ca irait pourtant bien à cette équipe de branleurs, non ?

Mwarf !

Zgur

 

(encore un billet ce soir sur le foot, et j'arrête, promis !)

Foutez la paix à Thierry Henry et virez Domenech!

carton-rouge.jpg

Juste une petite remarque :

Au lieu de se lacher sur Thierry Henry, certains feraient mieux de se demander pourquoi il a fallu en arriver à profiter d'une erreur d'arbitrage (pas vu pas pris) sur une main (involontaire ou reflexe) d'un joueur français dans les dernières minutes de la deuxième prolongation du deuxième match de barrage pour que l'équipe de France de football   se qualifie enfin en phase finale de Coupe du monde.

On nous parlait d'un match référence que l'équipe allait faire.

Eire un, et deux et triple zéro !

Alors, foutons la paix à Thierry Henry.

Alors faisons enfin, comme le demande justement Trapattoni,  changer ces règles à la con qui favorisent aujourd'hui l'équipe de France mais qui lui ont si souvent (et à d'autres équipes) été défavorables. (et on a finalement évité les ginolades)

Et VIRONS DOMENECH, le vrai responsable de tout ce merdier.

Car s'il avait vraiment bien fait son boulot, l'équipe de France se serait qualifiée en gagnant sa poule (cot cot) et en ayant un bon moral pour la suite de la compétition (parce que là, franchement ...).

Alors merci Raymond ...

L'équipe est qualifiée pour la phase finale.

Mission (mal) accomplie.

Et tu as eu ta revanche perso sur l'Irlande 1973 (écouter ça !)

Maintenant, DEGAGE !

Ho, Hisse, ...

Dehors.

Laisse maintenant faire les grands.

Mwarf !

Zgur

 

14/11/2009

Le temps des émeutes

Il y a quand même des matins où France Inter ne mérite vraiment pas le surnom de la peste Inter que lui a attribué PLPL puis le PlanB. Ce matin samedi 14 novembre, par exemple, on a pu entendre chez Laurence Luret l'anthropologue Alain Bertho nous parler du temps des émeutes.

emeutesBertho1.jpg

C'est non seulement le titre de son dernier bouquin paru chez Bayard, mais surtout selon lui le moment historique mondial dans lequel nous sommes retombés comme deux fois par siècle environ (cf le printemps des peuples en 1848, les émeutes autour de la révolution bolchévique, mai 68).

Mais surtout un moment historique mondial qui va durer un peu, selon Alain Bertho.

Et pas pour rien, car les raisons abondent et ne sont pas très glorieuses pour les élites qui nous gouvernent:

"Une des raisons de l'exaspération, c'est que les préocupations populaires ne sont pas mises à l'agenda politique officiel."

Des émeutes contre la mort de jeunes (par la police) aux émeutes contre les conséquences de la mondialisation et la financiarisation de l'économie (émeutres de la faim ...), jusqu'aux émeutes étudiantes et de la jeunesse scolarisée sur tous les continents, répondant au discours simplement disiplinaire et répréssif dui monde des adultes et des "décideurs".

Tout l'entretien est disponible en podcast sur le site de France Inter

Ou ici : podcast

 

La liste des émeutes dans le monde (pas dans Le Monde, non!) est sur le blog d'Alain Bertho http://berthoalain.wordpress.com/

 

Alors ?

No Future ?

...

Let's riot ?

...

Depuis le temps qu'on le dit ...

L'escalade est déjà là.

 

riotpolice350.jpg
Policiers anti-émeutes péruviens défilant à Lima le jour de l'indépendance 2007
(Photo: Pilar Olivares/Reuters)

 

Dans tous les pays, les polices sont prêtes ou se préparent à l'affrontement.

Et l'exaspération monte

Avec la crise qui s'accroit pour les plus faibles et profite encore aux plus riches.

 

Alors inéluctable, l'affontement ?

 

Zgur

 

Ajout du 15.11.2009 17h00

On peut aussi lire l'interview d'Alain Bertho dans "Les Inrockuptibles" :

Extrait : "L’exaspération populaire est à la hauteur de l’arrogance des pouvoirs étaticofinanciers et de l’autisme des organisations politiques. Aujourd’hui, les conditions sont réunies pour que la séquence de l’affrontement soit durable. Et face à la révolte, c’est une logique militaire qui l’emporte à São Paolo comme à Urumqi, à Athènes comme à Villiers-le-Bel, à Alger comme à Dakar. Quand la guerre devient d’une certaine façon un mode de gouvernement, on peut craindre l’escalade. De part et d’autre."


Et le post de C LA ROSE du 23.10.2009 qui reprend une interview avec l'IRIS

 

Ajout du 18.10.2009

Lire avec intérêt le billet de Slovar "Vitrines de Noël : Les futurs "jouets" des policiers disponibles à Milipol" ainsi que le témoignage de Catherine Charles présidente de l’Arppi, "L'archipel des Robocops" (signalé par Affreux, Sale, Bête et Méchant - merci à lui).

Les force de "l'ordre" sont prêtes pour faire régner le "droit à la tranquilité" (des uns), c'est sûr.

 

 

 

Message personnel : Et Hop !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu