La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

19/09/2014

Un peu de beauté dans ce monde de merde (3) : Tahitian moon

Billet du 14.03.2009 - MAJ 19.09.2014 

Hier, 18 septembre 2014, Michael Franks a eu 70 piges ! Argh.

Un des quelques représentants de la "musique californienne" dont j'aime la musique (non, PAS Toto)!

Enjoy !

"Tahiti, take me in your arms again !"


467px-Paul_Gauguin_145.jpg

Paul Gauguin, “Deux Filles Portant Un Plat de Fruits”


TAHITIAN MOON

Had to get away

I couldn't stand another dreary day

Of people with the same expression on each face

Guess I needed to find some secret place

I bought a round trip cheap

I broke my lease and gave away my heap.

I flew down to Tahiti where soft breezes blow,

And I rented a grass roof bungalow.

 

There I met an island girl so fair

She was the child of a dream

We both wore flowers in the hair

Bathing each day in the stream

Perfumes around and everywhere

Out of the sea she came to me,

Suddenly we were vis-a vis

Lovers beneath a mango tree,

Under the Tahitian moon

 

Now I'm saving my way back to you

Tahiti, take me in your arms again

 

I knew I couldn't stay,

I couldn't stay another perfect day,

Of leaving in this paradise without an end

Guess I needed to feel confused again

I promised to return

The tears upon her cheeks began to burn

She handed me a note I promised not to lose

It's the love, It's the pain you can't refuse

 

There

I left my island girl so fair

She was the child of a dream

We both wore flowers in the hair

Bathing each day in the stream

Perfumes around and everywhere

Out of the sea she came to me,

Suddenly we were vis-a vis

Lovers beneath a mango tree,

Under the Tahitian moon

 

Now I'm saving my way back to you

Tahiti, take me in your arms again

Paroles et musiques : Michael Franks (1982)

 

Paz y salud

Zgur

 

Bonus :

Site officiel de Michael Franks : www.michaelfranks.com

Sa discographie complète ici

 

 

voir aussi Un peu de beauté dans ce monde de merde (2)

16/09/2014

PS la fronde (en carton)

Billet du 02.09.2014 MAJ le 16.09.2014


Il y avait la Fronde de Thierry et puis il y a ... la fronde du .

PS-LA-FRONDE.jpg

 

Faut pas confondre !

Confirmé le 16.09.2014, par le vote de confiance au gouvernement Valls2:

 

voteVALLS2.png

Lire "Vote de confiance : qu'ont voté les frondeurs ?"


Comme on dit chez moi, "on n'est sorti le cul des ronces !"

Vers la Guerre Civile Et Sociale ...

Mwarf !

Zgur_

09/08/2014

De nos prairies ils avaient faim, ils avaient soif de nos matins

J'aime beaucoup Robert Charlebois (j'en ai déjà parlé sur ce blog, voir ou ).

Et j'aime particulièrement cette chanson Wasichu


 

Wasichu

Ils sont venus de l'océan
sur des bateaux beaucoup trop grands
ils sont venus de l'océan
avec des yeux couleur de sang

Et des qu'ils ont touché la terre
ils nous ont appelés leurs frères
3 jours après c'était la guerre
la guerre

Il a fallu partir très loin
très loin n'était pas assez loin
de nos prairies ils avaient faim
ils avaient soif, de nos matins

Alors on a fui vers le nord
vers les brumes du Labrador
il a fallu marcher encore
encore, encore

Aujourd'hui après tant d'années
on ne peut pas les oublier
ces hommes blancs qui souriaient
en nous apportant des colliers

Et maintenant dans le Grand Nord
bien au delà du Labrador
il faut encore marcher
encore, encore.

La chanson de Charlebois parle des Indiens du Canada, mais elle vaut aussi pour les "Indiens" d'Amérique en général, et des États-Unis en particulier : 

politique,musique,chanson,charlebois,robert charlebois,wasichu,israel,palestine,gaza,terra nullius

J'en parlais déjà avec une chanson des Talking Heads ici.

Mais cette carte fait furieusement penser une autre, tristement d'actualité ces temps-ci :

ISRAEL-PALESTINA.jpg

 

Car ce qui rapproche particulièrement États-Unis et Israël, c'est que ce sont deux pays de colons !

Deux pays qui, comme les anglais au Canada et en Australie (1) notamment, se crurent et se croient encore arriver sur une (2) à conquérir.

Un état d'esprit très révélateur du sionisme (3), démontré dans dans la contestation même de cette carte, lire ici "The map that lies", et dans ces citations (source ici) :

"The land without people—for the people without land."
"Une terre sans peuple pour un peuple sans terre"

— Israel Zangwill, 1901 

"But there are Arabs in Palestine. I did not know."
"Mais il y a des Arabes en Palestine. Je ne savais pas."

— Max Nordau, 1897

"We shall spirit the penniless population [Palestinians] across the border....the process of expropriation and removal of the poor shall be carried out discreetly and circumspectly."
"Nous escamoterons la populations sans le sou [Les Palestiniens] jusque de l'autre coté de la frontière ... Le processus d'expropriation et de déménagement des pauvres devra être accompli discrètement et prudemment."

Theodor Herzl's Diaries , about 1896

Qui, pour être anciennes, n'en sont pas moins révélatrices.

Et aussi hélas, encore d'actualité.

Puisque pour le gouvernement israélien à propos des palestiniens, comme dans la chanson de Charlebois à propos des Indiens :

très loin n'est pas assez loin !

...

Jamais assez loin :

GAZA-recule.jpg

 

Pas de Grand Nord pour les palestiniens, mais certains (pas tous) leurs souhaitent le même destin qu'aux "indiens".

Pas tous, mais trop.

Pas tous mais assez pour une guerre éternelle, perpétuelle.

Qui nous met TOUS en danger.

Le colon, moteur de l'histoire et malheur des peuples.

Hélas.

Pour nous tous.

 

Zgur_

 

MAJ à 22h00 : les traductions en français des citations ci-dessus, plus les trois notes ci-dessous

 (1) cf le combat d'Eddie Koiki Mabo dans l'annulation en 1992 de la fiction juridique de terra nullius en Australie

(2) "considérée terra nullius la terre non cultivée par les habitants indigènes. Cette terre n'étant pas cultivée, elle n'était pas considérée comme utilisée à bon escient. Ceux qui ont fait l'effort de la cultiver ont conséquemment le droit de propriété sur elle."

(3) voir aussi le film Kedma du réalisateur israélien Amos Gitaï dont l'action se déroule dans les jours précédant la proclamation de l'Etat d'Israël (Bande annonce).

 

 

03/08/2014

3 août 14

 politique,guerre 1914-1918,3 août 1914,gabriel cheallier,la peur,guerre,poilus

 

"Les hommes ont bêtes et ignorants. De là vient leur misère. Au lieu de réfléchir, ils croient ce qu'on leur raconte, ce qu'on leur enseigne. Ils se choisissent des chefs et des maîtres sans les juger, avec un goût funeste pour l'esclavage.

Les hommes sont des moutons? Ce qui rend possibles les armées et les guerres. Ils meurent victimes de leur stupide docilité.

Quand on a vu la guerre comme je viens de la voir, on se demande : "Comment une telle chose est-elle acceptée ? Quel tracé des frontières, que honneur national peut légitimer ça ? Comment peut-on grimer en idéal ce qui est banditisme et le faire admettre ?

On a dit au Allemands : "En avant, pour la guerre fraiche et joyeuse ! Nach Paris et Dieu avec nous, pour la plus grande Allemagne !" Et les lourds Allemands paisibles qui prennent tout au sérieux se sont ébranlés pour la conquête, se sont mués en bêtes féroces.

On a dit aux Français : "On nous attaque. C'est la guerre du Droit et de la Revanche. A Berlin !" Et les Français pacifistes, les Français qui ne prennent rien au sérieux, ont interrompu leurs rêveries de petits rentiers pour aller se battre.

Il en a été de même pour les Autrichiens, les Belge, les Anglais, les Russes, les Turcs, et ensuite les Italiens. En une semaine vingt millions d'hommes civilisés, occupés à vivre, à aimer, à gagner de l'argent, à préparer l'avenir, ont reçu la consigne de tout interrompre pour aller tuer d'autres hommes. Et ces vingt millions d'individus ont accepté cette consigne qu'on les avait persuadés que tel était leur devoir.

Vingt millions, tous de bonne foi, tous d'accord avec Dieu et leur prince... Vingt millions d'imbéciles ??? Comme moi !

Ou plutôt non, je n'ai pas cru à ce devoir. Déjà, à dix-neuf ans, je ne pensais pas qu'il y eût de la grandeur à plonger un arme dans le ventre d'un homme, à me réjouir de sa mort.

Mais j'y suis allé tout de même."

Gabriel Chevallier, in "La Peur" (1930)
Le livre de poche - pp. 21-22

 

politique,guerre 1914-1918,3 août 1914,gabriel cheallier,la peur,guerre,poilus
«Tout le monde devrait lire et relire La Peur Jacques Tardi


"A Berlin, ceux qui ont voulu cela paraissent aux balcons des palais, en grand uniforme, dans la posture où il convient que soient immortalisés les conquérants fameux.

Ceux qui lancent sur nous deux millions de fanatiques, armés de canons à tir rapides, de mitrailleuses, de fusils à répétition, de grenades, d'avions, de la chimie et de l'électricité, resplendissent d'orgueil. Ceux qui ont donné le signal du massacre sourient à leur gloire prochaine.

C'est l'instant où devrait être tirée la première bande de mitrailleuse - et la seule - sur cet empereur et ses conseillers, qui se croient forts et surhumains, arbitres de nos destinées, et ne sont que misérables imbéciles. Leur vanité d'imbéciles perd le monde.

A Paris, ceux qui n'ont pas pu éviter cela et que cela surprend et dépasse, et qui comprennent que les discours ne suffisent plus, s'agitent, se consultent, conseillent, préparent en hâte des communiqués rassurants et lancent la police contre le spectre de la révolution. La police, toujours zélée, cogne dans les  figures qui ne sont pas assez enthousiastes.

A Bruxelles, à Londres, à Rome, ceux qui se sentent menacés font le total des forces en présence, supputent les chances et choisissent un camp.

Et des millions d'hommes, pour avoir cru à ce qu'enseignent les empereurs, les législateurs et les évêques, dans leurs codes, leurs manuels et leurs catéchismes, les historiens dans leurs histoires, les ministres à la tribune, les professeurs dans les collèges et les honnêtes gens dans leurs salons, des millions d'hommes forment des troupeaux innommables que des bergers galonnés conduisent vers les abattoirs au son des musiques.

En quelques jours, la civilisation est anéantie. En quelques jours, les chefs ont fait faillite. Car leur rôle, le seul important était justement d'éviter cela.

Si nous ne savons pas où nous allions, eux, du moins, auraient dû savoir où ils menaient leurs nations. Un homme a le droite d'être bête pour son propre compte, mais non pas pour le compte des autres."

Gabriel Chevallier, in "La Peur" (1930)
Le livre de poche - pp. 24-25


Des propos tellement actuels.

Trop.

...


Zgur_ - 3 août 14 -

31/07/2014

Jaurès - cent ans

jeanjaues.jpg

Voilà donc déjà cent ans que Jaurès a été assassiné.

Et qu'on continue de l'assassiner en essayant de s'accaparer sa pensée en la trahissant (Sarkozy ou Hollande, entre autres).

Vous allez beaucoup en entendre parler aujourd'hui.

Et beaucoup entendre cette belle chanson de Jacques Brel :


Les hommages seront vibrants, c'est certain.

Mais combien d'hypocrites ?

Combien, ici ou ailleurs, ne supportent pas d'appliquer ceci (entre autre), que disait Jaurès :

"Il ne faut pas étrangler la liberté même avec la cravate d'un drapeau"

J'ai quelques noms.

Arf !

Zgur_

 

 

30/07/2014

Cent ans après, les hommes n'ont toujours rien appris de la guerre

Il y a cent ans presque jour pour jour commençait la première guerre mondiale, la fleur au fusil, les mensonges dans les journaux et la bêtise dans les conversations de bistrots (les réseaux sociaux de l'époque).

Mais derrière ces illusions et ces belles paroles, c'est la boucherie et la sauvagerie humaine qui se déchaîna.

D'où restèrent bien éloignés les plus acharnés en paroles.

Voilà deux livres à lire absolument dans le nombre considérable d'ouvrages déjà existants sur ce sujet et qui va encore se  grossir d'ouvrages plus ou moins dispensables à l'occasion du centenaire : "La Peur" de Gabriel Chevallier (surtout connu pour son "Clochemerle"), et "1914" de Luciano Canfora.

Je vous propose deux extraits des préfaces, à méditer en ce moment où cent ans après le début de la grande boucherie, des obus tombent sur des civils, en Syrie, à Gaza, où derrière et après les communiqués triomphants des états-majors des grandes puissances, RIEN n'est réglé en Irak, en Afghanistan, et dans tant d'autres pays ou régions du monde.

Décidément, les hommes n'ont toujours rien appris de la guerre.

LaPeur-.jpg

"Quand la guerre est là, ce n'est plus le moment d'avertir les gens qu'il s'agit d'une sinistre aventure aux conséquences imprévisibles. Il fallait le comprendre avant et agir en conséquence.

On enseignait dans ma jeunesse -- lorsque nous étions au front -- que la guerre était moralisatrice, purificatrice et rédemptrice. On a vu de quels prolongements ont eu ces turlutaines : mercantis, trafiquants, marché noir, délations, trahisons, fusillades, tortures; et famines, tuberculose, typhus, terreur, sadisme. De l'héroïsme d'accord. Mais la petite, l'exceptionnelle proportion d'héroïsme ne rachète pas l'immensité du mal. D'ailleurs peu d'êtres sont taillés pour le véritable héroïsme. Ayons la loyauté d'en convenir, nous qui sommes revenus."

...

"C'est aux hommes d’État -- qui se disputent âprement la fonction de gouverner et d'assurer notre bonheur - qu'il appartient de nous éviter la guerre. 'est même la plus essentielle de leurs tâches."

Gabriel CHEVALLIER, préface à l'édition 1951
de "La Peur",
Livre de poche, pp 9 et 11


«Tout le monde devrait lire et relire
La Peur Jacques Tardi


IMAG1066-1914.jpg

IMAG1068-1-1914.jpg

 Extrait de la préface

 

Nos dirigeants et ceux qui aspirent à nous diriger sont-ils à la hauteur, eux qui sont TOTALEMENT imperméables à d'autres visions/idées que les leurs ?

J'ai comme un gros doute.

Des somnambules ...

Arf !

Zgur_

 

29/07/2014

Magnifique foutage de gueule du langage "Corporate" par "Weird" Al Jankovic

Billet du 28.07.2014 MAJ le 29.07.2014

Si vous travaillez ou avez un jour travaillé dans une grosse entreprise (ou une petite de la pseudo "nouvelle" économie), vous allez goûter la saveur subtile de cette nouvelle chanson du pasticheur génial étatsunien "Weird" Al Jankovic

Je (on) le connaissais surtout pour ses pastiches vraiment réussis de Michael Jackson dans les années 80.

Il s'attaque ici au langage "Corporate", cette novlangue si prisée dans ces entreprises pour vous faire croire que ce que vous y faites est utile, et qui recouvre si souvent la simple recherche du plus grand profit possible "by all means necessary "(même les moins avouables).

Voici la jolie mélodie de "Mission statement"


 

Il vient de sortir un nouvel album (actuellement en tête des ventes au Etats-Unis, une première pour lui, malgré ses déjà nombreux succès et récompenses.

Il publie même un clip par jour sur son compte YouTube depuis quelques jours.

Ça ne va pas durer éternellement, alors profitons-en !

Arf !

Zgur_

 

Bonus du 29.07.2014

Un conseil de lecture qui m'est revenu après le commentaire d'Agathe ci dessous

politique,economie,novlangue,corporate,weird al jankovic,mission statement

Un étonnant roman où on vit un conseil d'administration selon les points de vue successifs et simultanés des participants. Comme le dit fort justement son éditeur :

"Marge brute est une charge hilarante et cruelle contre la jungle du business et ses névroses."


Bonus :

"Word crimes", que j'adore. 

A faire suivre à tous nos profs d'anglais ;0)


22/07/2014

Petit historique de bandeaux de blog (MAJ 11.04.2014)

Bon cette semaine,  je me sens comme une envie de mettre un nouveau bandeau de ce blog.

J'en profite donc pour mettre à jour, une xiène fois, mon historique de bandeaux du blog ZGUR_ depuis que je me suis essayé à ce petit jeu sur des images (j'en ai même retrouvé un autre ancien (Rapa Nui) égaré dans un disque dur).

BANDEAU.jpg
Le premier essai - mur de roches californiennes
bandeweb soldier.jpgzgur maginot_fort_and_tracks.jpg
bande naufrage.jpg
bandeweb meduse1.jpg
Medusa - photo perso
Zgur civil-war-099.jpg
ZG3.jpg
bandweb revolution Jeevay.jpg
Le préféré de beaucoup
thoir.jpg
Panda roux - photo perso
banierepoub2.png
Une semaine organisée - photo perso
Charlize-Theron-nude-desktop3.jpg
Vous la reconnaissez ? *

blog,bandeau,images,zgur
Rapa Nui, un endroit où je rêve d'aller.

ZGUR BADEAUCAR.jpg

ZGUR P1000251b.jpg

BANDEAUCHAT4.jpg
Ici, on aime les chats.

madbandeau.jpg
Sur un mur de Madrid - photo perso

bandweb revolution Jeevay.jpg

blog,bandeau,images,zgur
Vous me reconnaissez ?

blog,bandeau,images,zgur

blog,bandeau,images,zgur
bandeau dédié à Neil Arsmtrong et au Club Privé le plus fermé du monde !

blog,bandeau,images,zgur
27.08.2012- Alex, chef des droogs !

blog,bandeau,images,zgur
09.11.2012 - Mon chat Turc du lac de Van #TDLV

16498535.jpg
19.01.2013 - Une reprise ;0)

blog,bandeau,images,zgur
19.06.2013 Comme un air de famille avec le précédent (à partir d'une pochette de disque)

blog,bandeau,images,zgur
11.04.2014 - Printemps félin dans la Zone !

blog,bandeau,images,zgur
21.07.2014 On ne peut plus rien dire, MAIS certains devraient fermer leurs gueules !

 

Ils sont faits soit avec des photos perso ou trouvées sur le net.

Dites-moi ceux que vous avez préférés.

J'en ai d'autres en préparation. Ils apparaitront au gré de mes humeurs, bonnes, mauvaises, zen ou énervées.

Et je mettrai ce billet à jour à chaque changement de bandeau. (16.10.2011, 31.03.2012, 22.05.2012, 27.08.2012, 09.11.2012,19.01.2013, 19.06.2013,11.04.2014, 21.07.2014)

Arf !

Zgur_

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu