Avertir le modérateur

14/12/2008

Un président comme on n'est pas prêt d'en avoir

Texte du 01.11.2007, mise à jour des liens le 14.12.2008

medium_le_president.jpg

 

J'ai du voir ce film d'Henri Verneuil une bonne dizaine de fois et je ne m'en lasse pas.

Ce monologue-harangue est un morceau de bravoure comme Gabin les aimait et comme Miche Audiard savait les trousser pour Gabin.

Régalez-vous :

 

Extraits :

« La politique, Messieurs, devrait être une vocation... Elle l'est pour certain d'entre vous... Mais pour le plus grand nombre, elle est un métier... Un métier qui, hélas, ne rapporte pas aussi vite que beaucoup le souhaiteraient, et qui nécessite d'importantes mises de fonds car une campagne électorale coûte cher ! Mais pour certaines grosses sociétés, c'est un placement amortissable en quatre ans... Et s'il advient que le petit protégé se hisse à la présidence du Conseil, le placement devient inespéré... Les financiers d'autrefois achetaient des mines à Djelitzer ou à Zoa, ceux d'aujourd'hui ont compris qu'il valait mieux régner à Matignon que dans l'Oubangui et que de fabriquer un député coûtait moins cher que de dédommager un Roi Nègre !... Que devient dans tout cela la notion du Bien Public ? Je vous laisse juges...»

...


« Durant des années, à travers le monde, j'ai visité des mines, des camps de personnes déplacées... j'ai vu la Police charger les grévistes, je l'ai vue aussi charger des chômeurs... j'ai vu la richesse de certaines contrées, j'ai vu l'incroyable pauvreté de certaines autres... Durant toutes ces années, je n'ai jamais cessé de penser à l'Europe... Monsieur Chalamont a passé une partie de sa vie dans une banque à y penser aussi... Nous ne parlons forcément pas de la même Europe. Lorsqu'il y a quelques mois, les plus qualifiés parmi les maîtres-nageurs de cette assemblée sont venus me trouver pour éviter une crise de régime, j'ai pris un engagement... celui de gouverner... Or, gouverner ne consiste pas à aider les grenouilles à administrer leur mare !...

Tout le monde parle de l'Europe... Mais c'est sur la manière de faire cette Europe que l'on ne s'entend plus... C'est sur les principes essentiels que l'on s'oppose...»

...

Si cette assemblée avait conscience de son rôle, elle repousserait cette Europe des maîtres de forges et des compagnies pétrolières... Cette Europe, qui a l'étrange particularité de vouloir se situer au-delà des mers, c'est-à-dire partout... sauf en Europe!... Car je les connais, moi, ces européens à têtes d'explorateurs !

...

- Je vous reproche simplement de vous être fait élire sur une liste de gauche et de ne soutenir à l'Assemblée que des projets d'inspiration patronale !

- Il y a des patrons de gauche, je tiens à vous l'apprendre !

- Il y a aussi des poissons volants, mais ils ne constituent pas la majorité du genre!

 

 

Trahisons, conflit d'intérêt, népotisme, ploutocratie, oligarchie, magouilles d'appareils, ce film évoquant la quatrième république fiinissante est pourtant d'une terrifiante  justesse en nos temps de fascination du pouvoir pour l'argent.

La précision de certaines phrases ne fait qu'en souligner leur actualité.

Arf!

Zgur

 

Le Président, un film d'Henri Verneuil (1961)

Commentaires

Merci pour ce post. Il est "trop" comme disent les jeunes.
J'ai craqué et ne souhaitant pas "tricher", j'ai fait un post uniquement avec un lien vers cette page.

Pour mémoire, nous étions commentateurs sur le blog de Bertrand de Valparaiso.
Avec lui aussi, je me sens souvent en accord.... Il a beaucoup donné et a choisi de changer de rythme de publication mais j'espère qu'il poussera un cri de temps en temps.

Écrit par : Pierre Cuzon | 02/11/2007

Génial Gabin. Merci pour ce post

Écrit par : Falconhill | 02/11/2007

Et oui, c'est beau... Comme au cinéma.

Merci encore une fois pour les vidéos.

Écrit par : Françoise | 02/11/2007

@ Pierre Cuzon

Merci pour le lien et la citation.
Votre site a l'air très bien. Je vais l'explorer u êu très bientôt.

Sinon, il faut que je retourne chez BertranD, j'ai un seau de cendres à me mettre sur la tête, (rapport à un jeu).

@ Falcon et Françoise
Merci de vos visites et commentaires réguliers.

Zgur

Écrit par : Zgur | 02/11/2007

Hello,

Un grand film, même si la mise en scène est maintenant vieillie. Merci pour ce rappel tellement d'actualité.
Bon week-end. @ + ...

Écrit par : krissolo | 03/11/2007

Pas mal du tout cette séquence...
Merci !

Écrit par : frère odm | 14/12/2008

merci pour cet extrait - j'ai du voir le film aussi une tripotée de fois et ce passage à l'assemblée nationale avec la gouaille de Gabin est un pur moment d'anthologie plus que jamais d'actualité

Écrit par : tgb | 15/12/2008

Audiard, c'est dur de s'en lasser
Un anar de droite, certes, mais un anar tout de même.
Un rappel salutaire, merci

Écrit par : Claudius | 06/08/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu