Avertir le modérateur

02/10/2007

L'un passe ...

L'un passe

medium_sarkoiznogoudjp8.jpg

  ...

  

 

L'autre pas :

 medium_medium_jospinCOUPABLE.jpg

 ENCORE MERCI LIONEL !

 

 

 medium_impasse.jpeg

(et si tu voulais bien fermer ta gueule tant que tu n'a as reconnu tes erreurs!)

Moralité : les mines de sel pour Lionel !

 

Zgur 

 

 

 

Photo de Sarkoznogoud par Alf92, trouvée sur Sarkostique 

Montage Jospain par Zgur 

Commentaires

Clair. Excellentissime. Net. Précis.

Écrit par : ALLAIN JULES C@MMUNICATION | 02/10/2007

minimal et efficace

(et même si Jospin reconnaissait ses erreurs qu'il la ferme quand même (on voit les baltringues de conviction qu'il s'était choisi)

Écrit par : tgb | 02/10/2007

On aimerait assez qu'il la ferme en effet.

Néanmoins, moi je l'aimais bien. J'aime bien ce qu'il a été jusqu'au premier tour 2002.

Écrit par : franssoit | 02/10/2007

Quel laconisme ! Excellent !
(Et en plus, je suis complètement d'accord !)

Écrit par : Flo Py | 02/10/2007

Oui, oui, encore, Bravo!!!
Comme on dit dans d'autres blogs, je plussois!!!

Écrit par : JeandelaXR | 03/10/2007

Approbation inconditionnelle.

En même temps, la fin de l'article de Libé m'a bien fait rire:

"Tournons la page et passons, comme nous y a appelé François Hollande à La Rochelle, au travail d’élaboration d’un projet politique porteur des changements attendus par le pays et d’un parti libéré de ses entraves, capable de réaliser autour de lui un rassemblement victorieux."

Oh yeah, François, élaborons un projet politique porteur des changements attendus par le pays dans le cadre d'un parti libéré de ses entraves, capable de réaliser autour de lui un rassemblement victorieux.

Les mines de sel.

Écrit par : JSA, procrastinatrice | 04/10/2007

J'suis pas trop d'accord avec vous ...

Certes, y'a la maladresse sur la qualité de son programme, "pas socialiste", touça, et l'abandon en rase campagne alors que les législatives étaient gagnables ... Mais bon, je suis d'accord sur le dernier point (infra) et l'extreme gauche qui lâche des leçons sans jamais accepter (daigner ?) s'allier pour se frotter au pouvoir me les brise assez ...


"Quant à la conduite de la campagne de 2002, je n'écarte évidemment pas ma propre responsabilité. Je l'ai d'ailleurs assumée. L'erreur la plus grave est sans doute d'avoir sous-estimé l'effet de la dispersion de la gauche au premier tour. Peut-être avais-je du mal à comprendre le cynisme, finalement suicidaire, de ministres de gauche qui, après avoir gouverné des années à mes côtés, se sont retournés contre moi au premier tour.
D'autre part, j'ai mal pris la mesure des effets de cinq ans de cohabitation. En politique étrangère, la France avait parlé d'une seule voix. En politique intérieure, le président s'était exonéré de toute responsabilité effective, tirant bénéfice des réussites de notre action et m'attaquant à la moindre difficulté. J'ai aussi surestimé le bénéfice du bilan de mon gouvernement. Bilan solide si on le compare à celui de la droite en 2007, mais forcément contrasté. En tout cas le désastre était là. (…) "

Certaines mines de sel ont (trop) goût de goulag, imho ...

Et puis... Il n'est pas revenu ... In fine... ^^

Écrit par : AnT | 04/10/2007

Merci pour les compliments.

@ AnT

Je crois que vous oubliez un peu vite les années 1999-2002 qui ont vu le gouvernement de Jospin tourner le dos aux classes "populaires" et courir derriere les aspirations d'une classe "moyenne" dont la définition (plutôt CSP ++ (non, pas le Comité de slaut Public ;0) ) est le noeud du problème du PS.
Le vocable de "socal-traitre" m'atait revenu en tête dans ces années là quand son gouvernement s'est plus occupé de la défiscalisation des stock options que du salaire des employés et ouvriers.

Et je n'ai toujours pas entendu Jospin reconnaitre la moindre erreur, ne serait ce que tactique, sur les points suivant :
- quinquennat
- inversion du calendrier
- traité de Nice
- traité de Barcelone
- tentatives insensées de revenir dans la course alors que personne ne voulait plus de lui

S'il ne s'est finalement pas présenté, son ombre a longtemps pesé sur le début de campagne. Et comme dit, tgb les baltringues jospiniens forment les bataillons de convertis au sarkozisme de portefeuille et de commission.

Donc oui, les mines de sel pour Lionel.
A l'Ile de Ré !

Arf!

Zgur

Écrit par : Zgur | 04/10/2007

Hello,

Clair, net, précis ... effectivement, s'il pouvait la fermer! Donner des leçons quand on est arrivé à faire éjecter le PS du deuxième tour d'une présidentielle - ce qui n'était plus arrivé depuis ... 1969 - ce serait drôle si ce n'était pas au fond pitoyable!

@ + ...

Écrit par : krissolo | 05/10/2007

Ah bah si y'a des mines de sel à l'ile de ré, j'dis plus rien ...
J'adhère ! Tu viens de faire de moi un ségolèniste convaincu, et ce n'est pas un mince exploit !
;-)

Écrit par : AnT | 05/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu