Avertir le modérateur

10/06/2007

Du beau, du bon, du Bellay - par Ridan

Un peu de poésie dans ce dimanche d'élections d'avance déprimantes.

Ridan.

Que j'ai découvert comme beaucoup en 2004 avec sa chanson "L'agriculteur".

Et qui revient cette année avec un nouvelle album "L'ange de mon démon" et une superbe mise en musique d'un poème de Joachim du Bellay "Ulysse", (un petit coucou en passant à BertranD à Valparaiso, à qui cette chanson parlera peut-être plus qu'à d'autres ;0) )

 

 

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village,
Fumer la cheminée et en quelle saison

Mais quand reverrai-je, de mon petit village, fumer la cheminée et en quelle saison,
Mais quand reverrai-je ?

Reverrai-je le clos de ma pauvre maison
Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?
Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine,

Plus mon Loir Gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin, Et plus que l'air marin la douceur angevine.

Mais quand reverrai-je, de mon petit village, fumer la cheminée et en quelle saison,
Mais quand reverrai-je ?

J'ai traversé les mers à la force de mes bras,
Seul contre les Dieux, perdu dans les marais
Retranché dans une cale, et mes vieux tympans percés,
Pour ne plus jamais entendre les sirènes et leurs voix.

Nos vies sont une guerre où il ne tient qu'à nous
De nous soucier de nos sorts, de trouver le bon choix,
De nous méfier de nos pas, et de toute cette eau qui dort,
Qui pollue nos chemins, soit disant pavés d'or.

Mais quand reverrai-je, de mon petit village, fumer la cheminée et en quelle saison, mais quand reverrai-je ?

Mais quand reverrai-je ?
Mais quand reverrai-je ?
Mais quand reverrai-je ?
Mais quand reverrai-je ?

 

 

Ridan c'est l'anagramme de Nadir, le prénom.

Et Ridan vient de faire l'Olympia, pas encore le Zénith, son opposé.

Et pour ces deux dimanches, je serai sur la même ligne que Ridan dans Partie de Golf

Si tu me dis droite je te dirai gauche, si tu me dis gauche je dirai l'extrême,
Je voterai pour ceux qui votent la vie, plutôt que pour ceux qui votent la haine,
Si tu me dis droite je te dirai gauche, si tu me dis gauche je dirai l'extrême
Je voterai pour ceux qui votent la vie, plutôt que pour ceux qui foutent la merde
.

 

 

 

Bonne écoute

Votons ...

Quand même.

 

Zgur

 

En savoir plus :

La bio de Ridan sur Wikipedia

Site officiel de Ridan: www.ridan.com

Commentaires

Jolie découverte. Surprenante, je m'attendais pas à la trouver ici.

Avant d'aller tenir mon bureau de vote (et d'aller voter), ça fait plaisir.

Bon dimanche et à bientot

Écrit par : Falconhill | 10/06/2007

Salut à toi!

Je l'ai écouté un jour à France Inter et ai adoré, merci de medonenr l'occasin de la réécouter avant que je ne me procure le disque.Bon vote et bon dimanche à vous (dans mon bureau du XIXème arrondissement de Paris, c'était bien désert j'irai dépouiller ce soir et verrai bien...)

Écrit par : valdo lydeker | 10/06/2007

"Je voterai pour ceux qui votent la vie"
...ça me branche pas trop perso...ça fait un peu slogan d'extrême-droite...sinon je suis absolument fan, également d'humeur musicale en cette grise journée...

Écrit par : sim | 17/06/2007

à sim : "je voterai pour ceux qui votent la vie plutôt que ceux qui votent la haine"
... sorti de son contexte, ça ne voulait plus rien dire ...

Écrit par : Nono | 19/06/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu