Avertir le modérateur

18/09/2006

Comment les Twin Towers se sont effondrées ...

medium_towers.jpg

Pour démonter une des nombreuses théories conspirationnistes tournant autour du 11 septembre, celle de la destruction controlée, je vous invite à regarder le documentaire "LES TWIN TOWERS, AUTOPSIE D'UN EFFONDREMENT" qui passera à 15h40 mardi  19 septembre sur France 5.

J'avais vu ce documentaire lors de sa première diffusion et l'avais trouvé passionnant. Il me semble tout à fait répondre aux questions relatives à la vitesse d'effondrement des batiments posées par ceux qui croient à la "destruction controlée. 

  

Plus d'infos sur ce lien du site de France 5 : http://www.france5.fr/actu_societe/articles/W00368/97/

LES TWIN TOWERS, AUTOPSIE D'UN EFFONDREMENT


Les Twin Towers"11/9/2001. Les prestigieuses tours du World Trade Center s'effondrent. Témoins du drame et proches des victimes reviennent sur cette effroyable journée. Ceux qui ont conçu et érigé les Twin Towers, ainsi que des experts, s'interrogent en parallèle sur la structure du bâtiment.

Face à l'attaque terroriste du 11 Septembre, les Twin Towers se sont écroulées comme un château de cartes. Ce film "choc" rappelle ces images d'une extrême violence, et analyse, images de synthèse à l'appui, pourquoi le bâtiment s'est révélé être un piège mortel. Il ne remet évidemment pas en cause la responsabilité directe des terroristes, mais explique que le nombre de victimes aurait pu être moins lourd.

"J'étais responsable en dernier ressort de la solidité des tours et le fait qu'elles n'aient pas résisté plus longtemps pourrait m'être imputé. Est-ce que je me sens coupable qu'elles se soient effondrées ? Ce qui s'est passé le 11 Septembre n'a pas été envisagé dans la construction. Si j'avais su alors ce que je sais aujourd'hui, elles auraient tenu plus longtemps", confie le constructeur du World Trade Center (WTC), Leslie E. Robertson.

L'édification de ces gratte-ciel hors du commun, avec leurs 110 étages, commence dans les années 60. Un chantier rapide où les défis se succèdent : gagner le plus d'espace possible, assurer la stabilité des tours, concevoir une structure tubulaire avec un maillage d'acier très résistant qui forme le mur d'enceinte extérieur...

En 1993, un premier attentat visant le WTC révèle certaines irrégularités dans la structure du bâtiment. Cela ne suffit pas à donner l'alarme. En revanche, depuis le 11 Septembre, les plans des tours sont passés au crible. Les murs du noyau central de l'immeuble, en matériau léger, n'ont pas résisté au choc des deux avions et au feu alimenté par le carburant.

En outre, les cages d'escalier trop centralisées et les ascenseurs qui se sont écroulés n'ont laissé aucune chance aux personnes situées aux étages supérieurs. L'analyse de l'acier dans un dépôt du New Jersey a révélé que la protection ignifuge manquait à certains endroits. Ramolli, l'acier n'a pas supporté la charge. Selon un expert, si le revêtement avait été mieux fait, les tours auraient pu tenir plus longtemps, voire ne pas s'effondrer."

Ariane Dadier"
------


A vos cassettes !


Et un bon dessin valant mieux qu'un long discours, vous pouvez aussi vous plonger dans le livre "A l’ombre des tours mortes" d' Art Spiegelman.

 Zgur

11/09/2006

« Where were you on the 9 /11 ? »

 medium_Soldat_irak.jpg

«Where were you on the 9 /11 ?»

«Où étiez vous le 11 septembre ?»

A cette question, tout le monde pense onze septembre 2001, bien sûr.

Et la plupart des gens se souvient où ils étaient ce jour-là quand ils ont appris la nouvelle des attentats [1]. Moi aussi, je m’en souviens [2].

Et pourtant, chaque fois que j’entend cette question, ce n’est pas à New York et au World Trade Center que je pense.

Non.

C’est à une image du début de la guerre d’Irak, cette guerre contre Saddam Hussein qui fut préparée bien avant les attentats qui lui ont servi de prétexte et de justification.

Cette image est une image de télévision qui date du début de la guerre.

Un soldat américain rejette violemment un civil irakien qui proteste contre la brutalité des troupes américaines envers sa famille (je crois) et lui hurle dans la figure et en anglais : « Where were you on the 9 /11 ? ». 

Le regard d’incompréhension de l’irakien d’un certain âge envers ce jeune soldat si autoritaire et menaçant ne m’a jamais quitté et me revient chaque fois que je lis, vois ou entend des informations sur la guerre d’Irak.

Le civil alors apeuré et brutalisé ne rêve sans doute aujourd’hui, s’il ‘est pas mort, que de bouter l’envahisseur hors de son pays « libéré ».

Le soldat vindicatif et fort de son bon droit supposé croyait alors venger les morts du World Trade Center en brutalisant des civils d’un pays (qui n’y était pour rien [3] et beaucoup le savait déjà à ce moment là). Lui aussi, s’il ‘est pas mort ou blessé, ne doit plus rêver que de rentrer chez lui. En entier si possible.

 

Toute l’absurdité de cette guerre est dans cette image et dans cette question hors sujet entre deux personnes qui n'auraient jamais du se rencontrer : « Where were you on the 9/11?».

 

Et cinq ans après, les soldats états-uniens ne parlent apparemment toujours pas un mot d’arabe !

Zgur

 

 

[1] voir « mon 11 septembre» d’Eric Mainville  http://crisedanslesmedias.hautetfort.com/archive/2006/09/10/mon-11-septembre.html#comments

[2] J’étais en pleine lecture dans un café près de chez moi quand j’ai remarqué que la station exclusivement musicale diffusait des flashs d’information spéciale.

[3]  "Le rapport du Sénat [publié hier soir par la commission des renseignements ] contredit l’un des arguments essentiels avancés depuis 2002 par George Bush et les membres de son gouvernement pour justifier le renversement de Saddam Hussein." in http://www.bbc.co.uk/french/news/story/2006/09/060909_usa...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu