Avertir le modérateur

10/11/2007

Même les vrais durs finissent par mourir ...

 medium_Time_Mailer.jpg

On vient d'annoncer la mort de Norman Mailer, un des plus grands écrivains américains et une des plus grande gueules qui soient.


Parmi la quarantaine de livres qu'il a écrit, j'en ai lu que quelques uns, dont je garde un excellent souvenir.

medium_les_vrai_durs.jpg

Mais c'est surtout son seul film, "Tough guys don't dance" ("Les vrais durs ne dansent pas") tiré de son propre roman que j'ai envie de vous conseiller, en espérant d'ailleurs qu'il sera bientôt diffusé sur une chaine de télé  (Allo, Arte?, une soirée théma?).

 

medium_Tough_guys.2.jpg

Accrochez-vous bien car ce film est d'une construction extraordinaire, complexe à souhait, mais pour la bonne cause, à rendre planplan même Tarantino. 

D'autre part, je vous conseille de lire aussi "Pourquoi sommes-nous en guerre ?"

"Constamment lisible, analytique et percutant, la profession de foi de Norman Mailer pour l’existence d’une démocratie saine acceptant la critique tonne d’imprécations contre les procédés de l’administration Bush. Pour lui, l’Amérique d’aujourd’hui, celle des Républicains tend une main vers la charité chrétienne et l’autre vers la compétition acharnée, les deux mamelles de l’Amérique de Bush que sont l’Église et le FBI. "C’est un fait que ce peuple s’enfonce chaque année plus loin dans la vulgarité. Donc, ou en effet, la guerre est 'aussi' un fantastique feuilleton télé." Quitte à comparer la situation des États-Unis à celle de l’Empire romain décadent, Mailer annonce que le système Bush s’emballe dans une folie de conquête du monde à défaut de pouvoir faire régner en son pays une véritable éthique démocratique. Quand Bush part en guerre "pour restaurer la moralité", Mailer décrypte un jeu dangereux qui met en péril et la civilisation et le libre arbitre de jugement propre à chacun. Mailer n’agite pas le drapeau, pas plus qu’il ne le brandit. Il nous met en garde contre l’avènement d’une situation qu’il qualifie de "pré-totalitaire".
Cette petite centaine de pages fouette le sang. C’est la leçon d’un vieil homme éveillé qui vient nous réveiller.

--Denis Gombert "    source Amazon

 

Et il va falloir quand même que je me mette à lire "Les nus et les morts", écrit à 25 ans et inspiré par son expérience de la guerre du Pacifique.

Zgur

Commentaires

Pour ses autres bouquins, je ne suis pas à même de juger, mais on m'en a dit le plus grand bien. Pour le dernier, celui sur Hitler, je peux affirmer que c'est plutôt une grosse bouze. Aussi simpliste que mal écrit.
Mais encore une fois : je ne parle de ceux qui ont précédé.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 10/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu