Avertir le modérateur

06/04/2008

Qui de Derek (Flint) ou de Matt (Helm) merite le Kitsch d'Or?

 b9f7b2411e5f8d087f07a0f2a5872844.jpg

 

Comme je parlais récemment du personnage Flint (incarné par James Coburn) sur l'excellent Observatoire National du Kitsch, j'ai décidé de profiter des capacités incroyables du web pour illustrer mon propos.

Notre homme Flint et F comme Flint sont deux films qui ont marqué mon enfance (un peu comme The Omega man/Je suis une légende) par leur diffusion, rare, sur la télévison de l'époque (3 chaines seulement et fin des programmes à 23h00!)

Ces variations (je n'ose parler de pastiche) inspirées des films de James Bond sont devenu des monuments de kistch "sixtie's" totalement irresistibles que j'ai revus avec grand plaisir grâce à l'achat imprévu d'un double DVD d'occasion il y a quelques années:

 

   Our man Flint (Notre homme Flint) (1966)

 

 In like Flint (F comme Flint) (1967)

 

On y trouve un peu de ce qui a inspiré la série des "Austin Powers".

Toutefois le filon d'inspiration de Mike Myers pour Austin P. est sans conteste le personnage de Matt Helm incarné par le très classieux Dean Martin dans quatre films tournés entre 1966 et 1969 (rediffusés l'an dernier sur CinéPolar):

 

     Matt Helm - "The silencers" opening - (1966)

 

 

    Bande annonce de Murdrerer's Row (1966)

 

Alors, à vous de choisir qui des deux mérite le Kitsch d'Or. 

Personnellement, je vote pour le kitsch de Dino/Matt Helm, même si je préfère les films de James Coburn/Flint.

Kitschement votre ! 

Arf !

Zgur 

Commentaires

Moi, j'aime bien les danses effeuillages de Carla Bruni dans The Silencers !
;o)

Écrit par : JeandelaXR | 06/04/2008

alors là non mince je laisse un commentaire et hop voila t'y pas que le zgur y change de note aussi sec et maintenant sur le coup je suis incompétent - pas que je n'y connaisse rien en kitch mais ces deux films faut être zgur et abonné à ciné polar (autant dire complêtement désespéré) pour connecter

Écrit par : tgb | 06/04/2008

Hey Zgur,
merci à toi. Toute incursion dans le côté kitsch de la force est à saluer d'un Taïaut! bien senti. Ce que je m'empresse de faire.
Sinon, je dois t'avouer que ma connexion britonne est un tantinet poussive (je capte un Wifi puissamment intermittent...) surtout quand il s'agit de regarder des vidéos. Contraint et forcé, je les garde donc sous le coude pour des jours meilleurs.

Gargouillis amicaux
L'observateur du kitsch

ps : j'imagine que tu connais, mais au cas où : la bible du kitsch cinématographique sur Internet, c'est Nanarland, un must du genre : http://www.nanarland.com

Écrit par : Lémi | 07/04/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu